From Official Website

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 02/03/2008 à 12:09Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 2 du Rallye du Mexique, samedi.

Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT, leader) : "Ce samedi, ça allait mieux parce qu'on a sorti la grosse attaque et aussi parce que Latvala ouvrait la route et était obligé de balayer. Notre position sur la route associée aux modifications apportées aux réglages de notre Citroën nous ont permis d'attaquer fort en matinée. Au volant d'une voiture avec laquelle mon feeling s'est amélioré depuis hier, nous avons essayé de continuer à creuser l'écart. Il était important de prendre de l'avance afin de pouvoir affronter le balayage qui nous attend dimanche, de manière moins difficile. Nous avons à présent un peu plus d'une minute de marge. Je reste cependant prudent, la victoire est loin d'être acquise".

Dani Sordo (Citroën C4 WRT, 17e) : "Je suis très content de notre journée et cela me laisse d'autant plus de regrets. Nous avons trouvé des réglages qui me conviennent bien et les sensations avec la C4 ont été excellentes. Il reste un jour de course et l'espoir subsiste de parvenir à inscrire un point Constructeurs pour Citroën".

Olivier Quesnel (Citroën WRT) : "Le déroulement des évènements samedi ne peut que me satisfaire. Comme nous l'espérions vendredi, Seb et Daniel étaient en bonne position pour essayer d'aller chercher la première place. Ils ont su mettre à profit le travail effectué sur leur voiture par l'équipe Citroën Sport pour gagner leur duel et se ménager une marge raisonnable. Ce n'est pourtant pas encore gagné. L'étape de dimanche peut réserver des surprises. La prestation de Dani et Marc est de bon augure pour la suite de la saison. A plusieurs reprises, ils se sont hissés au niveau de leurs équipiers. Sans la pièce cassée après un choc dans l'ES1, les obligeant à se retirer, ils seraient sans doute en mesure de se battre pour le podium. Ce n'est que partie remise".

Jari-Matti Latvala (Ford Focus WRT, 3e) : "Après un kilomètre dans l'ES13, la voiture a soudain perdu de la puissance, sans prévenir. Le raccordement entre l'échangeur et le turbo s'est déconnecté. Il me restait de la puissance, mais je n'avais pas la pleine charge. Nous avons mis une plaque d'aluminium autour avant l'ES13 mais ça n'a pas suffi mais ça n'a rien fait. Je ne pouvais plus me battre contre Loeb pour la tête comme je le voulais. C'est de la malchance mais le temps n'était pas venu pour moi de gagner ce rallye. Je reste 3e et je piloterai dimanche pour garder mon podium.

La première spéciale du matin était très glissante et je n'arrivais pas à trouver la bonne manière de piloter. J'ai compris à quel point cela avait été difficile pour Mikko [Hirvonen] vendredi. Je nettoyais les virages et c'est là toute la différence entre premier et deuxième, qui était ma position dans l'ordre de passage vendredi. Il y avait beaucoup de niveaux de grip différents sur les graviers et c'était dur de freiner. Dans l'ES11 j'ai fait tout ce que je pouvais, et peut-être trop, car je m'en suis sorti de justesse après un saut, où la voiture s'est retrouvée totalement en hors piste".

Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT, 5e) : "Tôt dans l'ES12, il y avait une grosse pierre à l'intérieur dans un virage rapide. Je ne pouvais l'éviter et je l'ai heurtée avec les deux roues. Immédiatement, j'ai compris que la roue avant étant crevée et j'ai stoppé pour la changer mais je n'ai pas vu la crevaison à l'arrière. C'est après deux kilomètres que le pneu arrière a commencé à prendre de la pression. J'ai fait très attention dans les virages à gauche, et à un endroit, j'ai glissé au large. Maintenant, j'ambitionne de rattraper Henning [Solberg] pour la 4e place".

Sébastien Ogier (Citroën C2 Junior WRC, 9e) : "Nous avons réalisé une course prudente. Nous avions décidé d'adopter un rythme rapide en nous ménageant une petite marge. Nous n’avons pas voulu prendre de risque inutile, il fallait absolument conserver la première place. Nous avons réussi à bien gérer notre avance malgré les attaques de Patrick Sandell et nous allons poursuivre sur la même voie pour la troisième journée afin de passer la ligne d’arrivée et de remplir nos objectifs de début de saison fixés par notre équipe et nos partenaires."

0
0