From Official Website

Etape 2 : le film

Etape 2 : le film
Par Eurosport

Le 01/03/2008 à 19:15Mis à jour

Jari-Matti Latvala (Focus WRT) a subi sa position de "balayeur" samedi, au Mexique, avant de tomber 5e à cause de problème de turbo.

ETAPE 2 : León / León - 8ES (157,32 km)

Assistance - León Poliforum (15 minutes) 14h30

ES9 Ibarrilla 1 (29,90 km) : LOEB ATTAQUE

Changement de décor radical pour Latvala (Ford). le Finlandais roulait en 2e position vendredi ; là il ouvre la route, et ça change tout. Dans le rôle du balayeur, le leader cède 9.8 sec à Loeb, ce qui réduit son avance à 0.1 sec au général sur le quadruople champion du monde.

Latvala : "C'est pas bon. Je comprends mieux ce que Mikko [Hirvonen] disait hier (il passait en premier sur la route). C'est bien mieux d'être 2e que premier sur la route du point de vue des freinages. Je dois apprendre à piloter en fonction de ça. J'ai juste besoin de rendre mon pilotage plus propre et de rester calme. Ça n'est pas désespéré, il nous reste une chance. Ce n'est pas perdu."

Atkinson (Subaru) continue de faire un beau rallye, 3e au général à seulement 19.6 sec. La réduction de puissance des moteurs avec l'altitude favorise toujours autant Subaru.

En prenant la 2e place sur le chrono, 5.3 sec plus vite que Petter Solberg (Subaru), Mikko Hirvonen (Ford) passe le Norvégien au général. "Pas trop mal", déclare le leader du Mondial. "La trajectoire est vraiment plus propre qu'hier. Tout le monde est rapide. C'est dur de remonter d'une place (il a passé Solberg). Jari pilote reste très rapide. C'est un sacré mec."

"On a eu du mal avec les rochers dans les sept derniers kilomètres", explique le champion du monde 2003. "Je perdais du grip. Les amortisseurs sont fatigués, ce qui affecte la traction."

D'autres aussi ont galéré. Henning Solberg (Ford Munch'is) a perdu ses freins - "ma faute" a-t-il dit - tandis que son partenaire d'équipe Federico Villagra a été abandonné par sa direction assistée.

ES10 Duarte 1 (23,27 km) : LOEB LEADER

Loeb est 4.7 sec plus rapide que Latvala. Le Français de Citroën prend la tête de l'épreuve, avec 4.6 sec d'avance sur le jeune Finlandais de Ford.

Le parcours fait des dégâts : Petter Solberg roule avec un arbre de transmission endommagé et rentre avec 4 min 09.2 sec de retard sur Loeb. Au général, le meilleur pilote de l'année 2003 dégringole de la 4e à la 7e place, derrière Hirvonen, H. Solberg et Wilson.

ES11 Derramadero 1 (23,28 km) : SOLBERG RENONCE

Abandon de Petter Solberg (Subaru), qui n'a pas pris le départ suite à son problème de transmission dans l'ES10. Il était 7e au général.

Latvala a fait plus vite que Loeb sur le premier chrono intermédiaire mais le Français a réagi immédiatement pour finir avec 1.2 sec d'avance. 5.8 sec à présent au général. Néanmoins, Latvala déclare qu'il commence à comprendre comment piloter en fonction de sa position de premier sur la route ce samedi. "J'ai trouvé un meilleur rythme que ce matin, j'ai de meilleures sensations."

Loeb confirme : "J'ai pu voir sur cette spéciale que Jari prenait une trajectoire très tendue, très propre".

Assistance - León Poliforum (30 minutes) : 19h03

ES12 Ibarrilla 2 (29,90 km) : BIS REPETITA

Jari-Matti Latcala avait impressionné lors des seconds passages, samedi. Là, le Finlandais est moins étincelant et cède à nouveau un gros paquet de secondes à Loeb : 7.1 sec exactement. Dans Ibarrilla 1, il avait été distancé de 9.5 sec. Au général, le différentiel est de 12.9 sec.

Loeb : "Tout se passe bien. On a plus de 12 sec d'avance sur Jari, ça veut dire que demain on aura à balayer (ndlr : premier sur la route). On va donc continuer d'attaquer au maximum". Dimanche, trois spéciales et une super spéciale sont au programme.

ES13 Duarte 2 (23,27 km) : LATVALA

Latvala : "En fait, on a eu un problème de connection du turbo. On n'avait plus de pression de turbo et c'est pour ça qu'on a perdu beaucoup de temps. On est trop loin maintenant mais on compte bien finir sur le podium. On va tenter de réparer ça ce soir pour bien repartir dimanche."

ES14 Derramadero 2 (23,28 km) : LOEB ASSURE

Connaissant les problèmes de Latvala, Loeb a levé le pied et Hirvonen en a profité pour faire le scratch, pour 5.8 sec. Il faut rappeler que Hirvonen n'a plus de roue de secours.

Loeb : "On a pas mal roulé, sans prendre de risques. On a repassé Latvala ce matin et on a été plus rapide dans la première spéciale de l'après-midi. C'est bien, on l'avait repassé avant qu'il ait son problème. On est un peu plus tranquille maintenant".

Latvala, qui a encore perdu près d'une minute : "En fait, on a eu un problème de connection du turbo. On n'avait plus de pression de turbo et on a perdu beaucoup de temps. On est trop loin maintenant mais on compte bien finir sur le podium. On va tenter de réparer ça ce soir pour bien repartir dimanche."

Au général, Atkinson est 2e à 1 min 00.7 sec et Latvala 3e à 1 min 52.2 sec. H. Solberg suit à 3 min 50.7 sec.

ES15 Super spéciale 3 (2,21 km) : LOEB ET SOLBERG EX AEQUO

Le scratch est attribué à Sébastien Loeb et à Henning Solberg.

ES16 Super spéciale 4 (2,21 km) : LOEB PARTAGE ENCORE

Sébastien Loeb arrive cette fois en même temps que Chris Atkinson.

Loeb : "Une bonne journée. On a une bonne avance mais on sera premiers sur la route dimanche et ce sera piégeur. Il faudra être prudent. Il faudra rester concentré. On verra".

Assistance - León Poliforum (45 minutes) 00h16

Arrivée León : 01h01

Top 5 à l'issue de l'étape 2 : 1-Loeb (Citroën C4 WRT) 3h 08 min 39.8 sec, 2-Atkinson (Subaru Impreza WRT) +1 min 01.4 sec, 3-Latvala (Ford Focus WRT) 2h 06.4 min sec, 4-Solberg (Ford Focus Stobart) +3 min 51.6 sec, 5-Hirvonen (Ford Focus WRT) +4 min 07.5 sec

0
0