Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 06/03/2011 à 19:14Mis à jour Le 07/03/2011 à 00:15

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue du Rallye du Mexique, dimanche.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur en 3 h 53 min 17.0 sec) : "Ce fut un week-end dur, une bagarre terrible. J'ai attaqué très fort. Nous avons eu des petits problèmes mais ce n'est pas anormal pour une voiture nouvelle. Je suis satisfait car la DS3 est très rapide. Il s'agit d'une bonne opération comptable, puisque nous revenons en 2e position du championnat du monde. Pour nous, la saison vient réellement de commencer !"

Sébastien Ogier (Citroën WRT, abandon ES20 - accident) : "On est sorti un petit peu large, en 3e, d'un virage pas très rapide. En fait, on a posé les roues extérieures dans un fossé. Manque de chance, il y avait une petite marche -pas grand-chose - mais il y a eu un petit choc qui a du taper pile au mauvais endroit et qui a du sectionner les vis du pivot avant gauche. La roue avant était arrachée. On aime l'un comme l'autre (avec Loeb) gagner des combats à la régulière, avec une bataille jusqu'au bout, au chrono, sans abandon au milieu. C'est le même sentiment qu'hier lorsque j'ai appris sa pénalité. C'est le genre de chose que l'on ne souhaite pas à son équipier."

Olivier Quesnel (Citroën WRT, directeur) : "Les consignes étaient claires: ne pas sortir. Ca reste un sport mécanique, nous sommes en début de saison, il n'y a pas de numéro 1 ou 2, et il n'y avait aucune raison de prendre une autre décision. Je ne pense pas avoir mis nos chances en péril pour les deux championnats. Loeb est plus imperméable à la pression qu'Ogier, mais on n'est pas sept fois champion du monde par hasard. La sortie de route d'Ogier, c'est malheureux, et le premier puni c'est lui, avec un déficit de points déjà très important pour un début de championnat. Il s'y est mis tout seul, on va mettre ça sur le compte d'un péché de jeunesse. C'est un garçon qui sait rebondir, qui a l'étoffe d'un grand champion et va servir de cela pour être encore plus fort. Ce que je retiens de plus positif, c'est la première victoire de la DS3. C'est très important pour nous, car c'est son deuxième rallye. Elle était déjà très compétitive en Suède, je ne suis pas sûr que tout le monde s'en soit rendu compte, et je suis très confiant pour la suite de la saison. Il faut attendre le Portugal, le vrai juge de paix, car le Mexique est un rallye un peu spécifique. Je pense qu'on a un léger avantage (sur Ford), on a de très bons pilotes et une très bonne voiture. Je pense qu'à la fin de la saison on aura tous un grand sourire".

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 2e à 1 min 38.4 sec) : "C'est un super résultat du point de vue du championnat, surtout considérant le désavantage de la position sur la route vendredi. Après mes difficultés de la saison passé, j'ai le sentiment d'avoir redécouvert ma régularité et c'est important dans le challenge pour le titre. Je connaissais bien les routes de la power stage (ES22) et ce bonus de points (trois) est un gros coup de fouet. Je n'avais pas eu la possibilité de tester complètement des pièces de la Fiesta avant ce rallye. Je m'attends à le faire lors de notre test au Portugal, avant la prochaine épreuve.  Il nous reste du travail pour améliorer la voiture, mais c'est un début de saison énormément encourageant."

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 3e à 2 min 23.9 sec) : "Monter sur le podium après deux crevaisons est plus que ce que je n'espérais. Notre rythme a progressé au fil du rallye et la Fiesta RS WRC a paru bien tout le week-end. J'ai utilisé le même set-up pendant tout le rallye et j'étais content de la maniabilité pour cette première sur la terre."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur) : "Nous savions que ce week-end serait dur et repartir du Mexique en ayant accru notre avance aux championnats Constructeurs e Pilotes est parfait.  L'équipe en a plus appris sur le set-up de nos voitures."

Petter Solberg (Citroën Solberg, 4e à 7 min 38.4 sec) : "Cela a été un bon week-end. Considérant le temps perdu vendredi avec nos problèmes, finir 4e est vraiment bon ! Nous avons définitivement prouvé avoir la vitesse et ramener 13 points est une bonne chose. Nous avons eu quelques soucis mineurs avec la nouvelle voiture mais nous sommes parvenus à les résoudre et nous savons ce qui les a causés."

Mads Ostberg (Ford Stobart, 5e à 8 min 43.5 sec) : "Nous avons été intelligents pendant le rallye, en évitant de faire des choses stupides. C'est vraiment un bon week-end. D'autres bonnes choses sont à venir. J'attends avec impatience le Rallye du Portugal, que je connais bien."

Henning Solberg (Ford Stobart, 6e à 9 min 50.0 sec) : "Content d'en finir. "Je me suis battu très dur ! Six spéciales sans direction assistée, je n'avais jamais fait ça !"

Federico Villagra (Ford Munchi's, 10e à 48 min 17.2 sec) : "Bon, ce fut très décevant d'abandonner après notre erreur vendredi, surtout dans la première spéciale (ES2) mais je suis très content de voir la fin du rallye.  Aujourd'hui et hier ont été de très bonnes journées : je me suis éclaté sur les routes et j'ai pris de l'expérience dans la voiture. Nous avons fait beaucoup d'ajustements et de changements de hauteur de caisse pour essayer de trouver le set-up parfait, ce qui aidera pour les prochaines épreuves. Je disputerai mon premier rallye de la saison en Argentine le weekend prochaine puis je me rendrai au Portugal."

0
0