Le Français Sébastien Ogier (Volkswagen) remporte le Rallye du Mexique

Ogier dans un fauteuil
Par AFP

Le 09/03/2014 à 20:29Mis à jour Le 09/03/2014 à 23:44

Le Français Sébastien Ogier (Volkswagen) a remporté dimanche le rallye du Mexique, 3e manche du Championnat du monde.

"Ca fait un moment que ça marche bien pour Volkswagen. On (ndlr: lui et son co-pilote Julien Ingrassia) a remporté six des sept derniers rallyes. C'est une satisfaction pour l'équipe. Avec Jari-Matti on rapporte de bons résultats", a commenté Ogier après la course. "Pour le moment, on se détache un peu, mais les autres ne sont pas si loin que ça en terme de temps, notamment Mads Ostberg. Ils ont été un peu inconstants ce week-end mais on ne peut pas se relâcher", concluait poliment le Français, qui a remporté 14 des 22 spéciales.

Le bouillant Ostberg (Citroën DS3) était à n'en pas douter le rival le plus sérieux du champion du monde en titre au Mexique. Des erreurs de pilotage dans l'ES7, alors qu'il menait la course et un bris de suspension dans l'ES12, ont mis fin au duel prématurément. Le Norvégien a réussi à terminer dans le top 10 et à rafler deux points. Avec 32 points, il occupe la troisième place du classement général, derrière Latvala (60) et Ogier (63) qui reprend les rênes du Championnat.

Quand Hyundai marche à la bière

Les erreurs d'Ostberg vendredi matin ont été suivies par les ennuis électriques de Mikko Hirvonen (Ford Fiesta), alors 3e, dans l'ES8, spéciale qui voyait également Kris Meeke, alors 4e, ralenti par un problème de suspension. Avec les soucis du même genre connus un peu plus tôt par Andreas Mikkelsen (VW), la route s'éclaircissait pour Ogier, Latvala et... Thierry Neuville, ravi d'être à pareille fête pour la première sortie de la Hyundai sur terre.

"On peut être content que la voiture ait tenue tout le rallye. Il y a encore beaucoup de domaines sur lesquels on peut progresser (amortisseurs, moteur ...), mais ce podium fait du bien à l'équipe", a déclaré le pilote belge, qui avait signé le premier podium de sa carrière en WRC sur ces mêmes routes l'an passé. L'affaire aurait pu néanmoins se compliquer sérieusement en raison d'une surchauffe moteur survenue après la dernière spéciale alors qu'il restait 20 km pour rejoindre le parc d'assistance.

Le règlement leur interdisant d'acheter de l'eau en chemin ou d'être aidés par qui que ce soit, l'équipage belge a utilisé la... bouteille de bière offerte par l'organisateur à l'arrivée de la dernière spéciale pour remplir de liquide le radiateur de la Hyundai ! Une victoire qui devrait également être bien arrosée par Ogier qui ne semble avoir pour adversaire cette saison que son propre coéquipier, un nouveau Latvala assagi, qu'il distance de trois points et non de cinquante-neuf comme c'était le cas à la même époque l'année dernière.

0
0