Eurosport

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 30/03/2007 à 18:00Mis à jour

Impressions recueillies au cours de l'étape 1 du Rallye du Portugal, vendredi.

Sébastien Loeb (Citröen C4 WRT, leader) : "A plusieurs reprises, je me suis aperçu que mes notes étaient un peu optimistes. Ce fut même parfois très chaud. Les différences de surfaces ont rendu les choix de pneus délicats mais le compromis choisi nous a tout de même permis de signer le meilleur temps dans l'ES4 et de revenir à 2.6 sec du leader. Mon objectif cet après-midi était de réussir à prendre cette première place pour partir derrière Marcus samedi et bénéficier ainsi de ses temps intermédiaires. Après l'ES5, j'ai encore modifié mes réglages afin d'augmenter le grip. Ma C4 est alors devenue moins incisive mais j'avais, en contrepartie, une bien meilleure adhérence. Cela m'a aidé dans la dernière ES, très technique. J'y ai aussi réussi à creuser l'écart parce que j'étais parvenu à préserver mes pneus dans les spéciales précédentes."

Dani Sordo (Citröen C4 WRT, 5e) : "Mon pilotage réclame de la précision et je dois parvenir à trouver le set-up pour être totalement en confiance Je ne parviens pas encore à bien négocier les parties lentes, nombreuses aujourd'hui. C'est un peu mieux qu'au Mexique, mais j'ai encore des progrès à accomplir."

Guy Fréquelin (Citröen WRT, directeur) : "Les spéciales comportent de nombreux pièges et il fallait redouter la rudesse du terrain avec des pierres enchâssées. Après la première boucle, l'équipe a su réagir pour trouver des solutions apportant plus de grip. Je pense également que Sébastien a réussi à faire la différence grâce à la bonne gestion de ses pneumatiques. Dani est un peu en retrait mais il ne faut pas oublier qu'il a encore beaucoup de choses à apprendre. Les écarts sont encore réduits et samedi, l'arrivée probable de la pluie pourrait bien tout changer. C'est presque une nouvelle épreuve qui nous attend, donc, restons prudents."

Marcus Gronholm (Ford Focus WRT) : "Je ne comprends pas. Il (Loeb) est rapide maintenant. Dans le premier passage, j'avais eu un problème et peut-être que là je n'ai pas bien pris en compte les notes. Mais la vitesse n'y était pas."

Hirvonen (Ford Focus WRT) : "J'ai déjà disputé une course dans cette région en 2005. Mais c'était au volant d'une groupe N et les différences de performances sont si grandes que cette expérience ne me sert pas vraiment. J'étais un peu trop sur la réserve ce matin. Je n'étais pas mécontent de mes chronos, ni de ma voiture, mais il me manquait le dernier soupçon de confiance qui permet de se livrer complètement. Cet après-midi, j'ai connu plus de problèmes que Marcus au niveau de l'usure de mes pneumatiques. Peut-être faudra-t-il que je change mes réglages ? Samedi, le parcours s'annonce très technique avec un sol plus abrasif et un tracé très varié. La qualité des notes sera essentielle."

0
0