From Official Website

Etape 2 : le film

Etape 2 : le film
Par Eurosport

Le 31/03/2007 à 19:00Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën) a remporté les six spéciales disputées samedi près de Faro. Voici les principaux faits de la journée.

Etape 2 - Faro / Faro : 6ES (152.92 km)

Assistance - Estádio Algarve (10 minutes) 09h30

ES8 Silves / Ourique 1 (30.69 km) : LOEB, TENDREMENT

Le rallye reprend sans Toni Gardemeister (FIN/Mitsubishi), exclu pour avoir roulé sur trois roues sur la liaison suivant l'ES6, vendredi. Le règlement de la FIA est formel : c'est interdit.

Comme prévu, la pluie est au rendez-vous. Sans le savoir, Sébastien Loeb est le seul à chausser sa Citroën C4 de pneus tendres. Voilà, le décor est planté et le chrono tombe, imparable. Le triple champion du monde en titre colle 2.0 sec à Marcus Grönholm (Ford Focus WRT).

"Je devais prendre des risques dans ces conditions" , explique le Français. "J'ai freiné trop tôt et j'ai commis des erreurs dans la première partie, j'ai donc attaqué plus après." Une inquiétude, cependant : Je pense avoir pris les bons pneus mais il faut voir comment les deux prochaines spéciales vont s'assécher", ajoute-t-il... "MG" corrobore. Il espère que c'est juste un mal pour un bien... "C'était plus glissant à la fin, et nous avons usé nos pneus. Mais il [Loeb] va détruire les siens lors des deux prochaines spéciales", prédit le Finlandais, éloigné à 5.1 sec au général.

Sur l'autre C4, Dani Sordo poursuit son apprentissage, en calant deux fois. Il perd 33.4 sec. Atkinson (Subaru WRT) est passé par un fossé et Latvala (Ford Stobart) a filé dans un champ. Mais ce n'est pas pire que Petter Solberg (Subaru WRT). "Je suis sorti au km 2 et j'ai fini dans un champ. J'ai perdu environ 6 secondes", avoue Hollywood, 4e. Par chance, Mikko Hirvonen (Ford WRT), 3e au général, a fait un chrono médiocre : 4e à 13.1 sec.

ES9 Ourique 1 (24.88 km) : LA SURPRISE... LOEB

Rien de comparable à la boue de la première spéciale matinale. Les pilotes poursuivent sur une route qui s'assèche. Malgré ses pneus plus tendres que Grönholm (Ford), Loeb (Citroën) fait mieux que résister car il s'empare du scratch avec un chrono 6.1 sec plus compétitif que son rival. Au général, l'écart n'a jamais été si grand en faveur de "Seb" : 11.3 sec.

ES10 Almodovar 1 (20.89 km) : LOEB S'ECHAPPE

Loeb (Citroën) met encore 4.1 sec à Grönholm (Ford) ! Le premier s'étonne, le second reste perplexe.

Loeb : "Je suis vraiment surpris de mon chrono car ça a beaucoup séché et je pensais que des pneus plus durs auraient été plus adaptés. Marcus ne laisse pas tomber tant qu'il n'est pas à 40 secondes derrière. Il reste trois spéciales cet après-midi, quatre dimanche. Il faut continuer comme ça."

Gronholm : "Loeb a fait le pari des pneus tendres et ça m'effrayait de les prendre. Cela a payé pour lui. Il a été très rapide. Ça serait mieux s'il rentrait chez lui maintenant, non ?"

Au général, les choses commencent à être claires : la marge de Loeb grimpe à 15.0 sec. Le grand déçu est Chris Atkinson, qui a planté sa Subaru Impreza dans un fossé : abandon. La faute de Manfred Stohl (Citroën Xsara Kronos), un tête-à-queue, est moins décisive. L'Autrichien, 7e, a pu reprendre la route mais il a perdu un peu plus de 5 minutes. Le moteur a aussi surchauffé... Il décroche de 4 places, ce dont profitent Daniel Carlsson (Citroën Kronos), Henning Solberg (Ford Stoabrt) et Gigi Galli (Citroën PH Sport).

Assistance - Estádio Algarve (30 minutes) : 14h12

ES11 Silves / Ourique 2 (30.69 km) : NOUVEAU CONTRE-PIED

Le duel Loeb / Grönholm vit des heures intenses. En 20 min 16.0 sec, le Français s'arroge un nouveau scratch, seulement 1.7 sec plus rapide que le "Finlandais volant".

Loeb (Citroën WRT) : "J'ai pris de gros risques en fin de spéciale. Cette fois, j'ai des pneus plus durs que Marcus [Grönholm]. Nous allons bien voir ce que ça va donner."

Grönholm (Ford WRT) : "Nous avons encore des pneus différents. Il [Loeb] a des durs maintenant et il a totalement raison car c'est complètement sec maintenant. Nous nous sommes tout simplement trompés."

Mention spéciale encore une fois pour Andreas Mikkelsen (Ford), 17 ans, 12e temps et toujours dans le top 10 : "Que dire ? Mon sourire est suffisamment parlant. Je veux simplement continuer comme ça, jusqu'à l'arrivée. Il faut que je garde la tête froide."

Un problème de portière qui ne ferme pas pour Sordo (Citroën WRT) et la C4 N.2 s'est remplie de poussière. Beau fixe pour Latvala (Ford Stobart) : "Ça va. Je m'éclate. La voiture marche bien."

ES12 Ourique 2 (24.88 km) : LE COUP DE GRACE ?

La spéciale décisive de ce Rallye du Portugal ? Grönholm (Ford WRC) est sorti de la route et concède 14.1 sec sur Loeb (Citroën). Au général, l'écart bondit à 31.2 sec.

Loeb (Citroën) : "Je suis surpris de mon avance sur Marcus. Rien n'est fait. Je vais continuer d'attaquer."

Grönholm (Ford) : "Mes pneus sont fichus !"

Solberg (Subaru) espère toujours la 3e place de Hirvonen (Ford) et fait le nécessaire avec le 2e temps, à 10.1 sec. Mais ce n'est que 0.6 sec de mieux que le jeune Finlandais. : "La suspension est réglée trop souple et je n'ai pas la traction", se lamente "Hollywood".

ES13 Almodovar 2 (20.89 km) : LA TOTALE

Loeb est seul dans sa catégorie. Le triple champion du monde plane 9.7 sec au-dessus de Grönholm, signant son 6e scratch en autant de secteurs chronométrés. Au général, l'écart enfle à 40.9 sec.

Loeb (Citroën) : "Une super journée, la voiture était parfaite. J'ai pu attaquer toute la journée."

Grönholm (Ford WRT) : "C'est pas tellement bon. C'est la vie. Oui, nous avons pris les mauvais pneus... Nous avons besoin d'un espion dans le camp Citroën."

Assistance - Estádio Algarve (45 minutes) 19h00

Arrivée - Estádio Algarve : 19h45

Top 5 à l'issue de l'étape 2 : 1-Loeb (Citroën C4 WRT) en 3h 00 min 25.1 sec, 2-Grönholm (Ford Focus WRT) +40.9 sec, 3-Hirvonen (Ford Focus WRT) +1 min 57.7 sec, 4-Solberg (NOR/Subaru Impreza WRT) +2 min 10.7 sec, 5-Sordo (Citroën C4 WRT) +3 min 59.8 sec

Infos, résultats, classements : suivez en direct sur notre site toutes les spéciales du Rallye du Portugal, du 29 mars au 1er avril 2007.

0
0