Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 03/04/2009 à 16:00Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'arrivée de la première étape du Rallye du Portugal, vendredi.

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "C'est très bien de mener et je vais donner le maximum pour conserver cette place demain. Je devrai ouvrir la route, avec beaucoup de gravier sur la surface ce qui va rendre la tâche difficile. Je ne sais pas si mon avance est suffisante pour compenser ce désavantage et je pense que l'ordre de départ va jouer un rôle important au cours des deux journées à venir mais j'ai déjà réussi à défendre ma position en partant devant donc je peux le refaire. Avant le rallye, je n'avais pas prévu de mener ce soir mais avec l'accident de Jari-Matti, notre stratégie a évolué."

Marcus Grönholm (Subaru Impreza) : "Quatrième, ce n'est pas si mal. On a eu un peu de mal avec les notes au début mais petit à petit je retrouve le rythme et on s'amuse bien".

Sébastien Loeb (Citroën WRT), à propos de sa sortie de piste dans l'ES2 : "Ça s’est passé après un kilomètre, lors du premier gros freinage abordé en sixième. J'ai choisi de tirer tout droit pour éviter de manquer le petit pont qui suivait un virage à gauche négocié en deuxième. Malheureusement, ma C4 WRC s'est retrouvée noyée dans ma propre poussière et je ne voyais plus du tout la route ! Le temps que la poussière retombe, nous avions perdu une quinzaine de secondes… Ensuite, j'étais un peu en manque de confiance sur les freinages et j'ai cherché le bon rythme pendant quelques kilomètres. Latvala était parti pour faire un gros écart grâce à sa position sur la route, mais il a commis une faute éliminatoire. Etre à une vingtaine de secondes du leader à ce stade de la course me convient tout à fait. Je m’attendais à ce que Mikko Hirvonen lève le pied dans la dernière spéciale, mais il a joué le jeu en choisissant de conserver la tête. Il n'y a pas eu de tactiques, chacun est à sa place et c'est très bien ainsi. Je suis plutôt satisfait de ne pas ouvrir la route demain, mais rien n'est joué. J'ai prouvé aujourd'hui que l'on pouvait jouer avec les autres malgré ce handicap !"

Dani Sordo (Citroën WRT) : "Evidemment, le fait de partir derrière Sébastien et Mikko Hirvonen est un avantage, mais j’ai également le sentiment d'avoir très bien piloté ce matin. Je ne suis pas à la limite, mais je vais essayer de continuer sur le même rythme cet après-midi. Je suis très content de ma journée. Je suis dans une bonne position pour me battre avec les autres. Avec Mikko, Sébastien, Marcus et Petter Solberg, nous sommes groupés en 45 secondes. Cela veut dire qu'il y aura une formidable bagarre demain. Ce sera une belle journée de rallye et j'ai hâte d'y être !"

Evgeny Novikov (Citroën Junior) : "Les routes étaient très glissantes mais j'ai eu de très bonnes sensations dans la dernière spéciale de la matinée. Dans l'après-midi, j'ai été gêné par la poussière du pilote parti devant moi. Nous allons faire de petits ajustements aux réglages de la voiture pour demain et je vais essayer d'attaquer un peu plus."

Conrad Rautenbach (Citroën Junior) : "Nous avons connu de légers soucis avec les freins que nous avons pu réparer après l'ES3. J'ai un bon feeling avec la voiture. J'espère pouvoir rouler de la même manière demain pour gagner encore quelques positions au classement général."

0
0