From Official Website

Etape 1 : le film

Etape 1 : le film
Par Eurosport

Le 03/04/2009 à 17:00Mis à jour

Cinq vainqueurs différents lors des sept spéciales de la première étape du rallye du Portugal. Mikko Hirvonen (Ford WRT) est passé en tête après l'abandon de son coéquipoer Jari-Matti Latvala, pourtant leader. Les deux Citroën de Sordo et Loeb sont à l'affût, comme Marcus Grönholm pour son retour.

Top 5 avant l'ES 2 de l'Etape 1 : 1-H. Solberg (Ford Stobart) en 2 min 9 sec 1/10e., 2-Sordo (ESP/Citroen C4 WRT) à 0.1 sec, 3-Hirvonen (FIN/Ford WRT) à 0.2 sec, 4-P. Loeb (FRA/Citroen C4 WRT) à 1.2 sec, 5-Latvala (FIN/Ford WRT) à 2.9 sec.

Ordre de passage sur la route : 1-Loeb, 2-Hirvonen, 3-Sordo, 4-H. Solberg, 5-P. Solberg 6-Wilson, 7-Latvala, 8-Ogier, 9-Rautenbach, 10-Rautenbach, 11-Villagra, 12-Al Qassimi, 13-Grönholm, 14-Novikov, 15-Ostberg

ETAPE 1 Ourique / Malhao, jeudi et vendredi : 7 ES (114,17 km)

ES1 Estadio Algarve 1 (2,21 km) : LA SURPRISE SOLBERG

Dans un stade plein, construit sépcialement lors de l'Euro 2004 de football, Henning Solberg (Ford Stobart) a crée une petite surprise en devançant d'un dixième la Citroën de Dani Sordo et de deux dixièmes la Ford WRT de Mikko Hirvonen. Sébastien Loeb (Citroën WRT) a pris un départ tranquille en se classant 4e à 1.3 seconde. Pour son grand retour à la compétition après un break d'un an, Marcus Grönholm prend la 6e place à 4.5 secondes de Solberg.

ES2 Ourique 1 (23,42 km) : LOEB S'EGARE, LATVALA EN PROFITE

Avec son étiquette de favori en quête de Grand Chelem placardée sur sa Citroën WRT, Sébastien Loeb a réussi - bien malgré lui - à animer le début de matinée de la première étape. Après seulement 300 mètres de course, le quintuple champion du monde en titre s'arrête net. "Je suis sorti de la piste en freinant, d'un mètre simplement mais ensuite j'ai été aveuglé par la poussière et je ne savais plus par où partir" , a-t-il expliqué. "Je savais à peu près mais pas exactement donc j'ai dû attendre que la poussière retombe avant de repartir." Bilan : une grosse vingtaine de secondes envolées.

Ses principaux rivaux en profitent parmi lesquels Jari-Matti Latvala. Le Finlandais débute idéalement son rallye en signant le premier scratch de la journée en 14 min 26.9 secondes. "C'était un bon départ. J'étais un peu perdu à certains endroits mais globalement tout va bien", a commenté le Finlandais. Mais c'est son compatriote Marcus Grönholm qui lui a volé la vedette en signant un sensationnel 2e temps au volant de sa Subaru, à moins de cinq secondes. "Je freinais un peu trop tôt. J'étais un peu effrayé. J'ai besoin de compétition", a-t-il expliqué.

ES3 Silves 1 (21.54 km) : SORDO ET GRONHOLM RESISTENT

Jari-Matti Latvala est décidément affûté en ce vendredi matin. Dans des conditions météorologiques idéales, le Finalandais signe son deuxième temps scratch de la journée. Dani Sordo, Marcus Gronholm et Mikko Hirvonen échouent à moins de 8 secondes du Finlandais et conservent ainsi leur position au classement général. Visiblement handicapé par son rôle d'ouvreur, Sébastien Loeb est relégué à près de 30 secondes au général.

ES4 Malhao 1 (22.04 km) : ABANDON DE LATVALA

Dani Sordo (Citroën WRT) s'empare du même coup de la tête du rallye avec 3.2 secondes d'avance sur Marcus Grönholm (Subaru Impreza) et 6.4 sur Mikko Hirvonen (Ford WRT). L'autre bénéficaire de cette fin de matinée est Sébastien Loeb ! En remportant l'ES4, le Français recolle à une vingtaine de secondes (22.7) du trio de tête et conserve de solides espoirs pour les trois spéciales de l'après-midi.

ES5 Ourique 2 (23,42 km) : HIRVONEN SORT DE L'OMBRE

Ils étaient trois (Sordo, Grönholm, Hirvonen) à se tenir en moins de huit secondes et à pouvoir prétendre au leadership du rallye. Premier des trois à partir, Dani Sordo commet la même erreur que Sébastien Loeb le matin mais après 800 mètres de spéciale. Lui aussi perd 20 secondes dans la mésaventure. Cela lui coûte la première place du rallye.

Mikko Hirvonen, 3e au général à ce moment, en profite pour s'emparer des commandes avec moins de deux secondes d'avance sur Marcus Grönholm ! Sébastien Loeb reste quatrième mais grapille du temps. Plus bas au général, Sébastien Ogier (Citroën Junior) remonte à la 7e place, au bénéfice d'une prometteuse troisième place dans l'ES5. "La course s'est bien passée mais je ne sais pas quoi faire maintenant. Je ne veux pas ouvrir la route demain. Mais d'un autre côté, je ne veux pas rendre vingt secondes à Sébastien (Loeb)", explique Hirvonen.

ES6 Silves 2 (21.54 km) : SORDO REPOND A HIRVONEN

ES7 Malhao 2 (22.04 km) : LOEB FINIT FORT, GRONHOLM JOUE STRATEGIQUE

A l'instar de l'ES4, Sébastien Loeb signe le meilleur temps de la spéciale devant le surprenant Peter Solberg qui finit en trombe. Mikko Hirvonen limite la casse en ne concédant que 3.6 secondes. Sébastien Ogier est dans le rythme de Peter Solberg en vue de la 5e place au général. Quant à Marcus Grönholm, il lève stratégiquement le pied pour pouvoir partir derrière les deux Citroën WRT samedi. Il se classe finalement quatrième au général. A noter les ennuis mécaniques de Khalid Al Qassimi qui rallie l'arrivée avec près de sept minutes de retard sur Loeb et qui rétrograde en 21e position au général.

0
0