Citroën Communication

Etape 1 : déclarations

Etape 1 : déclarations
Par Eurosport

Le 29/05/2010 à 18:58Mis à jour Le 30/05/2010 à 12:23

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 1 du Rallye du Portugal, vendredi.

Sébastien Ogier (Citroën Junior, leader) : "Dès l'ES2, nous sommes parvenus à trouver le bon rythme. Comme nous avions participé à cette épreuve avec la C4 l'an passé, j'ai davantage de repères. Nous avons vraiment attaqué fort toute la journée tout en gérant assez bien l'usure de nos pneumatiques. La Citroën C4 WRC est parfaite sur ces routes. Notre objectif est désormais de défendre cette position. Ce sera un gros désavantage d'ouvrir la route samedi, peut-être plus gênant encore qu'aujourd'hui mais j'aime devoir attaquer !"

Kimi Räikkönen (Citroën Junior, leader) : "J'étais surpris par le niveau d'adhérence (dans la première boucle). Nous n'imaginions pas trouver de telles conditions. Nous allons adapter notre set-up au terrain. Je trouve aussi que nos notes pourraient parfois être optimisées. Même si les routes étaient un peu plus cassantes, j'ai pu accélérer. Je suis satisfait du déroulement de cette première journée, nous continuons de progresser et les temps s'améliorent petit à petit. Il faudra continuer ainsi samedi."

S ébastien Loeb (Citroën WRT, 3e) : "L'ES2 a été marquée par notre rencontre avec une… moto ! Je n'ai pas eu à dévier ma trajectoire pour l'éviter, mais c'est tout de même surprenant. Je suis resté concentré et j'ai continué à attaquer. Ma position ne m'autorise pas d'alternative : je dois rouler le plus vite possible pour ne pas laisser les autres s'échapper…"

Dani Sordo (Citroën WRT, 2e) : "C'est un très bon début de course. Je me sens très bien avec la voiture et j'ai pu rouler à ma main. Évidemment, ma position sur la route est un avantage aujourd'hui. Conserver le même niveau de performance tout au long d'un rallye, c'est ce dont j'ai besoin pour signer un bon résultat final. Mes pneus étaient très usés et j'ai tiré tout droit à un changement de direction. Nous perdons un peu de temps, mais nous conservons notre deuxième place."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 4e) : "Cela n'a pas été facile avec mes pneumatiques dans les deux dernières spéciales et je pense que cela sera encore plus dur demain sur ce plan. Je crois que je peux finir ce rallye bien placé. Nous en saurons plus samedi matin, après la première spéciale, car elle nous indiquera dans quelles proportions les positions sur la route influeront sur les performances."

Jari-Matti Latvala-Anttila (Ford WRT, 6e) : "J'ai été trop prudent dans la première spéciale (ES2). J'avais peur de dégrader mes pneus et peut-être avais-je en tête le souvenir de mon accident. Je n'étais pas en confiance. J'ai emmené deux roues de secours dans la voiture mais le temps s'est avéré plus frais que prévu et nous n'avons pas eu de problème. Le terrain était plus abrasif cet après-midi. Les gommes se sont dégradées dans la dernière spéciale. Je l'avais prévu, j'avais d'ailleurs levé le pied. J'ai tendance à avoir un pilotage agressif pour les pneus. Je vais devoir adapter mon style de conduite en conséquence pour samedi car le parcours risque d'être encore plus dur. Et j'ai l'intention de remonter au classement."

0
0