Citroën Communication

Faro verbatim

Faro verbatim
Par Eurosport

Le 27/05/2010 à 15:03Mis à jour Le 27/05/2010 à 15:16

Voici ce qu'ont dit les principaux pilotes du championnat du monde avant le Rallye du Portugal, 6e manche de la saison 2010.

Sébastien Loeb (Citroën WRT) : "J'aime beaucoup ce rallye, mais il n'est pas facile à aborder. Depuis le début de la saison et à chaque épreuve, les spéciales présentent beaucoup de ‘ciels', ces petites montées nous empêchant de ‘lire' les virages se trouvant généralement juste derrière. Au Portugal, je crois que ce sera le summum en la matière ! À part cela, on ne peut pas dire que ce rallye présente de difficulté particulière. Au contraire, il condense tout ce qu'on peut rencontrer sur la terre. Des portions larges et rapides, d'autres très lentes et sinueuses… Nous sommes arrivés à Auckland avec 40 points d'avance sur Petter Solberg et nous en sommes repartis avec 36 sur Jari-Matti Latvala. Quatre points de perdus avec un rallye de moins à disputer, c'est une bonne opération ! Cette saison, il y a réellement six pilotes qui peuvent s'imposer sur chaque rallye. Le partage des places d'honneur nous est pour l'instant profitable, mais le moment de se relâcher n'est pas encore venu."

Dani Sordo (Citroën WRT) : "Je sais que Citroën compte sur moi pour marquer un maximum de points au championnat du monde Constructeurs. Comme d'habitude, je pars en visant le podium. J'avais terminé troisième lors de mes deux premières participations à ce rallye, je serais heureux de faire au moins aussi bien cette année !"

Sébastien Ogier (Citroën Junior) : "Nous conservons la même idée que depuis le début de la saison. Même si c'est une épreuve que je connais déjà, il faudra faire un rallye sans erreur et accumuler les kilomètres. Ce serait à nouveau une grande performance de nous battre pour le podium. En partant au quatrième rang le premier jour, nous aurons une position assez avantageuse."

Kimi Räikkönen (Citroën Junior) : "Ce petit break m'a fait beaucoup de bien (il n'a pas participé au Rallye de Nouvelle-Zélande). Nous avons pu analyser notre début de saison et nous concentrer sur certains détails comme la prise de notes et le rythme à adopter par rapport aux meilleurs. Quelques kilomètres d'essais m'ont également permis de retrouver mes repères. J'ai toujours dit qu'il fallait apprendre. Nous devons avoir toutes les cartes en main avant d'essayer d'accélérer et d'aller jouer dans la cour des grands. Il est donc nécessaire d'acquérir encore et encore de l'expérience. Ce sera toujours le but de cette participation au Portugal."

Benoit Nogier (Citroën Junior, directeur sportif) : "Pour toute l'équipe, le Rallye de Nouvelle-Zélande s'est très bien passé. Encore une fois, Sébastien [Ogier] s'est montré très satisfait de la voiture. Il a attaqué du début à la fin sans, rappelons-le, la moindre consigne. Ce fut une attaque permanente. Sébastien a roulé ‘à bloc' et j'espère qu'il gardera ces sensations au fond de lui. C'est la première fois qu'il est obligé de rouler aussi vite jusqu'au bout. Il faudra qu'il se souvienne de ce jour pour pouvoir recommencer à l'avenir ! Il doit continuer sur sa lancée et garder la tête sur les épaules. Malgré ses récents résultats, il ne s'est jamais enflammé et doit continuer sur cette voie. Il faut être lucide, il reste encore un long chemin à parcourir mais il ne parait pas présomptueux de viser un podium au Portugal. L'objectif du début de course sera de jouer avec les quatre pilotes officiels. Nous sommes clairement en avance sur le plan de marche établi en début de saison mais il n'est pas complètement atteint. Il faut boucler un rallye sans faire d'erreur."

Mikko Hirvonen (Ford WRT) : "Je dois d'abord retrouver ma vitesse et je ne pense pas au championnat en ce moment. Je n'étais pas assez rapide en Nouvelle-Zélande, mais je sais pourquoi : j'attaquais trop, donc il faut que je sois moins agressif et que mon pilotage redevienne plus coulé".

0
0