AFP

Troisième derrière Meeke et Mikkelsen, Ogier engrange

Troisième derrière Meeke et Mikkelsen, Ogier engrange
Par AFP

Le 22/05/2016 à 16:03Mis à jour Le 22/05/2016 à 17:17

RALLYE DU PORTUGAL - Kris Meeke (Citroën) a remporté la 5e manche du Mondial, dimanche, devant Andreas Mikkelsen (VW) et Sébastien Ogier (VW), qui accroît son avance au championnat.

Le Britannique Kris Meeke, absent du Championnat du monde des rallyes depuis trois mois pour aider Citroën à préparer la future C3, a remporté dimanche le Rallye du Portugal en s'imposant devant les Volkswagen du Norvégien Andreas Mikkelsen et du Français Sébastien Ogier.

Avec sa 3e place, Ogier a toutefois accru son avance en tête du classement des pilotes en vue d'un 4e titre consécutif en fin de saison.

En tête de la course dès la deuxième spéciale du 5e rallye de la saison, couru sur terre autour de Porto (nord), Kris Meeke a maîtrisé la concurrence jusqu'au bout pour s'offrir la deuxième victoire de sa carrière après son succès en Argentine en 2015, déjà au volant d'une DS3.

Le Nord-Irlandais de 35 ans, qui n'a pas de visées en Championnat puisque Citroën ne participera cette année qu'à un nombre réduit de rallyes, a conservé au final une trentaine de secondes d'avance sur les Polo-R de Mikkelsen et Ogier. Il avait creusé l'écart vendredi et samedi grâce à un pilotage impeccable, profitant du fait de partir à l'arrière du peloton WRC pour foncer sur des pistes déjà balayées.

"C'était un week-end presque parfait. Cela montre que la DS3 est toujours une bonne voiture. Pour moi, en tant que pilote, cela ouvre une belle perspective pour l'année prochaine", quand Citroën reviendra en WRC avec la C3, a-t-il réagi après avoir franchi la ligne d'arrivée à Fafe.

Parti dimanche matin en 2e position à 45 secondes de Meeke mais avec seulement 3 secondes d'avance sur Mikkelsen, Sébastien Ogier a dû gérer deux crevaisons lentes et s'est fait doubler au général par le Norvégien dans les premières spéciales du jour.

"Un peu déçu"

"Andreas a fait du bon boulot ce matin. Bravo à lui mais c'est sûr qu'on est un peu déçu de pas avoir pu se battre", a déclaré le Français de 32 ans, qui a accru son avance au classement général en remportant également les points bonus de la power stage.

Après ses deux victoires à Monte-Carlo et en Suède, puis ses 2e places au Mexique et en Argentine, il compte désormais 114 points en Championnat contre 67 pour son nouveau dauphin Mikkelsen, qui était 4e au départ du Rallye du Portugal.

Les pilotes Volkswagen ont bénéficié de l'abandon du Néo-Zélandais Hayden Paddon, qui avait été propulsé au 2e rang du Championnat grâce à son succès en Argentine fin avril. Le Kiwi, tombé à la 4e position avec 57 points, avait cessé vendredi d'être l'homme du moment, quand sa Hyundai i20 est partie en fumée après une sortie de route et plusieurs tonneaux.

Le Norvégien Mads Ostberg reste 3e avec 58 points gagnés au volant de sa Ford Fiesta RS, qu'il n'a placée qu'en 7e position au Portugal après avoir connu plusieurs pépins mécaniques.

Au Championnat des constructeurs, auquel Citroën ne participe pas, l'opération est bonne pour Volkswagen, qui dispose désormais de 145 points contre 96 pour Hyundai.

0
0