Citroën Communication

Etape 2 : déclarations

Etape 2 : déclarations
Par Eurosport

Le 19/01/2012 à 15:20Mis à jour Le 20/01/2012 à 16:06

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes lors de l'Etape 2 du Rallye Monte Carlo, jeudi.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, leader en 2 h 45 min 56.9 sec), après l'ES5 : "Une bonne spéciale. Nous avions de bonnes informations du gravel crew. Nous avons été prudents par endroits, je pensais que ça allait être glissant mais le grip était bon. Pour résumer : une spéciale humide/sèche. Mon choix de pneus est un compromis, pas idéal pour la dernière. J'ai 4 très tendres et 2 tendres si besoin ans le coffre."

après l'ES7 : "Côté pneus, ça allait même si c'était encore un compromis. J'ai un peu perdu du grip vers la mi-spéciale, et je me suis accroché pour la finir mais c'était sans problème. Avec les 'très tendre' les chronos sont bons, un peu moins avec les 'tendre' mais ça va."

après l'ES9 : "Ça allait très vite, avec beaucoup de changements d'adhérence. On a beaucoup de grip à un endroit puis on arrive sur des zones un peu pommadées. Et dans ces conditions, comme ça va très vite les pièges arrivent très vite"

après l'ES10 : ""Tout se passe pour le mieux. On a fait une très bonne journée. C'était plus facile et ça ressemblait à un rallye asphalte. Le feeling était bon, on a essayé d'attaquer, on a creusé l'écart. Il le fallait car on ne sait pas quel temps il fera vendredi. Aujourd'hui, les conditions me convenaient."

Mikko Hirvonen (Citroën WRT, 4e à 3 min 40.4 sec), après l'ES5 : "J'ai été un peu trop prudent. Je dois quand même hausser le rythme."

après l'ES6 : "J'étais un peu mieux dans celle-là. Je ne suis pas encore complètement à l'aise avec le grip, mais ça s'améliore. Le mieux que je peux faire est de finir ce rallye."

après l'ES7 : "Les 'tendre' n'étaient pas le bon choix."

après l'ES9 : "Il n'y a pas de problème. C'est juste moi..."

après l'ES10 : "Quand c'est glissant, je n'ai pas un bon feeling."

Dani Sordo (Mini WRT, 2e à 1 min 37.2 sec), après l'ES6 : "C'était difficile d'attaquer : certains endroits étaient très glissants. Pas évident de suivre Seb."

Après l'ES7 : "Parfois je ne conduis pas bien, mais là j'ai très bien piloté, le feeling était très bon mais le chrono ne suit pas... C'est comme ça. Question pneus, il n'y a pas une grosse différence entre les deux types."

après l'ES8 : "J'avais plus de feeling sur la route, et avec la voiture. Les pneus plus durs (tendre contre très tendre) sont mieux. J'améliore petit à petit, et ça dépend plutôt de moi."

après l'ES10 : "Je suis toujours surpris quand je regarde le 1er split. Je perds du temps et je ne comprends toujours pas pourquoi. Ce n'est pas une ou deux secondes, mais six ou huit. Je m'applique, je pilote de façon propre, je pense être mieux qu'au premier passage et je perds du temps."

Petter Solberg (Ford WRT, 3e à 1 min 40.9 sec), après l'ES5 : "J'ai deux types de pneus différents de chaque côté. C'est vraiment très piégeur sur le verglas. La voiture est parfaite, je suis très content de mon chrono. Je n'attaque pas comme un fou."

après l'ES10 : "Pas mal de boue par endroits. C'est ce qui m'a ralenti. La 2e place est perdue (au profit de Sordo) mais la route est encore longue."

Malcolm Wilson (Ford WRT) : "La cadence de Petter [Solberg] était vraiment très bonne eu égard aux conditions et au peu d'expérience qu'il a de sa voiture. Il est important de finir pour marquer des points au championnat Constructeurs. Il a conduit intelligemment et il est toujours en bonne position pour lutter pour la 2e place."

Evgeny Novikov (Ford M-Sport, 5e à 3 min 51.5 sec), après l'ES10 : "Ogier s'est crashé dans une partie très rapide. Mes résultats sont très bons, pour l'instant. Cette ES était très rapide, très glissante, surtout avec la nuit tombante. "

Sébastien Ogier (Skoda S2000), après l'ES7. "Cette spéciale était fantastique. J'ai attaqué comme un dingue. J'avais les bons pneus, même si certains endroits étaient piégeurs. Quand les conditions sont bonnes comme ça, j'attaque. J'ai fait une spéciale magnifique."

François Delecour (Ford M-Sport, 6e à 5 min 19.9 sec), après l'ES6 : "J'ai été un peu déconcentré car mon casque ne fonctionnait pas. J'ai freiné un peu trop tard et j'ai tapé à droite. Je n'ai pas perdu trop de temps."

après l'ES7 : "Dans celle là, ça allait. Autrement, ça va très vite devant. Ils vont vite les jeunes !"

Pierre Campana (Mini FFSA, 7e à 6 min 49.6 sec), après l'ES9 : "Une bonne spéciale. J'ai juste été prudent à la fin à cause de la boue dans les virages. Je peux encore progresser, j'ai de la marge."

Ott Tänak (Ford M-Sport, 8e à 7 min 00.6 sec), après l'ES10 : "J'ai calé ça a pris pas mal de temps pour redémarrer."

Matthew Wilson (Ford M-Sport, 11e à 12 min 56.7 sec), après l'ES10 : "Ogier a vraiment eu un gros crash. A cet endroit, ça passe à fond de 6. Ils ont fait des tonneaux."

0
0