From Official Website

Un duel qui promet

Un duel qui promet
Par AFP

Le 03/02/2006 à 19:00Mis à jour

Séparés de 10.2 sec après la l'étape 1, vendredi, Marcus Grönholm (Ford) et Sébastien Loeb (Citroën) vont se livrer une belle bataille ce week-end. Le mano à mano entre les deux doubles champions du monde a animé une journée marquée par les malheurs de Pe

Grönholm, triple vainqueur de l'épreuve, a attaqué en fanfare: meilleur temps dans les deux premières spéciales (Fredriksberg, Lejen). Le scratch suivant, dans l'ES3, a été l'oeuvre de Gigi Galli (Mitsubishi Lancer) qui s'était déjà fait remarquer l'an dernier en devenant le premier Italien à remporter une spéciale en Suède.

Son capot, mal refermé après avoir enlevé la rampe de phares utilisée pendant l'ES1, s'est ouvert en pleine ligne droite et a fêlé le pare-brise de la Xsara, retardant Loeb sur le parcours de liaison, puis rendant sa vision de la route délicate dans la spéciale suivante. "Je n'y voyais plus rien. En pleine ligne droite, je touchais les murs de neige, donc c'était un peu dangereux" , a commenté Loeb en revenant au parc d'assistance d'Hagfors, où son pare-brise a été changé en quelques minutes. Malgré un pare-brise étoilé, il n'avait perdu que six secondes sur Gronholm dans l'ES2, sur 26 km.

Seuls au monde

Le Norvégien a d'abord perdu 2 min 46 sec sur Grönholm dans les deux premières spéciales, à cause d'un arbre de transmission cassé, et s'est retrouvé dans les profondeurs du classement. Vainqueur ici-même l'an dernier, le champion du monde 2003 n'en avait pas fini avec les ennuis. Il a ensuite écopé de deux minutes de pénalité après avoir dû changer sa boîte de vitesses récalcitrante entre l'ES4 et l'ES5.

Infos, résultats, classements : suivez en direct sur notre site toutes les spéciales du Rallye de Suède, du 3 au 5 février 2006.

0
0