Loeb fait la course en tête

Loeb fait la course en tête
Par AFP

Le 26/06/2004 à 05:00Mis à jour

On a assisté à un duel entre Sébastien Loeb (Citroën Xsara) et Marcus Grönholm (Peugeot 307), vendredi, en Turquie, lors de l'étape 1, entre Antalya et Kemer.

Loeb a forcé la décision en attaquant d'entrée, vendredi, en dépit de conditions dangereuses et de sa position délicate d'ouvreur, puisque son classement en tête du Championnat du monde imposait qu'il partît le premier de chacune des spéciales. Le matin, après des orages nocturnes brefs mais délivrant d'abondantes précipitations, les pilotes ont trouvé une piste humide et glissante.

"Je suis en lutte pour la victoire"

Au retour au parc d'assistance, il disposait de 14 secondes et 2/10e d'avance sur Grönholm. Se plaignant du comportement de sa voiture, le Finlandais a fait effectuer les bons réglages pour tenter de prendre le commandement de la course au pilote Citroën, écurie "cousine" de Peugeot, puisque les deux constructeurs, rivaux en course, appartiennent au même groupe.

La belle régularité de Duval

Le Norvégien s'est ensuite bien repris en enlevant la super-spéciale. Il conserve sa troisième place, devant Sainz, le coéquipier de Loeb, et le jeune Belge François Duval (Ford Focus), qui fait preuve d'une belle régularité dans l'épreuve où il s'était révélé la saison dernière.

L'Estonien Markko Märtin (Ford Focus), écope d'air arrachée, a vu la température d'eau atteindre 125°C, l'huile surchauffant simultanément à 140°C. Relégué en fond de classement (36e), il doit renoncer aux points. Gilles Panizzi (Mitsubishi Lancer) a abandonné dans l'ES4 sur panne électronique alors qu'il occupait la 8e position.

0
0