From Official Website

Loeb veut du calme

Loeb veut du calme
Par Eurosport

Le 28/09/2006 à 16:15Mis à jour

Sébastien Loeb a donné des nouvelles sur son site après s'être fracturé le bras. Le Français a été opéré, il va bien mais a besoin de repos. Il confirme son absence au Rallye de Turquie mais espère revenir vite pour s'adjuger son 3e titre. Par contre, auc

Juste pour rassurer. Depuis l'annonce de sa fracture de l'humérus mercredi soir, Sébastien Loeb n'avait pas donné de nouvelles. Il l'a fait par l'intermédiaire de son site internet en expliquant les raisons de sa chute, intervenue mardi soir. "Comme vous le savez peut-être déjà, je me suis cassé la tête de l"humérus du bras droit hier soir en faisant du VTT. Je descendais un chemin de terre en forêt et ma roue avant s"est bloquée contre un caillou. Je suis passé par-dessus le guidon et j"ai atterri sur l"épaule. C'est vraiment un coup dur".

D'après son copilote, Daniel Elena, Sébastien Loeb ne sera pas plâtré, ce qui devrait lui permettre de suivre une rééducation moins longue que s'il l'avait été. Opéré mercredi matin, le Français est confiant sur son rétablissement. "Je me suis fais opérer ce matin (mercredi), et je viens de voir le médecin qui a été plutôt rassurant pour mon état de santé. L'opération s'est très bien passée, mais je ne pourrai pas participer au prochain rallye de Turquie, ça c'est sûr ! J'espère être très vite rétabli ! Maintenant, le programme, c'est calme et repos. J'ai annulé tous mes rendez-vous au Mondial de L'auto."

Sébastien Loeb, qui n'est qu'à cinq points de son troisième titre consécutif de champion du monde, a relancé le suspense à cause de cette blessure, qui pourrait le priver des quatre dernières courses de la saison. Avec 112 points marqués sur 120 possibles, le Français et sa Xsara Kronos écrasaient la compétition. Marcus Grönholm (Ford Focus) compte 35 points de retard sur le Français. Il reste quatre épreuves: les rallyes de Turquie (13-15 oct.), d'Australie (27-29 oct.), de Nouvelle-Zélande (17-19 nov.) et de Grande-Bretagne (1er-3 déc.). Cet accident pourrait également coûter le titre constructeurs à son écurie qui ne compte que 7 points d'avance sur Ford.

0
0