Dans la lignée de l'arrivée en 2022 des moteurs à technologie hybride, la catégorie reine du rallye mondial utilisera un carburant "d'origines non fossiles, avec un mélange de composants synthétiques et de biocarburants", a expliqué la FIA. "Il s'agira du premier carburant de ce type à être utilisé dans un championnat du monde de la FIA", qui régit entre autres disciplines la Formule 1.
L'entreprise P1 Racing Fuels, basée en Irlande, sera le fournisseur exclusif de ce carburant pour une durée de trois ans à compter de 2022. L'objectif est d'"assurer une réduction marquée des émissions nettes de CO2, tout en préservant les mêmes caractéristiques de performance et un prix le plus proche possible du carburant actuel", poursuit la FIA. Hyundai, M-Sport (Ford) et Toyota, les trois équipes officielles engagées actuellement en WRC, se sont récemment engagées pour les trois prochaines saisons (2022-2024) et donc pour le passage à l'hybride.
Rallye du Kenya
Nouveau duel à venir avec Ogier : Loeb sera au Rallye du Kenya fin juin
HIER À 09:14
Rallye du Kenya
Ogier de retour au Kenya fin juin
23/05/2022 À 15:58
Rallye du Portugal
Imbattable, Rovanperä s'envole au championnat
22/05/2022 À 13:11