FIA WTCC

Compte-rendu de course : Björk décroche le titre en WTCC au Qatar

Compte-rendu de course : Björk décroche le titre en WTCC au Qatar
Par FIA WTCC

Le 01/12/2017 à 23:20Mis à jour Le 02/12/2017 à 10:08

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Tom Chilton et Esteban Guerrieri ont partagé les victoires mais, surtout, Thed Björk est sorti d'une bataille tendue lors de la finale au Qatar pour devenir le nouveau Champion du monde WTCC de la FIA pour 2017.*

Pour sa seconde saison en WTCC avec l'équipe officielle Polestar Cyan Racing, Björk a abordé le dernier week-end de la saison avec 6,5 points d'avance sur Norbert Michelisz. Mais un problème de freins à mis le pilote Honda hors de la bagarre, alors que Björk effectuait un sans-faute pour décrocher le titre le plus prestigieux en supertourisme, fort de ses victoires à Monza et sur la Nordschleife plus tôt dans la saison. Cinquième de la Course d'Ouverture, le Suédois se dirigeait vers un podium lors de la Course Principale avant de laisser sa place à son équipier Nicky Catsburg, afin de rendre la pareille au Néerlandais qui avait effectué la même manœuvre à son égard dans la première manche.

Et, pour compléter la fête, Volvo Polestar remportait le titre constructeurs du WTCC, Catsburg et Yvan Muller – qui effectuait son retour en WTCC – contribuant grandement au succès du constructeur scandinave qui devançait au final Honda de 28,5 points. Néstor Girolami s'est également montré performant pour l'équipe tout au long de l'année, remportant une course en Chine après s'être élancé de la pole position.

Dans le même temps, Tom Chilton battait son compatriote britannique Rob Huff et son équipier du Sébastien Loeb Racing Mehdi Bennani, pour remporter le WTCC Trophy réservé aux pilotes indépendants, remportant la Course d'Ouverture devant Bennani et Kevin Gleason, le pilote américain décrochant au passage son premier podium dans la discipline.

Esteban Guerrieri a signé une performance impressionnante avec la victoire dans la Course Principale pour Honda, et fut rejoint sur le podium par Tiago Monteiro, l'ancien leader du championnat qu'il a remplacé après que le portugais a été blessé lors d'un accident en test en septembre. Huff et Catsburg complétaient le podium.

John Filippi a décroché son meilleur résultat avec une quatrième place lors de la Course d'Ouverture, Muller concluant au sixième rang alors que le candidat au titre Michelisz se classait neuvième après s'être élancé du 11erang sur la grille. Tom Coronel, Kris Richard, Yann Ehrlacher, Ryo Michigami, Dániel Nagy et Zsolt Dávid Szabó complétaient le classement de la Course d'Ouverture.

Lors de la deuxième manche, le champion en titre de l'ETCC Kris Richard est bien revenu après un départ hésitant, dépassant Muller grâce à une manœuvre audacieuse pour terminer sixième pour seulement son quatrième départ en WTCC. Filippi et Michigami complétaient le top 10, Coronel ratant de peu les points, en 11eposition. Bennani abandonnait avec des dégâts sur sa voiture suite à un contact au premier virage avec Muller.

0
0