Augusto Farfus avait fait une bien mauvaise affaire à Imola, en repartant du "Circuit Enzo et Dino", le 20 septembre dernier, avec un point en poche contre dix-huit à ses adversaires de SEAT, Gabriele Tarquini et Yvan Muller (SEAT), auteur de deux doublés les ayant chacun placés dans le rôle de vainqueur puis de dauphin.
Voilà comment d’une longueur le retard du Brésilien de BMW Allemagne est passé à dix-huit sur l’Italien, qu’il talonnait avant auparavant à un point près. Tout est donc à refaire, et à deux meetings de la fin du Mondial de Tourisme, le Sud-américain ne peut se permettre de céder de nouveau de terrain sous peine d’être exclu de la course au rêve.
Augusto Farfus aura besoin ce week-end "d’un solide résultat" sur le circuit situé au nord d’Okayama (3,703 km), résume bien la firme à l’Hélice, qui se tient à 21 points de SEAT au championnat Constructeurs. "Je n’ai rien à perdre, je serai en mode ‘attaque totale’", a déjà annoncé le natif de Curitiba, parti de la pole en 2008. Il pourra aussi compter sur son équipier allemand Jörg Müller, le Britannique Andy Priaulx (BMW Grande Bretagne) et les comparses de BMW Italie-Espagne, le Transalpin Alessandro Zanardi et l’Ibère Sergio Hernandez.
Okayama
Muller pas rancunier
01/11/2009 À 10:40
Réponses sur deux fois 14 tours, dimanche. Avec des départs assez matinaux : 05h55 pour la Course 1 et 08h55 pour la Course 2.
Okayama
Course : déclarations
01/11/2009 À 09:29
Okayama
Farfus s'impose, Muller savoure
01/11/2009 À 08:10