FIA WTCR

Backman explique ses ambitions de WTCR à l’occasion de la Journée internationale de la femme

Backman explique ses ambitions de WTCR à l’occasion de la Journée internationale de la femme
Par FIA WTCR

Le 08/03/2020 à 06:00Mis à jour Le 08/03/2020 à 06:10

Jessica Bäckman célèbre la Journée internationale de la femme (dimanche 8 mars) en dévoilant son rêve de WTCR.

Bäckman, qui a terminé sur le podium en TCR Europe en 2019, se prépare pour une deuxième saison dans la série en 2020.

Mais si le TCR Europe reste son objectif, la pilote suédoise se tourne également vers l'avenir, avec le WTCR - FIA World Touring Car comme ambition ferme.

"Mon ambition est d'aller en World Touring Car Cup et d'être une pilote professionnelle", a-t-elle déclaré. "C'est mon rêve pour dans quelques années. C'est difficile d'y arriver, mais pour y arriver, je dois obtenir de bons résultats au sein du TCR Europe et ensuite montrer que j'ai ma place au sein du WTCR".

Si le WTCR est un objectif clair pour l'avenir, la réussite du TCR Europe est un objectif clé.

"Cette saison sera bien meilleure car la saison dernière était ma première en Europe", a déclaré la jeune femme de 22 ans. "C'était beaucoup à apprendre mais cette année, j'ai l'impression de connaître presque tous les circuits, je sais ce que je dois faire pour être meilleure."

"Je me sens beaucoup plus confiante cette année et mon objectif est de me battre pour une place dans le trio de tête du championnat. C'est un objectif assez élevé, mais je sens que j'ai le potentiel pour y parvenir".

Bäckman a effectué un test de deux jours sur le circuit Paul Ricard en France pendant la semaine et courra également à Zolder avant le début de la saison du TCR Europe sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique du 30 avril au 2 mai.

"La première journée était sèche mais aujourd'hui, nous avons roulé avec des pneus slicks à l'avant et sur des pneus humides à l'arrière, donc toutes les conditions ont été bonnes", a déclaré Bäckman, dont le frère Andreas court également en TCR Europe.

A propos de la Journée internationale de la femme et du rôle croissant joué par le sport automobile féminin, Bäckman a déclaré "Ce que j'aime dans ce sport, c'est qu'on peut vraiment piloter en course avec des femmes et des hommes les uns contre les autres. Il n'y a pas tant de sports où l'on peut le faire et je sens que j'ai le potentiel pour réussir tout comme un homme".

Photo : TCR Europe