Nathanaël Berthon a fait part de son immense déception après que sa tentative de monter sur le podium de la course 1se soit soldée par une rude déception dans les rues de Pau le week-end dernier.
Berthon, pilote de l'équipe Comtoyou DHL Audi Sport, était à la poursuite d'Yvan Muller, troisième, mais un problème de pneu a déclenché une série d'événements qui l'ont fait chuter dans la hiérarchie et l'ont contraint à passer au stand.

Il a finalement terminé la première manche de la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme 2022 (WTCR - FIA) en 16e position, avant de prendre une belle quatrième place dans la Course 2.

"Je suis très, très, très déçu",a déclaré Berthon après la Course 1." Nous avions un rythme incroyable en course, nous gérions bien, nous ne tapions pas de bordures, rien de spécial, nous contrôlions juste la course et nous étions heureux de pouvoir ramener beaucoup de points à la maison avec la 4e place. Malheureusement, de mauvaises choses se sont produites, ce qui nous a coûté beaucoup après tout le travail de l'équipe pour obtenir [un bon résultat], je suis très frustré."

Berthon s'est élancé de la septième place dans la course 2 et, après avoir évité la collision sur la ligne de départ entre Norbert Michelisz et Attila Tassi, il est parvenu à terminer quatrième.

"Nous étions très conservateurs, nous n'attaquions même pas, ayant peur d'avoir le même problème et de ne pas finir la course",continue Berthon."Je dois dire que j'ai eu de la chance au départ, nous avons réussi à gagner trois positions et à terminer 4e, et de ramasser ainsi de bons points. Nous visions plus, c'est la course, mais nous pouvons être heureux de ce que nous avons fait ce week-end. Nous faisons le maximum, nous avons encore du travail à faire, mais dans l'ensemble je suis heureux pour l'équipe et pour moi-même."
The post Berthon se concentre sur le positif, mais attendait mieux de l’ouverture du WTCR appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.
WTCR
Cayrolle « avait sa place » sur la grille du WTCR
IL Y A 10 HEURES
WTCR
Une comparaison des manches d’ouverture en WTCR pour Yann Ehrlacher
HIER À 21:28
WTCR
Deux frères, deux leaders : les Girolami, une famille en or
18/05/2022 À 21:49