FIA WTCR

Cinq questions rapides à Gabriele Tarquini

Cinq questions rapides à Gabriele Tarquini
Par FIA WTCR

Le 13/08/2019 à 18:00Mis à jour Le 15/08/2019 à 10:11

La deuxième partie de la saison du WTCR - FIA World Touring Car Cup 2019 présenté par OSCARO prend encore plus d'importance pour Gabriele Tarquini alors que le pilote du BRC Hyundai N Squadra Corse vise à se remettre dans la course à la défense de son titre, à partir du mois prochain lors de la WTCR Race of China.

Dans l'entretien d'aujourd'hui, l'Italien évoque son expérience en Formule 1 contre Schumacher et Senna, et pourquoi un avenir dans la gestion d'équipe pourrait l'intéresser lorsqu'il mettra un terme à sa carrière.

La WTCR Race of China approche, quels sont vos rituels avant de prendre la piste avec votre Hyundai i30 N TCR ?
"J'ai toujours une approche différente selon le temps dont nous disposons. Mais je n'ai pas de façon particulière d'aborder la course."

Si vous aviez le choix entre deux compagnons de podium de n'importe quelle catégorie, de n'importe quelle époque, qui choisiriez-vous ?
"Si je dois en choisir deux, c'est Michael Schumacher et Ayrton Senna. J'ai couru avec eux, surtout avec Senna. J'ai passé quelques saisons en F1, avec des résultats différents, mais en même temps nous étions sur la même piste et c'était quelqu'un que j'aimais beaucoup. J'ai commencé à connaître Senna en karting. Il courait en Italie à l'époque. Et Michael parce que nous avons partagé beaucoup de temps en dehors des courses, surtout le football, parce qu'il adore le football. Nous avons cette équipe nationale de pilotes en Italie, et je suis l'une des personnes qui l'a lancée et nous avons reçu un très gros coup de pouce quand Michael nous a rejoints. J'ai passé beaucoup de temps avec lui et je serais très heureux de partager le podium avec Senna et Schumacher."

Quelle est l'histoire derrière votre numéro de course ?
"Pour être honnête, je n'ai pas ce que j'appelle un numéro de course à moi. J'ai couru avec le #2, avec le #3. Quand j'ai commencé avec Hyundai à cause de l'i30, j'ai choisi le numéro 30. J'ai gagné le titre avec le 30, donc le 30 est probablement mon chiffre porte-bonheur."

Si l'on vous dit qu'il est temps d'arrêter la course. Comment allez-vous occuper votre temps ?
"Quand j'avais 35, 38 ans, je faisais pour la télévision italienne le travail de commentateur de Formule 1 parce que je pensais arrêter les courses dans deux ou trois ans, mais je suis devenu trop vieux pour être de retour à la télévision ! Je serais très heureux de rester en course, de diriger une équipe ou un constructeur pendant deux ou trois saisons juste pour connaître cette expérience."

Dix superbes circuits figurent au programme du WTCR / OSCARO, mais si vous pouviez choisir un autre lieu, quel serait-il ?
"Le Mugello. Pour moi, c'est l'un des meilleurs circuits du monde et je suis très heureux chaque fois que j'y vais. Pour moi, le Mugello et Suzuka, où nous courons en WTCR, sont les meilleures pistes du monde."

0
0