FIA WTCR

Cinq questions rapides à Ma Qing Hua

Cinq questions rapides à Ma Qing Hua
Par FIA WTCR

Le 12/08/2019 à 18:00Mis à jour Le 12/08/2019 à 18:41

Ma Qinghua, rentré dans l'histoire, sera suivi par un grand nombre de fans sur le Ningbo International Speedpark pendant la WTCR Race of China le mois prochain. Le pilote du Team Mulsanne, sur une Alfa Romeo, dévoile ici le podium de ses rêves, explique pourquoi il a choisi le numéro 55 pour le WTCR - FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO cette saison et le rôle qu'il espère jouer dans l'avenir du sport automobile dans son pays.

Si vous pouviez choisir deux pilotes pour vous rejoindre sur un podium idéal, de n'importe quelle catégorie, de n'importe quelle époque, qui seraient-ils ?
"Je choisirais Lewis Hamilton et Marc Marquez. Je suis un grand fan des courses de moto, c'est incroyable et similaire au WTCR parce que chaque pilote est très proche et côte à côte tout le temps. Le coureur qui peut gagner ces courses est vraiment incroyable."

Avant la course, que faites-vous avant de monter à bord de votre Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris ?
"Quand j'ai couru avec Citroën en WTCC, j'avais une caisse de thé chinois avec moi et je buvais ça avant de monter dans la voiture. Maintenant que je suis avec une équipe italienne, j'ai changé le thé en café, espresso bien sûr, et j'écoute de la musique. Mais c'est une musique calme et paisible, pas une musique pour m'exciter de trop car j'essaie d'équilibrer les émotions."

Ningbo est l'un des 10 rendez-vous du calendrier WTCR / OSCARO. Si vous pouviez en ajouter un autre pour 2020, quel serait-il ?
"Laguna Seca ! Personnellement, j'adorerais avoir une course aux Etats-Unis et si vous voulez que je choisisse un circuit, Laguna Seca serait mon choix en particulier."

Tous les pilotes WTCR / OSCARO peuvent choisir leur numéro de dossard. Qu'est-ce qui vous a poussé à choisir le numéro 55 ?
"J'utilise le numéro 55 car lorsque j'ai commencé à courir en Formule 3 en Europe en 2008, j'avais le numéro 55. Cette année-là, je suis monté trois fois sur le podium, ce fut une très bonne année pour moi et très importante dans ma carrière en vue de la Formule 1. J'aimerais répéter ces succès et le chiffre'5' est aussi symbole de chance dans la culture chinoise alors j'ai choisi le 55."

Quand vous arrêterez de courir, comment allez-vous vous occuper ?
"Tout d'abord, je ne sais pas quand je vais m'arrêter ! Je pense qu'il me reste encore beaucoup de temps, j'aime être dans ce sport par pure passion et je vais essayer de continuer ma carrière le plus longtemps possible. J'aimerais aussi faire quelque chose dans cette industrie en Chine, c'est sûr, pour aider toute l'industrie du sport automobile dans le pays. J'aimerais aider plus de pilotes ou même les enfants qui n'ont jamais piloter, pour leur donner des instructions et de bonnes suggestions pour envisager une carrière."

0
0