From Official Website

SEAT poursuit sa moisson

SEAT poursuit sa moisson
Par Eurosport

Le 08/03/2009 à 12:15Mis à jour

Gabriele Tarquini (SEAT Sport) s'est imposé lors de la course 2 du meeting de Curitiba, dimanche. Comme lors de la course 1, le constructeur espagnol a placé quatre voitures aux avant-postes. Par ailleurs, Jörg Müller (BMW Allemagne) est remonté de la 20e à la 5e place.

SEAT Sport est décidément au-dessus du lot en ce début de saison. Vainqueur de la course 1 avec Yvan Muller, la firme catalane a réédité sa performance en remportant la deuxième course avec Gabriele Tarquini. Partis au delà de la troisième ligne à cause de la règle de la grille inversée sur une piste détrempée, les pilotes SEAT Sport ont d'emblée imposé un rythme soutenu pour se débarrasser des BMW. Tour après tour, les pilotes du constructeur allemand ont vu leur avance fondre et les Leon les doubler un à un.

"La voiture était fantastique, très performante. Je devais surtout surveiller l'usure de mes pneumatiques parce que dans ces conditions c'est ce qu'il faut faire. J'ai essayé d'être le plus rapide possible dans les premiers tours lorsqu'il y avait pas mal d'eau et ça a marché" , déclarait Tarquini en sortant de sa voiture.

Jörg Müller remonte de 20e à 5e place

La course a été par ailleurs perturbée par la pluie, qui s'est abattue juste avant le départ, ce qui a valu aux pilotes de s'élancer derrière la voiture de sécurité avec 15 minutes de retard. Après le déclassement de Nicola Larini (Chevrolet) et Tiago Monteiro (SEAT Sport) pour avoir dépassé Augusto Farfus (BMW Allemagne) juste après le départ de la voiture de sécurité lors de la course 1, c'est Félix Porteiro (Proteam) qui s'est retrouvé en pole-position au côté d'Andy Priaulx (BMW Team UK).

Le triple champion du monde a malheureusement connu une mésaventure (touchette) qui l'a fait perdre de nombreuses places et le fait seulement terminer à la neuvième place. Son adversaire de la première ligne a lui réalisé une course solide et pris la première place des Indépendants, la septième globale. L'autre performance de la course est à mettre au crédit de Jörg Müller (BMW Allemagne) qui est remonté de la 20e à la 5e place. L'Allemand qui avait vu sa course 1 stoppée après seulement quelques virages a parfaitement réagi et inscrit quatre précieux points.

Au classement général, SEAT Sport fait bien évidemment la bonne opération du week-end en inscrivant le maximum des points au classement constructeurs (36). Les deux vainqueurs du jour se partagent quant à eux la place de leader du championnat à égalité (15 points) juste devant leurs coéquipiers Gené et Rydell (14 points). Le prochain rendez-vous aura lieu dans quinze jours à Puebla au Mexique. Ce sera la dernière course sans les compensations de poids qui arriveront à Marrakech début mai. Une règle qui sera sans doute la bienvenue pour rééquilibrer les forces en présence dans l'intérêt du championnat.

0
0