WTCR

La super-finale du WTCR à Sepang : encore aussi savoureuse aujourd’hui qu’à l’époque

Partager avec
Copier
Partager cet article

Crédits FIA WTCR

ParFIA WTCR
21/05/2020 à 13:00 | Mis à jour 23/05/2020 à 07:36

-

Alors que le site FIAWTCR.com rediffuse la détonante WTCR Race of Malaysia, voici un rappel de ce qui s'est passé lorsque le Sepang International Circuit a accueilli la super-finale du WTCR en décembre dernier.

Quatre pilotes, un titre
Thed Björk, Esteban Guerrieri, Norbert Michelisz et Yvan Muller ont abordé la clôture de la saison 2019 au plus près dans le cadre de la lutte pour le titre, mais c'est Michelisz qui est devenu le roi du WTCR après une course décisive qui ne sera jamais oubliée.

Action sur deux roues et quatre
En plus des trois manches animées et spectaculaires qui ont conclu la saison de manière exhaltante, ces premières courses de WTCR disputées en Malaisie comprenaient également les 8 heures de Sepang, deuxième manche du championnat du monde d'endurance FIM pour les motos.

Mais si l'équipe YART Yamaha a fêté son succès sur deux roues, c'est le Hongrois Michelisz qui a célébré son titre sur quatre roues à la suite d'une victoire dans la course 1 et des points obtenus dans les courses 2 et 3, remportées respectivement par Esteban Guerrieri et Johan Kristoffersson.

Guerrieri entretient ses rêves
Guerrieri est passé de la neuvième à la première place dans le premier tour de la course 2 pour maintenir ses espoirs de titre en réduisant l'avantage sur Michelisz à 10 points, à une course de la fin, ce qui s'est traduit par une victoire sensationnelle de Kristoffersson - auteur d'une remontée stupéfiante depuis la 22e place sur la grille.

Kristoffersson remporte une finale époustouflante depuis la 22e place
Le pilote SLR Volkswagen, Kristoffersson, s'est imposé au terme d'une lutte à quatre époustouflante pour la victoire, qui a finalement coûté à Guerrieri ses chances de remporter le titre WTCR.

Le destin du titre oscille entre le duo de tête...
Au cours des premiers tours, le titre a oscillé entre Guerrieri et Michelisz, mais la Honda de ALL-INKL.COM du Münnich Motorsport a perdu de la puissance avec un radiateur obstrué après qu'un contact avec Azcona l'ait contraint à un passage sur l'herbe dans des conditions glissantes.

Mais Michelisz remporte le gros lot
Mais il n'y a pas eu de tels problèmes pour le pilote  de l'équipe BRC Hyundai N Squadra Corse. Ce dernier s'est exprimé ainsi à l'issue de la course : "Il est assez difficile de décrire toutes les émotions qui traversent mon esprit maintenant. Mais le plus important est de dire un grand merci à ma famille, à l'équipe et à tous les Hongrois qui m'ont soutenu. Il y a un peu plus de dix ans, je jouais encore aux jeux vidéo et j'espérais commencer une carrière professionnelle. J'ai fini par y parvenir. C'est tout simplement incroyable".

LES MOMENTS CLÉS DE LA COURSE 1
*La course commence derrière la voiture de sécurité en raison des conditions météorologiques changeantes
*La plupart des pilotes choisissent des pneus slick secs à l'avant et des pneus sculptés e à l'arrière
*Michelisz s'impose depuis la pole, ce qui porte son avance dans la course au titre à 27 points sur Guerrieri
*Panis convertit son départ en deuxième position en premier podium en WTCR avec la deuxième place
*Guerrieri passe de la neuvième à la quatrième place sur la grille
*Muller termine sixième depuis la 16e position sur la grille et se replace à huit points derrière Guerrieri au classement
*Björk termine 27e etse voit hors de la course au titre après avoir parié sur un passage aux pneus slick à mi-course

LES MOMENTS CLÉS DE LA COURSE 2
*Guerrieri réduit l'avantage sur Michelisz dans la course au titre à 10 points en remportant la course, interrompue par le drapeau rouge depuis la neuvième place sur la grille sous une pluie battante
*Michelisz ne termine que huitième, alors que la course se termine sous les projecteurs
*Girolami prend la tête devant le poleman Ma au virage 1 mais Guerrieri prend la tête de manière sensationnelle à la fin du premier tour
*Un certain nombre de pilotes sortent de la route sous une pluie battante, dont Michelisz
*La voiture de sécurité est déployée juste au moment où la Hyundai de Catsburg prend feu après un contact violent avec Muller
*Muller est furieux contre Catsburg, qui était en pneus slicks et qui prend la responsabilité de la collision mais insiste sur le fait que celle-ci n'était pas intentionnelle
*La course redémarre finalement après un long retard, les pilotes reprenant les positions qu'ils occupaient dans le secteur deux au premier tour
*De manière incroyable, les mécaniciens de Catsburg réparent sa voiture mais celle-ci est finalement mise hors-course, le Néerlandais ayant reçu une assistance mécanique dans des conditions de drapeau rouge
*Girolami est en tête au restart après la voiture de sécurité, suivi par Guerrieri
*Muller est cinquième mais Michelisz chute au 17e rang, bien que des problèmes pour les autres pilotes lui permettent de remonter au 12e rang au moment du restart
*Girolami permet à Guerrieri de passer une fois que la course a repris et Guerrieri remporte une victoire confortable
*Kristofferson passe de la 22e à la troisième place derrière Azcona, tandis que Michelisz se bat pour terminer à la huitième place.

LES MOMENTS CLÉS DE LA COURSE 3
*Un problème technique avant de se ranger sur la pré grille fait craindre à Michelisz de ne pas prendre le départ
*Mais ce dernier s'aligne sur la grille in extremis après des réparations de ses mécaniciens, Guerrieri s'apprêtant à s'élancer à ses côtés
*Guerrieri contourne l'extérieur du premier virage pour s'emparer de la première place, Azcona le suit en deuxième position
*Kristoffersson, auteur d'un départ sensationnel de la 22e à la quatrième place, s'empare de la troisième position avant la fin du premier tour
*Cela signifie que Michelisz est maintenant deux points derrière Guerrieri dans le classement virtuel du championnat
*Mais Azcona fait pression sur Guerrieri et Kristoffersson se rapproche déjà d'Azcona
*Farfus abandonne sa Hyundai dans les graviers dans le dernier secteur au premier tour
*Azcona prend brièvement la tête au deuxième tour, Guerrieri riposte mais la voiture de sécurité est déployée
*La course reprend au cinquième tour, Michelisz fait pression sur Kristoffersson, qui redémarre lentement
*Azcona prend la tête au cinquième tour, Guerrieri est maintenant à trois points derrière Michelisz
*Dans le même tour, Guerrieri reprend la tête mais Azcona tape l'arrière de la voiture de Guerrieri, qui part brièvement dans l'herbe à haute vitesse
*Guerrieri tient bon et reprend la piste de manière acrobatique, mais Azcona passe l'Argentin avant que Kristoffersson ne rétrograde Guerrieri à la troisième place dans le dernier virage du cinquième tour
*Guerrieri reprend la deuxième place à la sortie du virage mais compte encore trois points de retard sur Michelisz, toujours quatrième
*Guerrieri est à nouveau dépassé par Azcona, à qui il n'oppose aucune résistance, au sixième tour, alors que Kristoffersson prend la deuxième place
*Michelisz se rapproche de Guerrieri qui signale par radio à son équipe qu'il "perd de la puissance"
*Guerrieri rétrograde de plus en plus avant de passer par les stands pour désobstruer son radiateur, avant de reprendre la piste et de signer le meilleur tour en course
*Le titre étant assuré, Michelisz rétrograde à la cinquième place alors que Ceccon rattrape Azcona et Kristoffersson pour ce qui devient un nouveau combat à trois
*Après une autre brève interruption de la voiture de sécurité au huitième tour, Azcona, Kristoffersson et Ceccon continuent de se battre jusqu'à ce que Kristoffersson prenne une avance décisive sur Azcona avec dépassement inspiré à l'extérieur du dernier virage au onzième tour
*Azcona le suit de près jusqu'au drapeau à damiers brandi au 14ème tour avec Ceccon troisième et Vervisch quatrième
*Mais Azcona se voit infliger une pénalité de 30 secondes après la course et chute au 14e rang, ce qui promeut Ceccon à la deuxième place et Vervisch en troisième position

WTCR

WTCR vise 16 courses sur 6 meetings avec un calendrier 100% européen

HIER À 17:08

The post La super-finale du WTCR à Sepang : encore aussi savoureuse aujourd’hui qu’à l’époque appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.

WTCR

Les changements du calendrier du WTCR en détail

HIER À 17:04
WTCR

WTCR Q&R: Francois Ribeiro

HIER À 17:02
Dans le même sujet
WTCR
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

WTCR

WTCR vise 16 courses sur 6 meetings avec un calendrier 100% européen

HIER À 17:08

Vidéos récentes

WTCR

Arrivée course 3

00:03:04

Les plus lus

Transferts

Une pépite et trois indésirables : le deal improbable imaginé par Zidane pour arracher Pogba

HIER À 15:03
Voir plus