Le titre Esports WTCR Asia a été célébré par Andika Rama Maulana alors que Jactin Chung a connu une cruelle désillusion lors de la triple manche de l'Esports WTCR Asia dimanche.

Vingt-six des meilleurs simracers de la région Asie-Pacifique étaient en action sur les versions virtuelles des circuits de Ningbo, Macao et Sepang. Mais après avoir mené un triplé Honda Ningbo, les espoirs de Chung ont été anéantis par un problème technique lors de la course de Macao, laissant Maulana décrocher la couronne à Sepang alors que Chung se reprenait pour priver Ayman Aqeem d'une victoire à domicile.

Chung en forme lors de la pré-qualification
Chung (PRP XR-1 / Honda) a battu Scott Li (Macau E-Motorsport / Alfa Romeo) lors des préqualifications pour s'assurer la première place. Tous deux ont terminé devant les finalistes de l'année dernière, Andika Rama Maulana (Legion Of Racers / Honda) et Ayman Aqeem (RSG Team Ballas Esports / Honda).

Récapitulatif de la course de Ningbo : Chung emmène un triplé Honda
Si cela n'était pas déjà clair après les préqualifications, les résultats des qualifications à Ningbo ont souligné le statut de Jactin Chung en tant que favori de l'épreuve. Le pilote de Hong Kong a battu Scott Li pour prendre la pole position, Andika Rama Maulana se plaçant quatrième.

En course, Maulana remontait rapidement pour dépasser l'Australien Blake Neck (Indépendant/Hyundai), troisième, avant de se frayer un chemin devant Li, malgré les efforts du pilote Alfa Romeo pour défendre sa position.

Chung a profité de la lutte acharnée entre Maulana et Li pour se forger une avance de 1,5s sur Haris "ZephyRei" Syahimi, qui prenait une quatrième place inattendue. Mais Syahimi était bientôt sous la pression de Filipe Veloso Chan (Macau e-Motorsports / Honda), qui prenait l'avantage au deuxième tour avant d'entamer sa poursuite de Li.

Plus loin, Aqeem rattrapait rapidement son retard après s'être qualifié en dehors du top 10. À la mi-parcours, il était déjà septième, juste derrière WenChao Zhong, le pilote chinois sur Lynk & Co. La bataille a également impliqué Lai Sky (Zuver FSR / Audi) et Junio Pereira (Macau e-Motorsport / Alfa) et les positions ont changé tour par tour.

Vers la fin de la course, Veloso Chan a dépassé Li pour la troisième place, mais Chung était insaisissable en tête. Le pilote de 22 ans a maintenu son avantage jusqu'à l'arrivée pour s'imposer devant Maulana et Veloso Chan pour un triplé Honda et marquer 25 points. Li a pris la quatrième place devant Syahmi, Zhong, Sky, Aqeem, Pereira et Jason Mok complétant le top 10.

Récapitulatif de la course de Macao : Pereira gagne pour Alfa Romeo, Chung n'a pas de chance
Alors que Maulana signait la pole position avec 0,161s d'avance sur Blake Neck, Chung, troisième, remontait rapidement depuis la deuxième ligne de la grille, qu'il partageait avec Aqueem devant Pereira et Li sur la troisième ligne.

Il prenait le dessus sur Neck et mettait rapidement mis Maulana sous pression, profitant d'une erreur du leader au virage de Lisbonne. Maulana accrochait le muret, endommagait la suspension de sa Honda et chutait en troisième position, ce qui a laissé Chung en tête devant Aqeem.

Pereira, basé à Macao, faisait l'intérieur à Maulana pour la troisième place à Lisboa dans le troisième tour, tandis que Veloso Chan effectuait une manoeuvre identique sur Brodie Steen (AUSNZ Simracing / Hyundai) dans le même tour pour la 7e place. Steen était ensuite dépassé par Lai Sky.

À mi-parcours, cette deuxième manche devenait une course par élimination, en partie à cause de la nature exigeante du circuit, mais aussi en raison d'un nombre élevé de déconnexions.

En tête, Chung occupait toujours la tête, mais la lutte pour la deuxième place se poursuivait avec Pereira qui dépassait Aqeem au premier virage, profitant de son avantage "à domicile" et des excellentes performances de freinage de l'Alfa Romeo construite par Romeo Ferrari.

Pereira était plus rapide que Chung, mais tout semblait encore prêt pour une nouvelle victoire du leader basé à Hong Kong. Mais le dernier tour a été dramatique lorsque Chung et Aqeem ont tous deux souffert d'une déconnexion, laissant Pereira remporter une première victoire en WTCR pour Alfa Romeo.

Malgré une voiture endommagée tout au long de la course, Maulana a ainsi pris la deuxième place et une avance inattendue au championnat, Veloso Chan complétant le podium devant Li, Neck, Sky, Steen, Arwin Taruna, Jason Mok et Wei Ye.

Récapitulatif de la course de Sepang : Chung empêche la victoire à domicile d'Aqeem, Maulana remporte le titre
Chung avait besoin d'un miracle à Sepang pour décrocher le titre et a de nouveau prouvé son rythme lors des qualifications, en prenant la pole pour plus de quatre dixième devant Junio Pereira, Ayman Aqeem et Arwin Taruna (Vorteks Simsport / Lynk & Co). Plus important encore, Andika Rama Maulana n'a pu se classer qu'en septième position sur la grille de départ.

Chung n'a cependant pas pris le meilleur départ et rétrogradait derrière Aqeem et Pereira, tandis que Maulana était déjà quatrième au premier tour, tous les espoirs d'un bon résultat s'étant évanouis pour Taruna lorsqu'il a chuté en queue de peloton.

Après un départ raté, Chung s'est rapidement remis dans le rythme, dépassant Pereira et se lançant à la poursuit du leader Aqeem. Mais Maulana remontait également et rétrogradait Pereira à la quatrième place.

Derrière le quatuor de tête, une bataille intense éclatait entre Syahimi, Veloso Chan, Ferdi Riman et Lai Sky, entre autres. Une bagarre se développait également entre Wayne Bourke et Jason Mok, les pilotes Audi échangeant leurs positions à quatre reprises sur un seul tour.

Chung rattrapait rapidement Aqeem et prenait la tête dans la dernière épingle au troisième tour, mais il fallait que Maulana finisse moins bien que troisième pour empêcher l'Indonésien de remporter le titre.

Sachant que la troisième place serait suffisante pour devenir champion, Maulana était heureux de terminer derrière Aqeem, deuxième, d'autant plus que Pereira, quatrième, ne se montrait pas menaçant, ce qui signifie que les espoirs de Chung de remporter le championnat s'évanouissaient au fil des tours.

Ce fut donc une victoire douce-amère pour Chung, qui s'imposa devant Aqeem et Maulana. Pereira terminait quatrième devant Veloso Chan, Sky, Mok, Neck, Li et Bourke.

Maulana de six points
Andika Rama Maulana est devenu champion d'Asie du WTCR Esports avec six points d'avance sur Jactin Chung, Junio Pereira complétant le trio de tête. Filipe Veloso Chan prenait la quatrième place devant Scott Li et Ayman Aqeem.

Résultats de la course :http://game.raceroom.com/championships/62#results_round

Classement du championnat :http://game.raceroom.com/championships/62#standings

Vous avez raté l'action ?
Regardez ici :https://www.youtube.com/watch?v=HVqg5LY3Di8

WTCR
Du WTCR à Daytona : Farfus offre un tour de démonstration à la Hyundai PURE ETCR
IL Y A 11 HEURES

The post Le titre Esports WTCR Asia pour Maulana, désillusion pour Chung appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.

WTCR
Le team WTCR Zengo remplit sa mission de 24 Heures
20/01/2021 À 11:00
WTCR
Vainqueur en WTCR, Berthon s’impose à son tour sur la glace
19/01/2021 À 05:00