Les restrictions liées à la pandémie de COVID-19 ont fait que la saison 2020 du WTCR - FIA World Touring Car Cup s'est disputée sur une durée condensée de 65 jours à peine. Voici un rappel des faits principaux.

Premier jour (12 septembre) :Néstor Girolami termine la première séance d'essais officiels en tête, mais ce sont Yann Ehrlacher (Q1) et Nathanaël Berthon (Q3) qui sont les plus rapides lors des deux phases de qualification de la WTCR Race of Belgium. Parallèlement, le plus grand programme de distribution du WTCR jamais diffusé est annoncé avec une couverture en direct sur les six continents.

Deuxième jour (13 septembre) :Girolami mène la grille de 22 voitures dans la course 1 et s'impose sur le circuit de Zolder devant Thed Björk et Attila Tassi, tandis qu'Esteban Guerrieri abandonne durant la course en raison d'une avarie de radiateur. Berthon convertit sa pole position DHL dans la course 2 en première place dans les premiers tours de la course, mais une pénalité pour départ anticipé anéantit ses espoirs de victoire. Ehrlacher triomphe devant son coéquipier du Cyan Racing Lynk & Co, et accessoirement son oncle, Yvan Muller. Le roi du WTCR, Norbert Michelisz, peine à trouver le rythme au volant de sa i30 N TCR du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team.

12e jour (23 septembre) :L'hôpital universitaire UZ Leuven est sélectionné comme premier bénéficiaire de l'opération WTCR #RaceToCare dans la lutte contre la COVID-19.

Jour 13 (24 septembre) :Tassi est le plus rapide lors des deux séances d'essais libres sur une piste sèche du Nürburgring Nordschleife, mais c'est Girolami qui termine les 40 minutes de qualification avec le meilleur chrono.

Quatorzième jour (25 septembre) :Guerrieri remporte la course 1 dans l'Eifel après avoir effectué un audacieux dépassement sur Muller sous la pluie.

Jour 15 (26 septembre) :Ehrlacher remporte sa deuxième victoire de 2020, tandis qu'une infraction à la procédure de départ laisse Girolami avec une pénalité de 30 secondes.

Jour 21 (2 octobre) :Le Tchèque Petr Fulín confirme son inscription à la WTCR Race of Slovakia en tant que wildcard. De son côté, la saison du championnat virtuel Esports WTCR est lancée, avec cinq épreuves au programme.

26e jour (7 octobre) :Aurélien Comte se voit offrir un retour en WTCR après avoir reçu l'appel du Vuković Motorsport pour remplacer Jack Young au volant d'une Renault Mégane préparée par la structure suisse.

Jour 29 (10 octobre): Berthon s'envole pour une double Pole Position DHL sur son Audi Comtoyou sur le Slovakia Ring.

Jour 30 (11 octobre) :Berthon, son coéquipier Tom Coronel et Nicky Catsburg du Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team se partagent les trois victoires de course en Slovaquie pour leurs premiers triomphes en WTCR. Les ambitions de Girolami pour le titre sont durement affectées par l'énorme accident dont est victime le pilote argentin lors de la course 2, tandis que le pilote débutant en WTCR, Gilles Magnus impressionne avec un podium.

32e jour (13 octobre) :Nico Gruber est nommé remplaçant de Catsburg pour la WTCR Race of Hungary, tandis que les débuts de Jose Manuel Sapag en WTCR en tant que wildcard sont confirmés.

36e jour (17 octobre) :Guerrieri est le maître des qualifications de la WTCR Race of Hungary pour l'équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, tandis que le pilote débutant en WTCR, Bence Boldizs, s'assure la pole position de la course 2 sur la grille inversée dans une CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport sur son circuit d'origine, le Hungaroring.

Jour 37 (18 octobre) :Désormais solide candidat au titre, Guerrieri s'impose à deux reprises, dans les courses 1 et 3, cette dernière manche étant le théâtre d'un podium 100% Honda. Mais Ehrlacher reste le Goodyear #FollowTheLeader après avoir remporté la course 2. Jean-Karl Vernay demeurant imbattable dans le Trophée WTCR pour le Team Mulsanne.

Jour 45 (26 octobre) :Nicolas Baert, le jeune pilote belge, et fils du patron de l'équipe Jean-Michel Baert, est confirmé comme quatrième pilote Comtoyou pour la WTCR Race of Spain.

Jour 48 (29 octobre) :Catsburg ayant été testé positif à la COVID-19, Josh Files, vainqueur du titre en TCR Europe 2019, est annoncé comme le remplaçant du Néerlandais pour la WTCR Race of Spain.

50e jour (31 octobre) :Une journée qui commence par la confirmation d'un deuxième événement au MotorLand Aragón à la place de la WTCR Race of Italy prévue à Adria se termine par les pole position DHL pour Michelisz et Magnus, après que Vernay soit pénalisé pour une infraction aux limites de piste lors de la Q3.

Jour 51 (1er novembre) :Le héros local Mikel Azcona remporte sa première victoire de 2020 dans la toute nouvelle CUPRA, tandis que Vernay consolide son avantage au WTCR Trophy en remportant la Course 1. Björk remporte la Course 3 alors que son coéquipier de chez Cyan Performance Lynk & Co, Santiago Urrutia, est le TAG Heuer Most Valuable Driver.

55e jour (5 novembre) :L'hôpital Maria-Hilf, dans la ville de Daun près du Nürburgring, est annoncé comme nouveau bénéficiaire de l'opération WTCR #RaceToCare.

Jour 60 (10 novembre) :Catsburg n'étant toujours pas disponible pour la finale de la saison, le Malaisien Mitchell Cheah est appelé à le remplacer.

61e jour (11 novembre) :Dans la lutte continue contre la COVID-19, le Nemocnica Dunajská Streda en Slovaquie est révélé comme le prochain établissement médical à bénéficier de l'initiative de collecte de fonds WTCR #RaceToCare.

Jour 64 (14 novembre) :Urrutia réalise un doublé pour la pole, tandis qu'Ehrlacher démarre le meeting final de la saison avec 31 points d'avance sur Guerrieri, qui peine en qualifications.

65e jour (15 novembre) :Ehrlacher, 24 ans, est couronné roi du WTCR, devenant le plus jeune vainqueur de titre mondial des voitures de tourisme de la FIA. Guerrieri s'est tout de même montré impressionnant, en remportant la course 1 après s'être élancé de la 16e position sur une piste humide, mais un contact dans la course 2 met fin à ses rêves de titre pour une deuxième année de suite. La victoire de Muller dans la Course 2 le place en deuxième position dans le classement final et assure à Cyan Racing Lynk & Co le titre des équipes. Vernay remporte le WTCR Trophy et prend la troisième place du classement général, tandis que l'Uruguayen Urrutia convertit sa Pole Position de DHL pour remporter la Course 3.

WTCR
Le WTCR salue les héros (jumeaux) Coronel
HIER À 05:00

The post Le WTCR 2020 en 65 jours appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.

WTCR
La bande des quatre Honda reconduite en WTCR en 2021
15/01/2021 À 11:00
WTCR
Un an de plus pour les Rookies en 2021
14/01/2021 À 05:00