From Official Website

Priaulx et BMW encore champions

Priaulx et BMW encore champions
Par Eurosport

Le 18/11/2007 à 05:00Mis à jour

Le Britannique Andy Priaulx (BMW) a remporté son 3e titre mondial WTCC, dimanche, à Macao. Yvan Muller (SEAT), son princiapl rival, menait lorsqu'il a du abandonner dans la course 1. Le Français n'a même pas pu prendre le départ de la Course 2, enlevée pa

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le pilote de BMW Team UK a mené la dernière course de la saison du début à la fin pour décrocher son 3e titre consécutif. BMW a une double raison de célébrer cette réussite car la firme de Munich a aussi enlevé le titre Constructeurs pour la 3e année de suite.

Yvan Muller et Augusto Farfus n'ont pas pris le départ car leurs voitures n'étaient pas réparables après des problèmes en Course 1 (pompe à carburant défaillante pour Muller, collision avec Tarquini pour Farfus).

James Thompson a pris un fantastique, en se hissant de la 4e à la 2e place, en passant notamment Nicola Larini à "Lisbonne". Dans ce même virage, Gabriele Tarquini, Rob Huff et Alessandro Zanardi ont connu quelques problèmes. Zanardi et Huff n'ont pu continuer, alors que Tarquini a fini 14e.

Dans les deux tours suivants, Thompson était très près de Priaulx, et Larini pas très loin. Le tour 4 a vu Priaulx s'échapper alors Larini et Thompson se battaient. Au tour 7, Larini a opéré une belle manoeuvre à la sortie de "Mandarin" et a délogé Thompson de sa 3e place.

Dans les derniers tours, Larini a comblé l'écart avec Priaulx mais pas assez pour tenter une attaque, tandis que Thompson défendait fort sa 3e position contre Tiago Monteiro, synonyme de podium au championnat.

La bataille pour les points a vu Jörg Müller et Jordi Gené lâcher prise et laisser la 5e place à Tom Coronel, qui a fini devant Rickard Rydell, Félix Porteiro, Colin Turkington et Fredrik Ekblom, qui a marqué le dernier point en jeu car Turkington n'était pas éligible.

La course des Indépendants a été gagnée par Luca Rangoni après une grosse bagarre avec Stefano d'Aste et Carl Rosenblad. Sa victoire n'a pas suffi car D'Aste a remporté le Trophée pour deux points.

0
0