Incroyable scénario à Marrakech. Après une première manche privée de suspense par la domination des Citroën, la seconde a été beaucoup plus animée. Sébastien Loeb a profité d’un accident impressionnant dès le départ pour l’emporter devant son coéquipier José Maria Lopez.
Parti en pole position du fait de l’inversion des dix premiers pilotes sur la grille de départ, Tom Coronel (Chevrolet) n’aura passé que quelques secondes en piste, le temps pour Mehdi Bennani (Honda) d’envoyer le pilote néerlandais dans le mur, mettant également fin à la course d’Yvan Muller (Citroën), percuté par la Chevrolet numéro 4.

Loeb et Lopez pour un doublé Citroën

Après plus d’une demi-heure d’interruption, la course a pu reprendre avec Bennani et Monteiro (Honda) aux deux premières places devant la Citroën de Sébastien Loeb. Disposant d’une voiture plus performante que celles de ses concurrents, le Français a vite pris le dessus pour occuper la tête qu’il n’a plus lâchée jusqu’à l’arrivée, malgré le retour de son coéquipier José Maria Lopez, deuxième sous le drapeau à damier. "C'est bien plus que j'espérais, en partant 9e (de la seconde course, ndlr). On a eu un peu de chance d'éviter l'accident au départ, et puis j'ai franchement poussé derrière", a déclaré Loeb, qui avait déjà noté la veille avoir "pris du plaisir" en qualifications.
Le Français Hugo Valente (Chevrolet) complète le podium devant la Honda de Mehdi Bennani et la Chevrolet de Tom Chilton.
Regardez cet événement sur Eurosport Player