Néstor Girolami a été la star des qualifications de la WTCR Race of Germany pour la seconde année de suite sur la Nordschleife du Nürburgring, devenant le premier Goodyear #FollowTheLeader de 2021.
WTCR Race of Germany : le top 5 en qualification1 Néstor Girolami (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
Honda Civic Type R TCR, 8m54.791s (10 pts)
2 Jean-Karl Vernay (FRA) Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team
Hyundai Elantra N TCR, 8m55.571s (8)
3 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
Honda Civic Type R TCR, 8m55.734s (6)
4 Luca Engstler (DEU) Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team
Hyundai Elantra N TCR, 8m56.364s (4)
5 Santiago Urrutia (URY) Cyan Performance Lynk & Co
Lynk & Co 03 TCR, 8m57.302s (2)
Pole position grille inversée : Yvan Muller (FRA) Cyan Performance Lynk & Co
Lynk & Co 03 TCR
L’Argentin, au volant d’une Honda Civic Type R TCR de l’équipe allemande ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, a profité des conditions sèches pour s’emparer de la pole position à l’occasion du donner le coup d’envoi de la saison 2021 de la WTCR – FIA World Touring Car Cup.

Ce chrono de Girolami sur le circuit le plus difficile du monde le place non seulement en tête du peloton pour la Course 2, mais lui permet également d’inscrire 10 points de bonus de qualification.

Au départ de la course 1, Girolami portera la bande jaune Goodyear #FollowTheLeader sur le pare-brise de sa Honda et s’alignera sur la grille sous la nouvelle arche géante bleue Goodyear #FollowTheLeader.

C’est incroyable”, a déclaré un Girolami ravi, qui a dédié sa pole position à son compatriote Carlos Reutemann, le vainqueur du Grand Prix d’Allemagne 1975 sur la Nordschleife du Nürburgring, qui lutte actuellement contre la maladie.“J’ai de très bons souvenirs de l’année dernière avec un tour incroyable, et le renouveler cette année n’allait jamais être facile. Je m’améliorais dans mon dernier tour, mais mon équipe m’a dit que le dernier secteur était un peu humide. Même si Vernay avait amélioré, j’aurais été P2.”

Jean-Karl Vernay, vainqueur l’an dernier du Trophée WTCR des pilotes indépendants, a en effet réalisé le deuxième temps pour ses débuts avec l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team sur la toute nouvelle Hyundai Elantra N TCR, qui fait ses débuts en WTCR cette semaine.

L’autre Argentin Esteban Guerrieri a fini troisième des qualifications pour ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, et l’Allemand Luca Engstler, candidat au titre Junior FIA WTCR, a pris la quatrième place devant l’Uruguayen Santiago Urrutia de Cyan Performance Lynk & Co.

Gabriele Tarquini s’est classé sixième place pour la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse. Tiago Monteiro (ALL-INKL.DE Münnich Motorsport) s’est intercalé entre le premier champion WTCR et son coéquipier, Norbert Michelisz. L’actuel Roi du WTCR, Yann Ehrlacher, a terminé neuvième pour Cyan Racing Lynk & Co. Son oncle et coéquipier Yvan Muller a battu Tom Coronel de 0,002s, l’équivalent de 11 centimètres sur les 25,378 kilomètres du tracé, pour la dixième place – et la pole de la Course 1 à grille inversée.

RÉSUMÉ DE  LA COURSE POUR LA POLE SUR LA NORDSCHLEIFE
Le jeune espoir Attila Tassi a donné le ton dès le premier tour du gigantesque circuit de 25,378 kilomètres, réalisant un temps de 8m59.285s au volant de sa Honda Civic Type R TCR d’ALL-INKL.DE Münnich Motorsport. Esteban Guerrieri et Girolami plaçaient alors deux autres Honda dans le top 4.

Le héros local Luca Engstler a ensuite signé le troisième temps sur sa Hyundai Elantra N TCR de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team.

Girolami s’est placé en tête dès son deuxième tour en signant un chrono impressionnant de 8m54.791s, soit 0.780s plus rapide que son poursuivant, Jean-Karl Vernay (Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team). Guerrieri était maintenant troisième, mais Tassi avait chutait au classement après un tour désordonné et un moment spectaculaire dans Hatzenbach, le jeune homme de 21 mettant sa Honda équipée de pneus Goodyear en dérive dans les virages.

Vernay a tout donné pour arracher la pole position lors de son troisième tour mais n’a pas réussi à améliorer, ce qui a permis à Girolami de rester en tête grâce à son temps du deuxième tour.

C’est une bonne journée pour nous”, a déclaré le Français après sa première performance en qualification au volant de la nouvelle Hyundai.“Nous avons eu un petit problème en FP1 hier, mais il a été réparé pour la FP2. Ça ne va pas être facile cette année, mais c’est un bon début.”

Derrière Girolami et Vernay au classement final, Guerrieri a réalisé le troisième temps. "Je suis plus fatigué qu’heureux, c’était vraiment difficile", a déclaré l’Argentin, qui a remporté la course 1 du WTCR Race of Germany l’année dernière. "Vous êtes vraiment à la limite sur ce circuit".

Engstler, candidat au titre de pilote junior de la FIA WTCR, a réalisé le quatrième temps devant Santiago Urrutia dans la première des Lynk & Co 03 TCR. Gabriele Tarquini vient ensuite pour la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, suivi de Tiago Monteiro (Honda) à la septième place, la Hyundai de Norbert Michelisz à la huitième et le Roi du WTCR, Yann Ehrlacher, à la neuvième.

L’oncle et coéquipier d’Ehrlacher au sein de Cyan Racing Lynk & Co, Yvan Muller, s’est qualifié dixième, ce qui signifie qu’il prendra le départ de la Course 1 à grille inversée depuis la pole position. Mais ce fut très serré car il n’a manqué que 0,002s – l’équivalent de 11 centimètres du tour de 25,378 kilomètres – à Tom Coronel (11e) et son Audi RS 3 LMS de deuxième génération qui fait ses débuts mondiaux sur la WTCR Race of Germany.

Vous pouvez vous en satisfaire [d’être dixième], en particulier lorsque vous avez 51 ans sur ce circuit et avec l’engagement que vous devez donner”, a plaisanté Muller.“Nous allons voir ce que la course va nous apporter. Nous avons eu de la chance avec la météo lors de cette séance, mais demain, tout peut être possible sur l’Enfer vert.”

Derrière Coronel, Nathanaël Berthon a fini 12e sur son Audi, devant Tassi, Gilles Magnus, Thed Björk et Frédéric Vervisch, qui avait dominé la deuxième séance d’essais libres sur piste mixte (sèche et humide) jeudi soir.

Rob Huff est 18e pour son retour en WTCR sur la CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport, tandis que les frère et sœur Andreas et Jessica Bäckman son respectivement 17 et 20e.

La Course 1 de la WTCR Race of Germany débutera samedi à 09h00, heure locale.

LES RÉACTIONS DES TROIS PREMIERS

Néstor Girolami (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR)
“Tout d’abord, félicitations à mon coéquipier Esteban et à Jean-Karl, et à tout le monde chez ALL-INKL.com parce qu’ils ont fait un travail incroyable. Ils m’ont donné une voiture brillante. C’était très étrange parce que nous avons commencé les FP1 et FP2 avec des conditions mixtes et nous n’étions pas très sûrs de ce qui allait se passer en qualification. Nous nous en doutions un peu et comme Esteban l’a dit, la première tentative n’a pas été parfaite, il y avait un peu de sous-virage, donc nous avons travaillé avec mon ingénieur et il a fait le bon choix avant de décider de faire la deuxième tentative – et nous avons amélioré, je pense, de sept dixièmes. Cela semble beaucoup mais sur ce circuit, avec un tour en 8 minutes 50 secondes, ça ne l’est pas. Je suis très heureux du résultat car signer la pole position deux années de suite n’est pas facile, surtout sur la Nordschleife où tout oit bien s’enchaîner. La concentration qu’exige ce circuit est folle, alors je suis vraiment heureux de ce résultat et je sens le soutien de ma famille. Ma femme est ici avec ma fille. C’est agréable de les avoir à mes côtés. Je veux leur dédier cette pole, mais aussi à Carlos Reutemann, un vainqueur sur le Nürburgring en 1975. Il est dans une situation critique en ce moment, alors j’exprime une énergie positive pour lui et sa famille. Nous savons qu’il est une légende particulière en Argentine, alors toutes mes pensées vont vers lui.”

Jean-Karl Vernay (Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, Hyundai Elantra N TCR)
“Nous avons juste eu un petit problème hier, nous avons eu un peu de retard pour terminer la voiture. Comme vous pouvez le constater, Hyundai a vendu de nombreuses voitures pour le TCR Europe et le WTCR. Comme sur la crémaillère de direction d’Esteban, c’était un problème mineur, mais ici, ça peut être dangereux d’avoir ce genre de problème. Nous avons pu le résoudre grâce à l’équipe. C’est à peu près la même situation que celle d’Esteban, ils ont beaucoup travaillé pour s’assurer que nous soyons là en FP2, afin que je puisse découvrir l’état de la piste. Aujourd’hui, c’était le moment où nous devions tout mettre en place et où je devais tout donner car nous connaissons la qualité de la grille en WTCR. Si vous voulez être en première ligne, vous devez toujours tout donner. Je me sentais bien, j’ai pris beaucoup de risques pour que ce soit déjà assuré après le premier tour, en allant un peu sur l’herbe. J’ai pu faire un bon tour – pas aussi rapide que celui de Néstor, mais je pense que nous pouvons être très heureux. Maintenant, il faut rester concentré. Je pense que je serai entre deux Argentins au départ de la deuxième course, donc on verra. J’ai hâte d’être demain pour marquer de gros points en terminant les deux courses et quitter la Nordschleife avec de bons résultats.”

Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR)
“Ces jours et ces moments où vous vous qualifiez sur la Nordschleife, vous les avez une fois dans l’année. Ce circuit exige toute votre énergie, la concentration, le buzz, tout ce que vous devez y mettre. C’est vraiment exigeant, à 100 %, donc j’aime vraiment ça, les trois tentatives. J’ai vraiment foncé parce que nous ne savions pas s’il allait pleuvoir ou non, donc dès le début, nous avons juste fait un tour très rapide. Il y avait quelques endroits un peu humides, un peu poussiéreux. Donc, vous deviez essayer de ne pas sortir mais continuer à attaquer. C’était un bon moment. Je dois remercier l’équipe parce que nous avons eu quelques problèmes hier avec la crémaillère de direction et autre, donc les mécaniciens ont travaillé dur pendant 72 heures d’affilée. Ils ont à peine dormi, et à la fin, c’est un peu une récompense pour eux, d’être en mesure de se classer dans le top 3 et de se battre demain pour de bons points. Je suis très heureux et disons qu’avec un peu de chance, nous aurons deux bonnes courses demain. Prenons du plaisir.”

ET MAINTENANT ?
Les deux premières courses de la saison WTCR 2021 se dérouleront demain (samedi) aux horaires suivants :

Course 1 :09h00 (3 tours / 76,134 kilomètres)
Course 2 :10h20 (3 tours / 76.134 kilomètres)
WTCR
Une comparaison des manches d’ouverture en WTCR pour Yann Ehrlacher
IL Y A 6 HEURES
The post Résumé qualifications : l’histoire se répète en WTCR, Girolami signant une nouvelle pole sur la Nordschleife appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.
WTCR
Deux frères, deux leaders : les Girolami, une famille en or
HIER À 21:49
WTCR
Muller : une compétition de haut niveau, et des dépassements difficiles en WTCR
17/05/2022 À 22:03