SID

Sébastien Loeb et Citroën annoncent leur arrivée dans le WTCC en 2014

Loeb et Citroën annoncent leur arrivée en WTCC
Par Eurosport

Le 25/06/2013 à 14:40Mis à jour Le 26/06/2013 à 11:30

Citroën a officialisé mardi l’engagement de Sébastien Loeb sous ses couleurs en 2014 dans le Championnat du monde des voitures de tourisme. Un "rêve" pour le nonuple champion du monde des rallyes, qui ne prétend pas viser la victoire à court terme. Même si ce sera son inévitable objectif à moyen terme.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Semi-retraité du Championnat du monde des rallyes, Sébastien Loeb ne sera pas resté très longtemps hors circuit. L’Alsacien va reprendre la compétition à plein temps en 2014. Ce sera sur circuit, terrain sur lequel il s'est perfectionné ces derniers mois. Citroën a officialisé mardi ce que le pilote avait lui-même laissé entrevoir après sa retraite des rallyes : il s’engagera en 2014 dans le Championnat du monde des voitures de tourisme. ”Il s’agira d’un nouveau défi pour Citroën Racing, mais aussi pour Sébastien Loeb qui pilotera une des voitures engagées” indique un communiqué de la marque. Citroën engagera plusieurs véhicules et plusieurs pilotes, mais seul le nom de Loeb a été officialisé mardi.

"Je suis en premier lieu heureux de cette confirmation, c’est un peu un rêve de se dire que nous allons tous ensemble écrire un nouveau chapitre de notre histoire, a réagi Loeb. Je suis impatient de faire mes premiers tours de roues au volant de la voiture et d’entamer les essais. J’ai utilisé cette année de transition pour multiplier les expériences et mettre à niveau mon pilotage sur circuit. Je ne prétends pas gagner d’emblée, mais j’ai bien l’intention d’y parvenir un jour."

C’est la première fois que Citroën s’engage sur ce championnat des voitures de tourisme. "Le WTCC repose sur plusieurs socles fondamentaux pour Citroën : une large visibilité médiatique, une réglementation limitant les budgets et un calendrier véritablement mondial", explique Frédéric Banzet, directeur général de Citroën. Cet engagement ne remet pas en question l’engagement de Citroën en WRC selon Yves Matton, directeur de Citroën Racing. A Versailles, les équipes de Citroën travaillent déjà à l'adaptation du moteur 1.6 turbo à injection directe de la DS3 WRC. Une voiture qui a déjà porté Loeb et Citroën au sommet du sport automobile mondial.

0
0