WTCR

Tarquini explique pourquoi le feu brûle toujours en lui dans le prochain WTCR Fast Talk presenté par

Partager avec
Copier
Partager cet article

Crédits FIA WTCR

ParFIA WTCR
20/05/2020 à 10:00 | Mis à jour 23/05/2020 à 06:56

-

En 2009, alors âgé de 47 ans, Gabriele Tarquini succédai au légendaire Juan Manuel Fangio en tant que plus vieux Champion du monde de la FIA. En 2018, lors de sa 57e année, il a remporté le titre à l'issue de la saison inaugurale du WTCR - FIA World Touring Car Cup, prouvant que "l'amour n'a pas de fin" pour un sport qui fait brûler sa flamme intérieur depuis presque toujours.

Mais la carrière de Tarquini ne doit pas être définie uniquement par sa longévité. Au contraire, comme le rappelle Martin Haven dans le dernier épisode de la série de podcasts WTCR Fast Talk présentée par Goodyear, le pilote italien a été un concurrent sérieux dans toutes les disciplines auxquelles il a pris part.

Il a connu le succès en karting - où il était un rival d'Ayrton Senna - en Formule 3 et en Formule 3000. Il a pris 38 départs en Formule 1 et a marqué un point en championnat du monde. Il a couru au Mans et a remporté un titre de champion britannique, européen et mondial des voitures de tourisme. Il a également été engagé par plusieurs constructeurs de voitures de tourisme, désireux de profiter de son expérience et de son savoir-faire technique. En effet, il a été le premier choix de Hyundai en tant que pilote de développement lorsque la marque coréenne a commencé à se lancer sur la voie du WTCR en 2017 avec son i30 N TCR.

Même s'il aura 58 ans lorsque la saison WTCR débutera, Cinghio (cochon sauvage, son surnom) s'est fixé pour objectif de remporter encore plus de victoires et de relever un nouveau défi pour le titre mondial de la FIA en poursuivant son partenariat avec Norbert Michelisz au sein de l'équipe BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse. Le "feu" qui a commencé à brûler quand il était enfant ne s'est toujours pas éteint.

"Quand j'étais bébé, mon père dirigeait une station-service et à côté de la station-service, il y avait une petite piste de karting", explique Tarquini sur le WTCR Fast Talk présenté par Goodyear. "Quand j'avais cinq ou six ans, j'ai commencé à jouer avec ces petits karts. La passion est née immédiatement. J'aimais ces petites machines et l'amour n'a jamais cessé. Il est toujours là".

Mais l'histoire aurait pu être différente s'il avait pris une décision avant la finale de la WTCC à Macao en 2009, où il aurait battu Yvan Muller, son coéquipier d'usine de l'époque chez SEAT, au grand prix.

"J'ai parlé à ma famille juste avant de partir pour Macao et je leur ai dit que si je gagnais le titre, j'arrêterais probablement de courir parce que c'était le meilleur moment et que je n'avais plus la motivation pour la saison suivante", se souvient Tarquini.

"Il s'agissait du titre mondial que j'ai essayé de décrocher pendant longtemps et je ne pouvais pas en demander plus au niveau de ma carrière de pilote. Après une course difficile avec de gros accidents, un séjour à l'hôpital avec une voiture complètement cassée, j'ai gagné le titre. Je n'avais pas de volant pour l'année suivante parce que c'était la dernière course de l'équipe du constructeur SEAT, mais j'étais toujours compétitif, j'aimais toujours la course, j'ai fait une saison fantastique et je ne voulais pas m'arrêter. C'était ma vie et, dans la conférence de presse, je n'ai pas parlé de cette idée d'arrêter".

Le podcast WTCR Fast Talk de Gabriele Tarquini, présenté par Goodyear, le fournisseur officiel de pneumatiques du WTCR, et animé par Martin Haven, est disponible en deux parties sur FIAWTCR.com et sur d'autres supports à partir de 12h00 CET aujourd'hui (20 mai), la deuxième partie étant disponible à partir de 12h00 CET le 22 mai.

Ckiquezicipour écouter ou suivez ce lien :https://www.fiawtcr.com/wtcr-fast-talk/

WTCR

WTCR vise 16 courses sur 6 meetings avec un calendrier 100% européen

IL Y A UN JOUR

The post Tarquini explique pourquoi le feu brûle toujours en lui dans le prochain WTCR Fast Talk presenté par Goodyear appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.

WTCR

Les changements du calendrier du WTCR en détail

IL Y A UN JOUR
WTCR

WTCR Q&R: Francois Ribeiro

IL Y A UN JOUR
Dans le même sujet
WTCR
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

WTCR

WTCR vise 16 courses sur 6 meetings avec un calendrier 100% européen

IL Y A UN JOUR

Vidéos récentes

WTCR

Arrivée course 3

00:03:04

Les plus lus

Transferts

Une pépite et trois indésirables : le deal improbable imaginé par Zidane pour arracher Pogba

HIER À 15:03
Voir plus