Rob Huff (Chevrolet) partira pour la première fois de la saison, et la dixième fois de sa carrière en tête d'une course de Tourisme, dimanche en Autriche. Le Britannique est parvenu à déloger le Français Yvan Muller du sommet de la hiérarchie dans les dernières minutes de la qualification du sixième meeting de la saison, samedi au Salzburgring. Chronométré en 1'26"791, il a battu son coéquipier triple champion du monde de 0"142.
"J'adore ce circuit !", s'est exclamé le vice-champion en titre. "C'est ma première pole cette saison, en plus devant Yvan. On a vraiment fait un bon travail d'équipe pour se faire l'aspiration. On avait des pneus devant, ça s'est très bien passé", a ajouté "Huffy". Fort de cette position de pointe, valable pour la Course 1, Rob Huff est récompensé par cinq points, un de plus que l'Alsacien. Au championnat du monde, il reste cependant troisième avec 155 points, à seulement cinq longueurs d'Alain Menu, autre pilote de la marque d'outre-Atlantique, et 19 longueurs de l'Alsacien.
Huff a évoqué le travail d'équipe pour rouler en convoi et ainsi profiter du phénomène d'aspiration en Q2, la session qui détermine la grille de la Course 1. Dans un premier temps, il a ouvert la voie à Muller et Menu qui, assez détaché, a curieusement établi le chrono de référence (1'26"969). Puis le Suisse, théoriquement le plus avantagé puisqu'il avait deux autos devant lui, a mené le petit train bleu lors du deuxième run. Devant Muller et Huff. Là, le pilote de Cambridge a logiquement fait mieux que ses collègues, en 1:26.791.
Salzburgring
D'Aste ou l'incroyable victoire
20/05/2012 À 15:31
"Je pense que la différence entre Rob et moi s'est faite dans le dernier secteur, où j'ai un peu trop assuré", a avoué Muller. "L'aspiration est l'une des clés pour faire la pole ici. L'ordre que nous avons défini était une combinaison de ce que nous avions fait à Monza et les calculs des ingénieurs. Ne m'en demandez pas plus, je suis juste pilote ! Je suis sûr que l'ordre sur le prochain circuit pour utiliser l'aspiration sera une combinaison de ce que nous avons fait à Monza et ici."
La fin de session a été marquée par l'accident provoqué par Max Chilton (Ford), qui a percuté de plein fouet Franz Engstler (BMW) à l'épingle Nockstein. "C'est un circuit où l'aspi est importante", a expliqué le Britannique. " Après le virage N.5, dans cette longue ligne droite, j'étais dans mon tour rapide ; j'ai pris l'aspiration de mon coéquipier, et lorsqu'il s'est engouffré dans le virage j'ai cru qu'il m'ouvrait la trajectoire. J'ai touché les freins mais il était déjà trop tard", a-t-il ajouté.
"Il est arrivé sans freins, avec trop de sousvirage et m'a percuté. Il est venu s'excuser", a relaté l'Allemand, à la fois fataliste et déçu. "C'est un peu ma course à domicile ici cette année. J'espérais faire un top douze en qualification", a-t-il dit. Les commissaires de la Fédération internationale de l'automobile ne pouvaient pas sanctionner cette erreur grossière. Ils ont décidé de le reculer de cinq places sur la grille de la première course.
Salzburgring
Course 2 : victoire de D'Aste
20/05/2012 À 15:29