Yvan Muller a remporté la Course 2 de la WTCR Race of Aragon, de laquelle il s'était élancé de la pole position avec la grille inversée, alors que son neveu Yann Ehrlacher a été sacré Roi du WTCR 2020 sur le MotorLand Aragon.

Alors que Muller n'a jamais été délogé de la première place du départ à l'arrivée, la sixième place de son équipier chez Cyan Racing, son neveu Yann Ehrlacher, a terminé sixième, ce qui a suffi pour que le jeune homme de 24 ans devienne le plus jeune Champion du monde des voitures de tourisme de la FIA, après l'abandon de son rival pour le titre Esteban Guerrieri.

"Quelle journée", a commenté Ehrlacher, aux anges. "Je vais me réveiller tous les matins et je vais penser à cette journée toutes les nuits. Je suis super reconnaissant à tous ceux qui m'ont soutenu. C'est incroyable, je n'arrive pas à y croire".

Muller a pris un départ sans faute depuis la Pole Position DHL, mais Norbert Michelisz, qui s'élançait à ses côtés, s'est vu dépasser par Gilles Magnus, qui s'est élancé de la troisième position.

Derrière, le peloton a été le théâtre d'une série de péripéties qui ont pesé sur le championnat puisque Guerrieri s'est retrouvé pris dans la mêlée depuis sa 18e place sur la grille. Et la Honda Civic Type R TCR de l'équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport pilotée par l'Argentin a percuté l'arrière de la CUPRA Leon Competición Zengő Motorsport de Bence Boldizs, les deux voitures ayant subi de lourds dommages - et Guerrieri a été contraint de s'arrêter à son stand.

Ehrlacher a pris le départ en neuvième position au volant de sa Cyan Racing Lynk & Co et a démarré prudemment, mais a gagné des places et était remonté à la sixième place au quatrième tour - ce qui était suffisant pour remporter le titre.

Au huitième tour, le coéquipier de Guerrieri, Néstor Girolami, abandonnait à son tour dans un nuage de fumée provenant de sa Honda, ce qui a entraîné une interruption de la voiture de sécurité.

Après la neutralisation derrière la voiture de sécurité, Muller a repris les devants alors qu'il restait deux tours à couvrir, poursuivi par l'Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris de Jean-Karl Vernay, passé de la sixième place sur la grille de départ à la deuxième position.

Le héros local Mikel Azcona a doublé Magnus pour la troisième place dans le dernier tour, et a ainsi permis à son équipe Zengő Motorsport de monter sur le podium.

Michelisz a terminé à la cinquième place malgré une apparente chute d'huile dans sa Hyundai i30 N TCR BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, le roi du WTCR 2019 remettant sa couronne à l'homme qui a terminé juste derrière lui.

Thed Björk a suivi son équipier de chez Lynk & Co pour terminer septième, devant la Honda d'Attila Tassi, l'Alfa Romeo de Luca Filippi et Tiago Monteiro, qui complètent le top 10.

Les autres pilotes ayant marqué des points ont été Luca Engstler (Hyundai) 11e, Aurélien Comte (Renault Mégane RS TCR Vuković Motorsport), Mitchell Cheah (Hyundai), revenant en wildcard en WTCR, et Gábor Kismarty-Lechner (Zengő Motorsport CUPRA).

La course 3 de la WTCR Race of Aragón aura lieu à 15h15 heure locale.

WTCR
Baldi remporte le titre Esports WTCR, Fiduci et Antonov signent des victoires retentissantes
HIER À 23:00

The post WTCR Course 2 : Muller s’impose, Ehrlacher Roi du WTCR appeared first on FIA WTCR | World Touring Car Cup.

WTCR
Dimanche soir, c’est soir de course virtuelle en Esports WTCR
29/11/2020 À 17:00
WTCR
Un simracer de Hongkong s’illustre avec trois meilleurs chronos en préqualifications en série
29/11/2020 À 05:00