Pour cette édition, toutes les conditions étaient réunies. Toutes sauf une : la neige. Du coup le glacier ne présentait pas son meilleur profil. Mais malgré cela, les shapers nous ont encore une fois proposé un snowpark de très bonne qualité, chapeau à toute l’équipe des 2 Alpes. Du coup, des milliers de riders talentueux ont pu déchirer le spot, les jeunes compétiteurs participer au contest amateur organisé par Burton et tous les autres, tester gratuitement l’ensemble des nouvelles gammes mises à disposition par les marques de snowboard.
Comme chaque année, en échange de la carte de test, les gens peuvent tester toutes les nouvelles boards, fix, boots, masques, wear…. des marques exposant sur le glacier à 3200m.
Le samedi, durant la journée sur le snowpark, se déroule le New Era Threestyle Clash qui offre aux vainqueurs un ticket pour le Burton Highway to Rail, la session nocturne de jib organisée à 19h30 au centre du village.
Swatch
O’Neill Evolution
15/01/2008 À 10:53
Tous les meilleurs riders français pointent le bout de leur nez. On notera la présence de Mathieu Crépel qui vient défendre son titre mais aussi celle de Nico Droz, Morgan Lefaucheur, des deux ambassadeurs des 2 Alpes Arthur Longo et Gary Zebrowski… Quelques riders internationaux sont également de la partie : Jules Raymond from Switzerland, Kareem el Raffie le suédois du team Forum et les hollandais du team Bataleon. Cette année, le décor du Highway To Rail nous propulsent dans le futur avec plein de lumières et de flash de partout. On se croirait dans la Guerre des Etoiles.
Les riders du Jedi ont le choix entre six modules mais ils comprennent vite que pour chauffer la foule, il faut gapper. Du coup, les spectateurs peuvent voir le switch back 720 habituel de notre chouchou Mat Crepel par dessus les rails, des cab540, des 720 cork, des 50-50 frontflip out…
Un peu avant 21h, la démo se termine par un bouquet final avec tous les riders à la queue leu leu qui droppent les rails en backflip oldshcool.
A 21h, la session se termine et la foule se dirige vers le centre de la station pour chercher un endroit où aller festoyer. C'est ça aussi le Mondial.
Les plus chanceux réussiront à entrer à l'Avalanche. L'avalanche ? C'est la boîte de nuit où il faut être si vous ne voulez pas passer pour un ringard lorsque l'on vous demande le lendemain matin où vous avez fait la teuf.
Dimanche, les plus motivés se réveillent pour profiter du snowpark et du matos à tester pendant que certains vont se coucher. Le chapiteau, sous lequel se tiennent de nombreux stands, ouvre ses portes à 14h. Les kids viennent en masse pour rafler stickers et posters, certains regardent les derniers films des grosses productions dans la salle vidéo. Dehors, Rossignol organise son contest de Mini board sur une langue de neige artificielle avec séance de dédicaces.
A 19 h, quelques centaines d'invités triés sur le volet se dirigent vers la cérémonie du Ranking Riders.
Cette cérémonie vise à récompenser les snowboarders pros français et internationaux bénéficiant du plus de visibilité dans les magazines la saison passée. Les gagnants pour la France sont Nicolas Droz et Caroline Béliard. Pour le classement international, Eero Ettala remporte le trophée chez les hommes, Leanne Pelosi remporte le titre de rideuse internationale de l'année. A la sortie, une limousine attendait les Select People.
Le Mondial du Snowboard, c'est tous ça à la fois. Un peu de neige, un peu de ride et beaucoup de mondanités auxquels l'ensemble des membres de la planète snowboard se prête bien volontiers. Une petite dose de sport, pas mal de style et surtout, de la convivialité à tous les étages. Rendez-vous l'année prochaine pour la 19ème édition.
Swatch
Yoz extrem: London Ride (2)
12/01/2008 À 08:45
Swatch
Yoz extrem: London Ride (3)
12/01/2008 À 08:22