Encore un podium pour QFM. Décidément, la décompression post-olympique n’a pas eu d’effet sur les performances de Quentin Fillon Maillet, encore sur le podium (2e, 19/20) samedi lors de la dernière poursuite de la saison, sur la colline d’Holmenkollen (Norvège). Solide au tir sans être particulièrement transcendant sur les skis, le Jurassien a accroché un septième podium de rang dans la discipline, le sixième toutes courses confondues.
Seul un Erik Lesser (Allemagne, 20/20) des grands jours a su l’emporter devant le Français, s’offrant une troisième victoire en carrière, à quelques jours de raccrocher sa carabine. Parti en tête après sa victoire sur le sprint, Sturla Laegreid (3e, 17/20) a failli sur le dernier debout qu’il a pourtant abordé en tête. 19e à Oslo, Emilien Jacquelin chute de deux places au général, désormais cinquième, dépassé par Laegreid et Christiansen.
Holmenkollen
Fillon Maillet : "Ces globes compensent tous les sacrifices"
20/03/2022 À 23:41

Un succès avant la retraite pour Lesser

Un roi en tribune, un autre sur la piste. Si le souverain des Scandinaves, Harald V, a apprécié la performance de son sujet Sturla Laegreid, en tête la majeure partie de la poursuite, le roi du biathlon a ébloui une nouvelle fois une piste d’Holmenkollen déjà bien éclairée par le soleil norvégien. Constamment en chasse derrière le vainqueur du sprint, Quentin Fillon Maillet (19/20) a d’abord effacé sans sourciller le premier couché, avant de vivre un premier accroc sur le second, lâchant une balle et probablement la victoire dans le même temps. Remobilisé sur les debouts, enquillés avec brio, le Jurassien a bien cru réaliser la remontée du jour, lorsqu’il a surgi du dernier debout dans la même seconde que Laegreid.
Dommage pour le Tricolore, mais un vétéran allemand a subitement retrouvé une nouvelle jeunesse, soulagé après l’annonce de sa fin de carrière à l’issue de la saison. Champion du monde de la spécialité en 2015 à Kontiolahti, Erik Lesser (20/20) a enchaîné les tirs rapides et précis, sans trembler sur la gâchette. Un état de grâce confirmé par une forme juvénile sur les spatules. Les pas sautillants de l’Allemand lui ont permis de conserver sa maigre avance de 13 secondes jusqu’à l’arrivée (+ 9’’). Cette troisième victoire en carrière va-t-elle pousser Lesser à changer d’avis ? Difficile à dire.

QFM continue sa série folle de podiums

Lui va continuer de briller encore longtemps sur les stades de biathlon. Quentin Fillon Maillet a enchaîné ce samedi un septième podium de rang sur une poursuite, le sixième tous formats confondus. Plus prosaïquement, le Jurassien n’est pas descendu de la boîte (ni même des deux premières places !) depuis la fin des Jeux Olympiques. Des chiffres de mutant pour le nouveau patron du biathlon qui a encore des devoirs à faire dimanche, avec un dernier globe - celui de la mass start - à sécuriser.
Des lendemains qui chantent d’un côté, et une lente et inexorable chute de l’autre. Lancé dans une folle remontée, Emilien Jacquelin (18/20) a parfaitement abordé ses premiers tirs, signant un sans-faute avant le dernier passage sur les tapis. Avec deux balles lâchées sur le dernier debout, le Villardien (19e) a laissé passer sa chance de recoller à ses rivaux pour le général. Pire, l’Isérois a dû céder deux nouvelles positions. Dépassé par Sturla Laegreid et Vetle Christiansen, Emilien Jacquelin est désormais cinquième au classement. Pas une fin en soi, alors qu’il reste encore 60 points à distribuer dimanche, mais l’irrégularité chronique du Tricolore depuis quelques semaines n'invite pas à l’optimisme.
Holmenkollen
Bakken, vainqueur du petit globe de la mass start : "Je ne sais pas si je réalise, c'est incroyable"
20/03/2022 À 15:42
Holmenkollen
Jacquelin sur le podium de la mass start, Fillon Maillet perd le petit globe
20/03/2022 À 15:09