Du sport de 7h30 à minuit

Il faudra être matinal... et couche-tard pour suivre l'intégralité des Jeux de Paris, dont Eurosport diffusera l'intégralité sur ses plateformes. Les épreuves commenceront dès 7h30 du matin et s'achèveront à 23h30 en semaine, avec une petite demi-heure de plaisir supplémentaire le week-end : les samedis et dimanches, la journée s'achèvera à minuit.
Paris 2024
Pentathlon moderne : Une course d'obstacles à pied va remplacer l'équitation
03/05/2022 À 15:39

Des cérémonies pour tous

C'était un souhait du comité organisateur : permettre à un maximum de sportifs qui le désirent de pouvoir assister, au moins, à une des deux cérémonies. Les handballeurs ainsi que les athlètes participant aux épreuves de voile, seront basés respectivement à Lille et Marseille. Mais afin qu'ils puissent prendre part à la cérémonie d'ouverture sur la Seine le vendredi 26 juillet, aucun match n'a été programmé le samedi matin en hand et la voile débutera le dimanche 28.
Les footballeurs, eux, ne joueront pas le vendredi 26 et les premières rencontres ne commenceront pas avant 15 heures le lendemain de la cérémonie inaugurale. Restait le cas épineux des surfeurs, dont les épreuves auront lieu à Tahiti. Ils ne pourront évidemment pas être à Paris le 26 juillet, mais les compétitions seront lancées dès le samedi 27 afin de permettre à ceux qui le désirent de rentrer en métropole pour vivre la cérémonie de clôture.

Estanguet : "La cérémonie d'ouverture sur la Seine, ça doit être la signature de Paris 2024"

Coup d'envoi à J-2

Si le coup d'envoi officiel sera donc donné le vendredi 26 juillet à l'occasion de la cérémonie d'ouverture, le sport, lui, n'attendra pas cette inauguration pour prendre possession des Jeux de Paris. Dès le mercredi 24, trois sports collectifs ouvriront le bal. Il s'agit du handball, au stade Pierre-Mauroy de Lille, du rugby à VII, au Stade de France, ainsi que du football, sur les différentes villes retenues pour les tournois masculin et féminin (Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux, Nice et Saint-Etienne).

Finales en soirée pour la natation et l'athlétisme

A Pékin en 2008 comme à Tokyo l'an dernier, les finales de natation, ainsi que certaines finales en athlétisme (dont le fameux record du monde du 400 m haies de Carsten Warholm) avaient été disputées en matinée en heure locale afin de satisfaire aux exigences des médias américains. Ces finales, les téléspectateurs installés devant leur écran aux Etats-Unis avaient pu les vivre en "prime time".
Mais les sportifs, eux, n'apprécient guère dans leur immense majorité de devoir livrer la course d'une vie de bon matin. Lors des Jeux de 2024, retour à la tradition : toutes les finales des deux sports majeurs de l'Olympisme se tiendront en soirée, dans le bassin de l'Arena La Défense pour la natation, et bien entendu au Stade de France pour ce qui est de l'athlétisme. Les séries, elles, auront lieu lors de la session diurne.

Paris 2024 : Tony Estanguet donne des infos sur la billetterie

Un week-end de feu au milieu

Ne prévoyez rien le week-end du 3 et 4 août 2024. Ce sera, sur le papier en tout cas, le plus dense de toute la quinzaine olympique. En dépit de leur volonté d'équilibre au quotidien dans la programmation, les organisateurs ont concocté deux journées d'une richesse qui donne envie. C'est d'abord à ce moment-là que se croiseront la natation, qui bouclera ses épreuves, et l'athlétisme, qui amorcera les siennes. Au total, pas moins de quinze sports décerneront des médailles sur ces deux journées :
Tennis, Tennis de table, Judo (avec l’épreuve par équipes mixte qui a sacré la France à Tokyo), Escrime, Athlétisme, Tir à l’arc, Tir, Cyclisme (avec les courses en ligne), Golf, Équitation, Aviron, Gymnastique Artistique, Badminton et Natation.

La Concorde épicentre des Jeux

Au cœur de Paris, en bas des Champs-Elysées, la place de la Concorde a été choisie pour incarner un des hauts lieux de ces Jeux Olympique parisiens. Il y aura du sport quasiment sans discontinuer du samedi 27 juillet au dimanche 15 août, date de la cérémonie de clôture.
Ce parc urbain accueillera quasiment sans discontinuer de J+1 (samedi 27 juillet) à J+15 (samedi 10 août) quatre sports spectaculaires, qui n'évolueront jamais en même temps, afin d'offrir à chacun la meilleure visibilité possible à chacun.
Les athlètes du Skateboard "Street" seront les premiers à concourir au pied de l'Obélisque. Les B-Girls et B-Boys du Breaking, dont ce sera la toute première apparition au programme officiel des J.O., auront, eux, deux semaines plus tard, le privilège de boucler en apothéose le programme sports de la Place de la Concorde.

La préparation des sites de Paris 2024 est dans les temps (Crédit : Paris 2024)

Crédit: From Official Website

Pas de doublons pour les finales de sports collectifs

Vous vous souvenez peut-être de cette journée épique du 7 août 2021 lorsque, en l'espace d'une demi-heure, les Bleus du hand et ceux du volley avaient conquis l'or olympique à Tokyo. Une page d'histoire, mais un crève-cœur de devoir choisir entre ces deux rendez-vous simultanés. A Paris, dans deux ans, cet écueil sera évité. Afin de ne pas avoir de doublons, les finales de sports collectifs seront réparties sur quatre journées, du jeudi au dimanche de la deuxième semaine.
Cela concerne notamment les trois principaux sports de salle que sont le basket, le handball et le volley, mais aussi le football, le hockey sur gazon, le beach volley ainsi que le water-polo, l'objectif étant d'offrir à chacune de ces rencontres décisives pour le titre l'exposition la plus importante possible.
Paris 2024
Le tournoi olympique de basket ne se déroulera finalement pas au Parc des Expositions
24/03/2022 À 14:44
Paris 2024
La moitié des billets à moins de 50 euros
21/03/2022 À 18:50