Les images ont fait le tour du monde l'été dernier lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Alors qu'elle était en tête du classement du pentathlon moderne avant l'épreuve d'équitation, Annika Schleu a eu toutes les peines du monde à maîtriser son cheval, lui donnant de nombreux coups. Sa coach Kim Raisner a ensuite été exclue des JO pour avoir asséné un coup de poing au cheval. Les deux Allemandes ont été accusées de "cruauté envers les animaux". Dix mois après les faits, la Fédération internationale de pentathlon moderne a décidé de changer les choses pour les JO 2024.
Paris 2024
Les grandes lignes du calendrier de 2024 : Week-end de feu, finales en soirée pour athlé et natation
01/04/2022 À 14:52
A Paris, une course à pied d'obstacles va remplacer l'épreuve d'équitation. "Nous avons une nouvelle et exceptionnelle opportunité de grandir et de donner de la visibilité à notre sport au profit de nombreuses générations à venir, et c'est très excitant", a fait savoir l'UIPM dans un communiqué. Un changement de règle qui n'a pas fait que des heureux dans le monde du pentathlon moderne.
"Aujourd'hui, la jeune génération travaille depuis des années pour un seul rêve : les Jeux Olympiques. En un instant, leurs rêves ont été brisés, tout comme leur confiance. Tout le travail effectué s'envole. Nous sommes d'accord pour développer notre sport pour qu'il reste aux Jeux Olympiques et soit plus médiatisé, mais trouvons les bonnes solutions pour cela. Un guerrier ne peut être complet sans son cheval", a écrit Elodie Clouvel sur son compte Instagram.
Paris 2024
Le tournoi olympique de basket ne se déroulera finalement pas au Parc des Expositions
24/03/2022 À 14:44
Paris 2024
La moitié des billets à moins de 50 euros
21/03/2022 À 18:50