Pour Claude Onesta, le report des JO en 2021 a changé la donne pour la France. L'ancien sélectionneur estime que les sportifs français doivent désormais se projeter sur le long terme. "Aujourd'hui on est obligé de se dire que Tokyo n'est plus un objectif à part entière, a-t-il indiqué à l'Est Républicain mercredi. Moi je considère que Tokyo est rentré dans le cycle de la préparation des JO 2024 à Paris."

Claude Onesta voit loin : aux JO 2024.

Crédit: AFP

Paris 2024
Pas de changement : le programme complet des JO de Paris sera validé en décembre
10/06/2020 À 16:31

"Le message c'est : on ne prépare pas Tokyo pour que tout s'arrête après. On prépare Tokyo dans le mouvement de préparation de Paris, qui constitue l'objectif maximum du sport français", a ajouté l'ancien sélectionneur de l'équipe de France. Le responsable du très haut niveau à l'ANS (Haute performance à l'Agence nationale du sport), créée en avril 2019 pour incarner un nouveau modèle et les ambitions de la France aux JO de Paris, estime ainsi qu'au vu des délais, il serait illusoire de commencer à préparer les Jeux de 2024 seulement après Tokyo.

Place aux jeunes ?

Cette objectif fixé sur les JO de Paris pourrait ainsi avoir des conséquences sur les athlètes retenus à Tokyo. "Tous les acteurs de niveau "intermédiaire", dont on pense qu'ils n'ont pas de grandes chances à Tokyo, il vaudrait mieux qu'ils soient plus jeunes et sur le chemin de Paris, que des gens qui seraient en phase terminale d'activité", a-t-il conclu.

Paris 2024
La pandémie de coronavirus va "sans doute" entraîner des dépassements de coûts pour les JO 2024
05/05/2020 À 20:40
Paris 2024
Une épreuve de voile à Marseille pour débuter les JO de Paris 2024 ?
07/04/2020 À 14:41