Panoramic

Pékin 2015 - 4x400m : La Jamaïque remporte le 4x400m féminin, la France 7e

Les Bleues ont chuté, la Jamaïque a plané

Le 30/08/2015 à 14:17Mis à jour Le 30/08/2015 à 15:44

On espérait une troisième médaille française. Elle n'est pas venue du relais féminin sur 4x400m. La France s'est classée 7e après la chute d'Agnès Raharolahy durant la course. Elle était troisième relayeuse. En 3'19"13, La Jamaïque a décroché le titre devant les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Chez les hommes, les Etats-Unis ont triomphé. La France est 6e.

Il n'y aura pas de troisième médaille pour le clan français. La faute (en partie) à une chute malencontreuse dans le relais 4x400m féminin. Bien lancées par Estelle Perrossier et Marie Gayot, les Tricolores ont vu Agnès Raharolahy tomber lors du dernier passage de témoin. Un incident de course impitoyable pour les championnes d'Europe. Elles étaient 4e à ce moment-là et terminent finalement 7e. Elles sont loin, très loin des Jamaïcaines, sacrées devant les Américaines au terme d'une incroyable dernière ligne droite de Novlene Williams-Mills (3'19''13). La Grande-Bretagne est en bronze. Chez les hommes, les Américains (2'57''82) sont parvenus à conserver leur titre alors que les Français ont terminé 6e.

Allyson Felix a bien cru réaliser l'impossible lors du 4x400m féminin. Revenue de nulle part dans le 3e relais, la championne du monde de la discipline en individuel a relancé l'équipe américaine et passé le témoin à sa compatriote avec une belle marge d'avance sur la Jamaïque. Le 10e titre mondial semblait alors être tout proche pour l'athlète américaine. Mais c'était sans compter sur la dernière relayeuse jamaïcaine. Novlene Williams-Mills a sorti la dernière ligne droite de sa vie pour offrir à son pays une 3e médaille collective dans ces championnats.

Les Françaises 7e, les Français 6e

La France, à ce moment-là, était déjà loin derrière. Quatrième à l'approche du dernier relais, Agnès Raharolahy a été bousculée par une concurrente nigériane. Sa chute a sonné le glas des derniers espoirs bleus, finalement 7e après le tour de piste de Floria Guei. C'est un petit moins bien que les Français, 6e de la dernière course de ces Mondiaux pékinois, le 4x400m masculin. Quatrième à mi-course, le quatuor tricolore a fini près de trois secondes derrière les Américains, vainqueurs en 2'57''82.

C'est la Jamaïque, là encore, qui a un temps fait trembler le relais des Etats-Unis. L'île des Caraïbes était en tête à 250m de l'arrivée. Mais l'accélération de Javon Francis, aussi brutale qu'inattendue n'a pas inquiété LaShawn Merritt. Resté dans sa course, le sprinteur US a grignoté son retard dans la dernière ligne droite alors que le Jamaïcain s'écroulait à quelques mètres de la ligne. Passé par Trinidad et Tobago et la Grande-Bretagne, Francis n'a même pas réussi à conserver une place sur le podium. Pour les Etats-Unis, c'est le 6e titre mondial consécutif dans la spécialité.

0
0