AFP

Mondiaux 2015 : La Jamaïque remporte le 4x100m masculin, la France rate le podium

Le triomphe est total pour Bolt et la Jamaïque, la France se rate

Le 29/08/2015 à 15:15Mis à jour Le 29/08/2015 à 15:59

Troisième titre en 2015 pour Usain Bolt, qui a remporté le 4x100m avec la Jamaïque en 37''36, samedi à Pékin, lors des Championnats du monde. Les Français sont 5es et ratent le podium. La Chine est 2e et le Canada, 3e. Les Etats-Unis, qui avaient terminé derrière la Jamaïque, sont disqualifiés.

Usain Bolt est venu, il a vu et il a vaincu. Le sprinteur jamaïcain a décroché son troisième titre des Mondiaux de Pékin, samedi, lors du 4x100 mètres. Fantastique dernier étage de la fusée caribéenne, le roi du tartan a offert un nouveau titre à son pays. En 37''36. La France, qui nourrissait de grands espoirs de médaille, est passée à côté et doit se contenter de la 5e place. La Chine et le Canada complètent un podium dont les Etats-Unis, disqualifiés pour un passage hors zone, sont absents.

Le triomphe de la Jamaïque n'était pas écrit d'avance, mais il était fortement attendu. Nesta Carter, Asafa Powell, Nickel Ashmeade et donc Usain Bolt ont évolué au niveau escompté. L'homme aux désormais 11 titres mondiaux, chargé de la dernière ligne droite, n'avait plus qu'à terminer le travail plus que bien entamé par ses partenaires. Personne ne pouvait rivaliser.

Vicaut a fait de son mieux

Et surtout pas les Français. Rien n'a fonctionné pour le quatuor bleu. Et Jimmy Vicaut, auteur d'une ligne droite honorable, est parti de trop loin pour revenir sur les bombes lancées aux trousses de Bolt. La France doit se contenter d'une cinquième place en 38''23. Ils avaient couru 37''88 en séries. Un chrono qui leur aurait offert l'argent en soirée. La Chine et le Canada ayant couru en 38''01 et 38''13. Regrets.

Des regrets, Usain Bolt n'en aura aucun quand il quittera le sol pékinois. Il termine ses Mondiaux 2015 avec un nouveau triplé. Le cinquième depuis 2008 en grand championnat. Hormis à Daegu, il y a quatre ans, en raison du faux départ le plus retentissant de l'histoire, le Jamaïcain a toujours remporté les trois épreuves sur lesquelles il s'était aligné (100, 200 et relais 4x100). C'est monumental, phénoménal, inimaginable. Choisissez le terme qui vous convient. Nous, on n'a pas plus de mots.

0
0