Getty Images

Mondiaux 2017 : Kevin Mayer sacré champion du monde du décathlon

Mayer à jamais le pionnier

Le 12/08/2017 à 22:01Mis à jour Le 12/08/2017 à 22:50

MONDIAUX 2017 - Une immense performance. Kevin Mayer est devenu samedi soir le premier Français à obtenir une médaille en décathlon lors de championnats du monde. Et pas n'importe laquelle en l'occurrence puis qu'il est allé chercher l'or, assumant ainsi jusqu'au bout son statut de favori. Il termine le concours avec 8768 points après l'avoir dominé du début à la fin.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Après sa médaille d'argent à Rio, Kevin Mayer a confirmé les attentes en devenant champion du monde de décathlon à Londres. Le Tricolore offre à la France sa deuxième médaille d'or de ces Mondiaux après le sacre de Pierre-Ambroise Bosse. Avec 8768 points, Mayer fait moins bien qu'au Brésil après une deuxième journée plus laborieuse. Mais l'essentiel est là pour l'athlète de 25 ans, qui devient le premier Tricolore à remporter une médaille dans cette discipline. Après la retraite d'Ashton Eaton, le voilà sur le toit du monde.

Vidéo - 8768 points et 3 records personnels : revivez les 10 travaux d'Hercule de Kevin Mayer

02:18

Jusqu'au bout, Kévin Mayer est resté le patron. En tête depuis la troisième épreuve, le lancer du disque, l'homme d'Argenteuil a su maitriser ses émotions et résister à la fatigue. Parti sur des bases de record, il a finalement dû voir ses espoirs de marque historique s'évanouir durant une deuxième journée moins flamboyante. "Keke" était moins ardent et termine à bonne distance de la barre mythique des 9000 points. Après une journée de montagne russe émotionnelle, Mayer se contentera volontiers de sa médaille d'or. Et prend rendez-vous pour l'avenir où il pourra repenser aux records.

Un samedi de montagnes russes

Car le décathlète est passé par tous les états ce samedi dans le stade olympique londonien. Sa première journée avait été proche de la perfection avec deux records personnels à la clé. Son samedi est parti sous les mêmes auspices avec une nouvelle marque de référence sur 110m haies, en 13"75. Soucieux avant ces Mondiaux quant à l'épreuve de perche – pourtant une de ses disciplines de prédilection -, le Français est alors passé tout proche d'une énorme déconvenue.

Vidéo - Une barre qui tremble à 5,10 m, au dernier essai : Mayer s'est fait une énorme frayeur à la perche !

01:01

En choisissant de démarrer son concours à 5,10m, Mayer s'est exposé au risque et à une disqualification en cas de zéro pointé. Grâce à un dernier saut réussi pour quelques millimètres, il a finalement validé son pari, se mettant dans les meilleures dispositions pour un titre annoncé. Moins fringuant au javelot, Mayer a terminé ses 10 travaux en roue libre avec un 1500 mètres couru sur un rythme de sénateur. Comme pour savourer la grandeur de son exploit historique.

0
0