Getty Images

Pour son dernier 5000m, Mo Farah termine deuxième, battu par l'Ethiopien Muktar Edris

Pour son dernier 5000m, le roi Farah est tombé
Par Loris Belin via AFP

Le 12/08/2017 à 21:43Mis à jour Le 12/08/2017 à 23:38

MONDIAUX - Mo Farah est tombé. Le Britannique qui était en quête d'un cinquième doublé 5 000 - 10 000m consécutif, a été battu par l'Ethiopien Muktar Edris en finale du 5 000m. Farah courait devant son public de Londres sa dernière course de demi-fond en grand championnat.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Après Usain Bolt une semaine plus tôt, une autre légende de l'athlétisme a vécu des adieux quelque peu contrastés. Mo Farah a échoué dans sa quête d'un cinquième doublé 5 000 mètres - 10 000 mètres consécutif en grands championnats, battu pour sa dernière course de demi-fond de sa carrière par Muktar Edris. Le hold-up parfait pour l'Ethiopien, qui ne s'est pas privé pour chambrer le Britannique avant de le réconforter, lui qui gisait dépité sur le tartan.

Vidéo - L'ultime effort de Farah est resté vain : le final du 5000m

00:39

Edris a bouclé la distance en 13'23"79, devançant Farah (13'33"22) et l'Américain d'origine kényane Paul Kipekemoi Chelimo (13'33"30). Les Ethiopiens ont accompli une course d'équipe remarquable, le grand Yomif Kejelcha, finalement quatrième, remorquant dans le dernier tour le petit Edris.

Farah n'avait plus été battu depuis 2011

C'est déjà un Ethiopien, Ibrahim Jeilan, qui avait infligé sa dernière défaite à Farah, sur 10.000 m aux Mondiaux 2011 à Daegu (Corée du Sud).

Farah, âgé de 34 ans, participait à son dernier championnat sur piste avant de se consacrer entièrement aux courses sur route. Quadruple champion olympique avec les doublés 10.000 - 5000 m à Londres et à Rio, l'athlète d'origine somalienne en restera à six médailles d'or et deux d'argent aux Mondiaux sur demi-fond. Le palmarès d'une légende.

0
0