Xiang Liu of China clears a hurdle in the men's 60 metres hurdles heats during the world indoor athletics championships at the Atakoy Athletics Arena in Istanbul March 10, 2012 - Reuters
 
Athlétisme > Shanghai

Liu veut briller chez lui

Liu veut briller chez lui

Par AFP
Dernière mise à jour Le 18/05/2012 à 13:27 -
Par AFP - Le 18/05/2012 à 13:27
La super-star chinoise Liu Xiang affronte samedi devant son public, à Shanghai, le champion du monde américain Jason Richardson., lors de la réunion de Shanghai, deuxième étape de la Ligue de diamant.
 

A deux mois et demi des jeux Olympiques de Londres, Liu veut rassurer ses supporteurs et envoyer un message fort à la concurrence, en s'offrant Richardson, inattendu champion du monde en 2011 qui avait profité du duel houleux entre le Chinois et le Cubain Dayron Robles à Daegu l'été dernier.

"Etre à la maison me protège, j'y suis entouré de chaleur et d'affection. Quand je suis fatigué, j'y retrouve toute ma confiance et mon énergie. C'est une source d'encouragements constante et forte", a souligné le champion olympique 2004. Quatre ans après sa désillusion des JO de Pékin où il s'était présenté blessé, le Chinois a réalisé un prometteur 13"09 à Kawasaki début mai. Battu en finale des Championnats du monde en salle 2012 par un Aries Merritt également présent à Shanghai et actuel détenteur de la meilleure performance mondiale (13"03), Liu se méfiera, outre de Richardson, d'un autre Américain, David Oliver.

"Je bosse bien"

"Tout le monde est en possession de ses moyens. Moi, je veux simplement laisser libre court au travail effectué à l'entraînement pour faire la meilleure performance possible", explique Liu. Shanghai verra également la 2e sortie de la saison du Jamaïcain Asafa Powell sur 100 m après son 9"88 de Doha, le duel entre la Jamaïcaine Veronica Campbell-Brown et l'Américaine Carmelita Jeter sur 200 m et le concours du roi du javelot, le Norvégien Andreas Thorkildsen.

Les observateurs scruteront également avec attention le saut à la perche avec le champion olympique 2008, l'Australien Steve Hooker. Après plusieurs années de blessures et un hiver quasi-dépressif, le champion a su relever la tête pour décrocher les minima pour les JO de Londres. "Je crois que je bosse bien dans la perspective de Londres", a-t-il déclaré. "J'espère consolider la travail que j'ai fait cette année".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×