Panoramic

Après la sortie de Limoges, il faudrait un miracle pour Strasbourg

Après la sortie de Limoges, il faudrait un miracle pour Strasbourg
Par AFP

Le 12/12/2015 à 00:18Mis à jour Le 12/12/2015 à 00:24

EUROLIGUE - Défait par le Khimki Moscou sur son parquet (69-78), Strasbourg ne verra pas le Top 16. Il lui faudrait une victoire à Madrid cumulée à une victoire du Bayern à Belgrade pour éviter de rejoindre Limoges dans le rang des éliminés.

Strasbourg a désormais besoin d'un miracle pour voir le Top 16. En s'inclinant à domicile contre Khimki Moscou (69-78), vendredi lors de la 9e journée, les Strasbourgeois ont quasiment réduit à néant leurs chances de qualification. Il leur faudra battre Madrid lors de l'ultime journée et espérer une victoire du Bayern face à Belgrade pour espérer imiter le Pau-Orthez de 2007, dernière équipe française à avoir franchi le premier tour de la compétition reine en Europe.

Les Strasbourgeois n'ont pas démérité face à un club russe doté de joueurs bien plus cotés, comme le meneur de jeu Alexei Shved, le basketteur le mieux payé d'Europe, meilleur marqueur de la rencontre avec 23 points. Mais ils ont craqué dans les dernières minutes, plusieurs pertes de balles leur ôtant leurs derniers espoirs. Ils sont derniers de leur groupe avec 3 victoires et 6 défaites et n'ont plus qu'un mince espoir de ne pas imiter Limoges, déjà éliminé.

" Il y avait la place"

"On a été agressif et on s'est battu, mais sur la fin on a manqué de lucidité, on a fait un peu n'importe quoi. C'est dommage. Il y avait la place", a commenté Rodrigue Beaubois, l'un des trois Strasbourgeois à avoir alimenté la marque (13 points) avec le pivot serbe Vladimir Golubovic (12) et l'Américain Kyle Weems (14).

C'est surtout la semaine dernière, déjà au Rhenus, contre le Bayern Munich, une équipe plus à sa portée que les Moscovites, que la SIG a manqué le coche en s'inclinant largement (82-69). Il aurait fallu aussi grappiller une ou deux victoires hors d'Alsace pour aller plus loin. "Il y a des regrets. On ne s'est pas suffisamment battu à l'extérieur, on a même été inexistant. C'est difficile de passer dans ces conditions", a reconnu Beaubois.

0
0