AFP

50 victoires pour les Warriors, une première pour Antetokounmpo : ce qu'il faut retenir de la nuit

50 victoires pour les Warriors, une première pour Antetokounmpo : ce qu’il faut retenir de la nuit

Mis à jourLe 23/02/2016 à 08:18

Publiéle 23/02/2016 à 07:47

Mis à jourLe 23/02/2016 à 08:18

Publiéle 23/02/2016 à 07:47

Article de Alain Mattei

Golden State continue sur un train d'enfer. À Atlanta, Stephen Curry et ses coéquipiers sont devenus les plus rapides de l'histoire à atteindre 50 victoires sur une saison. Chez les prétendants, Cleveland a calé à Detroit.

Le match : 50e pour Golden State

Ils se sont fait une petite frayeur, mais les Warriors ont bien décroché leur 50e succès de la saison à Atlanta. Golden State mènait de 15 points après le premier quart (30-15). Sauf que les Hawks ont eu un coup de chaud dans le troisième, avec un 30 à 6 qui les a remis devant (75-76) dans les premières secondes de la dernière période.

Heureusement pour les visiteurs, Klay Thompson (27 pts) et Stephen Curry (36 pts, 6 rbds, 8 pds) sont toujours là dans les moments chauds. Leur adresse et la défense d’Andrew Bogut ont permis au champion de faire la différence dans les dernières minutes (102-92).

Stephen Curry Houston
Stephen Curry Houston - Eurosport

Le joueur : Giannis Antetokounmpo voit triple

L’enjeu et l’adversaire n’étaient pas très relevés, mais un premier triple-double en carrière est toujours un évènement. Lundi soir, Giannis Antetokounmpo l’a fait avec la manière, en compilant 27 points, 12 rebonds et 10 passes décisives dans la victoires des Bucks contre les Lakers (108-101). Pour faire bonne mesure, le Greek Freak a ajouté 4 contres et 3 interceptions à sa fiche.

Le Français : Ian Mahinmi (11 pts, 6 rbds, 1 pds, 2 contres)

Toujours dans son rôle de soldat dans la peinture, Mahinmi n’a pas pu empêcher la défaite des Pacers en prolongation à Miami (101-93). Monta Ellis a pourtant eu les lancers de la victoire à 8 dixièmes de seconde de la fin, mais il n’en a réussi qu’un, ce qui a envoyé le match vers une prolongation dominée par le Heat d’un bon Goran Dragic (24 pts, 8 rbds, 5 pds).

L’autre Français

Kevin Seraphin (Knicks) : n’a pas joué

La panne : les Cavaliers n’enchainent pas

Excellents contre le Thunder dimanche, les Cavaliers ont calé à Detroit (96-88). Après la rencontre, LeBron James (12 pts, 8 rbds, 5 pds, 6 ballons perdus) a avoué avoir ressenti la fatigue de l’enchaînement des deux rencontres.

Kyrie Irving, lui, a été bon (30 pts, 5 pds), mais il a aussi raconté avoir été mordu par des punaises de lit lors du voyage à Oklahoma City, ce qui avait provoqué sa sortie prématurée face au Thunder.

La stat : 50-5

Avec leur victoire à Atlanta, les Warriors sont devenus l’équipe la plus rapide de l’histoire pour atteindre le plateau des 50 victoires. Ils n’ont donc eu besoin que de 55 rencontres, alors que les Bulls de 1995-96 avaient eu besoin d’une sortie de plus. La course au record des 72 victoires est toujours sur les bons rails !

Le tweet : il se passe toujours des choses à Los Angeles

L’image : Stephen Curry nargue un peu son ancien coéquipier

Tous les scores de la nuit

Cleveland - Detroit : 88-96 Miami - Indiana : 101-93 (a.p.) NY Knicks - Toronto : 95-122 Atlanta - Golden State : 92-102 Milwaukee - LA Lakers : 108-101 Minnesota - Boston : 124-122 LA Clippers - Phoenix : 124-84

0 commentaire
Vous lisez :