AFP

NBA : Les Warriors laminent les Cavs dans un MLK Day de folie : ce qu'il faut retenir de la nuit

Les Warriors laminent les Cavs dans un MLK Day de folie : ce qu'il faut retenir de la nuit en NBA

Mis à jourLe 19/01/2016 à 09:57

Publiéle 19/01/2016 à 09:01

Mis à jourLe 19/01/2016 à 09:57

Publiéle 19/01/2016 à 09:01

Article de Vincent Bregevin

NBA – Le MLK Day a été riche en suspense et en spectacle avec des prolongations dans tous les sens et des performances exceptionnelles. Il n'y a en revanche pas eu photo entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers dans le choc entre les leaders des deux Conférences. Voici ce qu'il fait retenir de la nuit en NBA.

Il n'y a pas eu de match dans le remake de la finale de la saison passée entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers (98-132). Les coéquipiers de Stephen Curry, auteur de 35 points, ont fait la différence en trois quarts-temps pour s'imposer facilement devant ceux de LeBron James, réduit à 16 unités (132-98). Le tenant de titre se relance ainsi après la surprenante défaite concédée à Detroit (95-113).

Curry avait annoncé la couleur en déclarant avant la partie qu'il espérait que le vestiaire, où les Warriors avaient fêté le titre la saison dernière, "sentait encore un peu le champagne". Et sur le parquet, Golden State n'a mis que quelques minutes à prendre l'avantage pour ne plus jamais le lâcher, allant même jusqu'à mener de 43 points au 4e quart-temps! Jamais LeBron James n'avait été à ce point en déroute de toute sa carrière, soit en 1127 matchs...

Sentant venir la déroute, nombre de supporteurs des Cavaliers ont préféré quitter la Quicken Loans Arena bien avant la fin du match. "C'est un bon message que nous nous envoyons à nous mêmes: voilà ce dont nous sommes capables", a commenté Curry, qui a été bien secondé par Andre Iguodala (20 pts) et Draymond Green (16 pts, 10 passes).

Nowitzki porte les Mavs

Du suspense, il y en a encore eu entre Dallas et Boston, avec une victoire des Mavericks en prolongation grâce aux 31 points de Dirk Nowitzki (118-113), ente Memphis et New Orleans, avec un succès sur le fil de Grizzlies (101-99), et dans le dernier match de la nuit entre les Los Angeles Clippers et les Houston Rockets, avec un succès en prolongation pour les partenaires de JJ Redick, auteur de 40 points avec un superbe 9/12 à trois points.

A l'instar de son frère Marc, qui a pris un rebond décisif en toute fin de match face aux Pelicans, Pau Gasol s'est également illustré dans ce MLK Day avec 31 points pour guider les Chicago Bulls à la victoire sur le parquet des Detroit Pistons (101-111). Enfin, Portland est allé s'imposer dans la salle de Washington (98-108). Atlanta a pris le dessus sur Orlando (98-81) et Toronto a dominé Brooklyn (112-100).

0 commentaire
Vous lisez :