AFP

San Antonio égale un record, Golden State sur la réserve : ce qu'il faut retenir de la nuit NBA

San Antonio égale un record, Golden State sur la réserve : ce qu'il faut retenir de la nuit NBA
Par AFP

Mis à jourLe 12/01/2016 à 10:40

Publiéle 12/01/2016 à 10:34

Mis à jourLe 12/01/2016 à 10:40

Publiéle 12/01/2016 à 10:34

Article de AFP

BASKETBALL - San Antonio a égalé le meilleur ratio de son histoire pour 39 matches de début de saison et Golden State a fait tourner pour gagner encore, lundi soir.

Les San Antonio Spurs ont humilié les Nets lundi à Brooklyn (106-79) pour égaler le meilleur début de saison de l'histoire de la franchise avec 33 victoires pour 6 défaites après 39 journées.

Pour faire aussi bien que lors de la saison 2010-2011, les Spurs ont pu compter sur un LaMarcus Aldridge de gala, auteur de 25 points et 11 rebonds. Cette large victoire, la 8e consécutive, est également la 14e de la saison pour San Antonio avec au moins 20 points d'avance.

Le manque d'efficacité de Tony Parker et Tim Duncan, auteurs respectivement de seulement 6 et 8 points, a été pallié par Kawhi Leonard (17 pts) et par le rookie Boban Marjanovic (13 pts) qui a su se mettre en valeur. "Il me plaît, a commenté l'entraîneur de la franchise texane Gregg Popovich au sujet de Marjanovic. C'est vraiment un joueur intelligent, il travaille dur et apprend. Alors chaque minute de jeu qu'il a l'aide à se développer".

San Antonio conforte ainsi sa 2e place dans la conférence Ouest, toujours largement dominée par les intouchables Californiens de Golden State qui ont battu Miami (111-103) pour un bilan de 36 victoires et 2 défaites. Stephen Curry (31 points) a une nouvelle fois été précieux pour les Warriors, mais c'est leur banc qui a fait la différence au 4e quart-temps avec notamment Harrison Barnes (12 pts, 6 rbds) et Andre Iguodala (9 pts, 5 rbds).

Dans le 3e et dernier match de lundi, Washington s'est imposé sans trembler sur le parquet de Chicago (114-100), malgré les absences sur blessures de plusieurs cadres.

John Wall s'est montré en verve pour les Wizzards (17 points, 10 passes, 3 rebonds et 3 interceptions), soutenu par Garrett Temple, Otto Porter et Nene crédités chacun de 14 points. Le banc s'est également montré efficace avec Ramon Sessions (16 pts), Gary Neal (11 pts) et Drew Gooden (10 pts, 12 rbds).

Les Chicago Bulls, emmenés lundi par Derrick Rose (23 pts), Jimmy Butler (19 pts) et Pau Gasol (15 pts, 10 rbds), descendent à la 3e place de la conférence Est (22v-14d) où Washington (17v-19d) monte au 11e rang.

Joakim Noah, sur le banc des Bulls au coup d'envoi, a joué 19 minutes, pris 9 rebonds et réussi 4 passes décisives, mais n'a pas marqué.

0 commentaire
Vous lisez :