Panoramic

Fourcade : Les cinq stats folles d'une saison hors normes

Fourcade : Les cinq stats folles d'une saison hors normes

Le 19/03/2017 à 22:53

Martin Fourcade a parachevé son dantesque hiver dimanche par une énième victoire, lors de la mass start d'Holmenkollen. Le Français a affolé les compteurs tout au long de la saison, la plus dense de sa prestigieuse carrière.

Eurosport Player : Regardez le meilleur de la saison de Biathlon en LIVE

Voir sur Eurosport

3

Il a tout raflé. Vainqueur du classement général de la Coupe du monde, Martin Fourcade a également dominé cet hiver le classement des quatre disciplines du biathlon : sprint, individuelle, poursuite et mass start. Ce Grand Chelem en Coupe du monde, c'est le troisième réalisé par le Français, après 2013 et 2016. Un triptyque exceptionnel, quand on sait, par exemple, que jamais Ole Einar Bjoerndalen n'a accompli un tel exploit. En réalité, avant l'avènement de l'ère Fourcade, une seule fois un champion avait réussi à truster tous les globes sur une saison : Raphaël Poirée en 2004. Fourcade, lui, l'a donc désormais réussi à trois reprises. Peut-être le symbole le plus fort de sa domination.

14

Un record de plus. En s'imposant dimanche dans la mass start, Martin Fourcade a bouclé sa saison sur une 14e victoire. Il égale une marque mythique et, pour une fois, elle n'était pas détenue par Ole Einar Bjoerndalen, mais par Magdalena Forsberg. Et ce record n'était pas tout jeune puisqu'il remontait à la saison 2001. La Suédoise avait alors remporté 14 courses, soit un tiers de ses succès en Coupe du monde sur l'ensemble de sa carrière (42) ! Fourcade, non content de s'être approprié le record de victoires sur une saison chez les hommes, est donc aussi allé rejoindre Forsberg.

Le comparatif de deux monstres du biathlon

22

Cette saison, 26 courses étaient au programme chez les hommes, hors relais : 22 en Coupe du monde, et quatre autres dans le cadre des Championnats du monde. Sur ces 26 épreuves, Fourcade a donc signé 14 victoires, mais aussi 22 podiums. Il n'y a donc que quatre courses cet hiver où le natif de Céret a été absent de la boite : les mass start d'Antholz (5e) et des Mondiaux (5e), la poursuite de Konthiolati (5e) et le sprint d'Oberhof (8e, son "pire" résultat de la saison"). Une domination hors normes, qui s'appuie d'abord sur une effarante constance.

26

Mine de rien, s'il avait été disqualifié dimanche, Fourcade aurait perdu gros. Sans sa 14e victoire, pas de record de Forsberg, donc, mais pas de petit globe de la mass start non plus. Le Français aurait donc raté le Grand Chelem et n'aurait pas décroché le 26e globe de cristal de sa carrière. Cela n'aurait pas été anodin car Bjoerndalen, lui, totalise 25 globes (classement général et spécialités confondus). Le Français a donc dépassé la légende norvégienne dimanche à Holmenkollen. Un pas de plus dans l'histoire. Pas le plus négligeable.

1322

Soit le total de points de Martin Fourcade au classement général de la Coupe du monde. Là encore, un record sous le barème actuel. Le Français a amélioré sa propre marque de l'hiver 2012-2013 de 74 points (1322 contre 1248). Anton Shipulin, son dauphin au général cette saison, termine à plus de 300 points du glouton tricolore. Sa suprématie a été amplifiée cet hiver par le fait qu'aucun véritable rival n'est sorti du lot. Fourcade n'avait pas de dauphin clair. La preuve, s'il a remporté 14 courses, aucun autre biathlète n'a dépassé les… deux victoires cet hiver.

Martin Fourcade a dépassé la légende Bjoerndalen
0
0