AFP

Kontiolahti : Fourcade décroche le globe de la poursuite malgré sa 5e place et égale Bjoerndalen

Encore du cristal pour Fourcade, désormais l'égal de Bjoerndalen

Le 11/03/2017 à 13:07

KONTIOLAHTI - Très maladroit au tir (16/20), Martin Fourcade a pris ce samedi la 5e place de la poursuite, remportée par Arnd Peiffer, devant Simon Eder et Emil Svendsen. Mais le Français a tout de même empoché le globe de la discipline, son septième dans cette spécialité sur les huit dernières saisons ! Au passage, Fourcade rejoint Ole Einar Bjoerndalen au nombre total de globes (25).

Pas de 14e victoire cet hiver pour Martin Fourcade. En difficulté au tir lors de la poursuite (quatre fautes à 16/20), le Français n'a pu capitaliser sur sa victoire dans le sprint de la veille, samedi sous le soleil de Kontiolahti. Il a dû se contenter de la 5e place d'une course remportée par l'Allemand Arnd Peiffer. Mais ce résultat suffit à assurer à Fourcade le gain de la Coupe du monde de la spécialité, pour la septième fois en huit ans. Le 25e globe de sa carrière (classement général et petits globes confondus), ce qui lui permet d'égaler le record d'Ole Einar Bjoerndalen. Plus que jamais, le Français écrit l'histoire de son sport.

Avec quatre fautes, Fourcade ne pouvait espérer mieux. Il avait pourtant réussi un sans faute au premier tir couché. Mais ensuite, les choses se sont gâtées. Une faute au deuxième tir, une autre au troisième et surtout deux sur le tout dernier tir debout, qu'il avait abordé en tête en compagnie d'Emil Svendsen. Dommage car, sur les skis, le sextuple vainqueur de la Coupe du monde était encore très solide samedi. Dommage aussi, car beaucoup de ses concurrents n'ont pas spécialement bien tiré non plus. Avec un 17 sur 20, Martin aurait peut-être pu s'imposer. 16/20, c'était trop juste.

25 globes, comme Bjoerndalen

La victoire est finalement revenue à l'un des très rares 20 sur 20 du jour, celui d'Arnd Peiffer. Moins rapide sur les skis, l'Allemand a profité sur le tout dernier tir de la faillite de tous ses rivaux. Aucun des cinq premiers n'a blanchi ses cinq cibles. En étant parfait, Peiffer a pu se remettre dans la course à la victoire et sa parfaite gestion de la fin de course lui a permis de devancer sur le fil l'Autrichien Simon Eder et le Norvégien Emil Svendsen pour signer sa huitième victoire en Coupe du monde.

Ce n'est que la deuxième fois cet hiver que Martin Fourcade laisse échapper une poursuite. Il aura survolé cette discipline tout au long de la saison, avec six succès en huit courses. De fait, même sa modeste (à son échelle) cinquième place de samedi lui permet donc d'assurer le gain du petit globe. La poursuite, c'est vraiment la chasse gardée de Fourcade, qui a désormais remporté le classement de la spécialité à sept reprises lors des huit dernières saisons (il avait terminé deuxième en 2011…)

Avec six gros globes, sept sacres en poursuite, six en sprint, trois sur l'individuelle et trois autre en mass start, le Français totalise désormais 25 globes. Il égale Ole Einar Bjoerndalen pour effectuer un pas de plus dans la légende. Auteur du Grand Chelem l'hiver dernier (général plus les quatre spécialités), Martin Fourcade peut en faire de même cette saison. Il ne lui manque plus que la mass start, mais n'occupe que la deuxième place dans cette discipline, à 22 points de Simon Schempp. Tout se jouera lors de la dernière manche. Mais quoi qu'il arrive, cet hiver restera historique pour Fourcade.

Martin Fourcade s'est imposé sur la poursuite à Ruhpolding

Martin Fourcade s'est imposé sur la poursuite à RuhpoldingAFP

0
0