Course en ligne - Messieurs

Paris - Roubaix - Finale 1 - Dimanche 10 Avril 2011
  • Fabian Cancellara

    F. Cancellara
    Trek
    Suisse

  • Johan Vansummeren

    J. Vansummeren
    Garmin
    Belgique

  • Maarten Tjallingii

    M. Tjallingii
    Belkin
    Pays-Bas

Vitesse moyenne 0km/h
 
 
 
 
  Le Direct  Classement  Réactions
Temps forts 
 
cliquez ici pour rafraichir 
16:40

Aucun Français dans le Top 10. Le premier est encore Frédéric Guesdon, qui vient se hisser à la 11e place. Pas mal, à près de 40 ans.

16:34

Cette course laisse tout de même un petit goût amer. Mais cela n'enlève rien au mérite de Johan Van Summeren, qui a joué sa chance à fond. Bravo à lui.

16:30

En allant chercher cette deuxième place, Cancellara a voulu dire à ses adversaires "j'étais le plus fort". Alessandro Ballan se classe 6e.

16:30

Deuxième place pour Fabian Cancellara, devant Tjallingi.

16:29

VICTOIRE DE JOHAN VAN SUMMEREN! La consécration d'un équipier modèle qui a su profiter aujourd'hui d'une course excessivement tactique. L'équipe Garmin-Cervelo tient sa grande victoire du printemps.

1km

Voilà Van Summeren sur le Vélodrome. Il va pouvoir savourer !

1.5km

Johan Van Summeren avale le dernier secteur pavé du jour, très anecdotique. Il vire à droite et file vers le Vélodrome de Roubaix.

2km

40 secondes de retard pour Cancellara, Rast, Bak et Tjallingi.

2km

Pendant ce temps, Van Summeren file vers la victoire! Sauf catastrophe, c'est gagné pour lui.

2.5km

Cancellara revient sur les porusuivants. Il est dans le coup pour le podium.

3km

Le Suisse va s'offrir un dernier baroud d'honneur pour aller chercher une place dans les 5, voire sur le podium.

3km

Attaque de Fabian Cancellara. Pour le plaisir de remettre une dernière mine à la concurrence...

4km

Les prétendues stars annoncées de ce Paris-Roubaix ont escamoté la course aujourd'huI. Tant mieux pour les seconds rôles comme Johan Van Summeren, lequel va se retrouver en pleine lumière.

5km

Tiens, un relais d'Alessandro Ballan dans le groupe Cancellara. Il est bien temps...

6km

C'est quasiment gagné pour Johan Van Summeren, qui compte une trentaine de secondes d'avance désormais. Jour de gloire pour le Belge. On attend Hushovd voire Haussler chez Garmin-Cervelo, c'est finalement Van Summeren qui va offrir la victoire à l'équipe américaine.

7km

Van Summeren va devoir tenir. C'est un gros rouleur mais après une telle course et une telle échappée, les données sont différentes.

8km

C'est Maarten Tjallingi (Rabobank) qui est le plus proche d'opérer la jonction avec Van Summeren puisqu'il n'ets qu'à 15 secondes du géant belge.

9km

20 secondes de retard pour Bak et Rast sur Van Summeren. Le groupe Cancellara à une minute.

10km

Tout le monde a basé sa course sur Fabian Cancellara aujourd'hui. Le Suisse en a eu ras-le-bol. A tort ou à raison, il a choisi de ne plus rouler. Cela nous donne une fin de course frustrante, avec la sensation d'avoir été privé d'une belle bagarre.

11km

Ca discute sévèrement entre les battus, notamment entre Boom et Flecha.

11km

Damien Gaudin part en contre. Il y a une place dans les 10 à aller chercher.

12km

Lars Bak et Gregory Rast sont en chasse 25 secondes derrière Van Summeren.

12km

Van Summeren est sorti seul à la pédale dans le Carrefour de l'Arbre. Le groupe Cancellara est à 50 secondes. Il reste des coureurs intercalés.

13km

Attaque de Fabian Cancellara ! Le Suisse joue finalement le tout pour le tout. Avec Hushovd dans sa roue, il dépasse Frédéric Guesdon et plusieurs poursuivants.

14km

Johan Van Summeren (Garmin-Cervelo) est tout seul devant. le coéquipier de Thor Hushovd va peut-être profiter de ce jeu de dupes pour aller chercher la plus belle victoire de sa carrière.

14km

C'est terminé pour Fabian Cancellara, Thor Hushovd et Cie. Ils sont à plus d'une minute à la sortie du Carrefour de l'Arbre.

15km

Johan Van Summeren (Garmin-Cervelo) a mis le turbo devant.

15km

Thor Hushovd accélère. Fabian Cancellara a visiblement décidé de ne plus prendre un seul relais. Mais les favoris sont à une minute de la tête de course.

16km

2500 mètres pour combler un trou de 50 secondes, ça parait compliqué, d'autant que Cancellara n'a pas l'air de vouloir attaquer.

16km

Juan Antonio Flecha tente de relancer la machine dans le groupe des favoris.

16km

Voilà le Carrefour de l'Arbre. Dernière chance pour Cancellara, Hushovd ou Ballan de revenir sur la tête de course.

17km

Bjorn Leukemans relance en tête du groupe Cancellara.

18km

Les quatre de tête ont fait le trou sur leurs 10 poursuivants. Il y a 25 secondes d'écart et le groupe cancellara est à 55 secondes.

19km

Maarten Tjallingi (Rabobank) revient et ils sont donc quatre devant. Ce quatuor est bien parti...

20km

Toujours une bonne quarantaine de secondes d'écart. Est-ce que le Carrefour de l'Arbre suffira à combler ce retard?

21km

Attaque dans le groupe de tête: Lars Ytting Bak (HTC-Highroad), Gregory Rast (RadioShack) et Johan Van Summeren (Garmin-Cervelo) sont sortis.

22km

Attention, le groupe de tête s'est un peu regardé depuis quelques minutes. Voilà pourquoi Guesdon a pu revenir mais attention, le groupe Cancellara revient du coup à 45 secondes.

22km

Retour de Frédéric Guesdon !

22km

Il n'y a plus qu'un coureur français devant: Damien Gaudin, de la formation Europcar, vainqueur de Paris-Roubaix chez les Espoirs en 2007.

23km

Ils ne sont plus que 13 devant suite à la crevaison de Frédéric Guesdon. Le vétéran tricolore aura du mal à rentrer et même si c'est le cas, il aura laisser beaucoup de forces juste avant le Carrefour de l'Arbre.

23km

Le Carrefour de l'Arbre sera la dernière chance de revenir pour Fabian Cancellara.

24km

Dernier écart: 1'05".

24km

Cancellara a laissé le soin aux équipiers de Thor Hushovd de rouler. Mais ça ne revient pas. Le grand bluff va faire perdre tous les favoris si ça continue. Tant mieux pour les échappés.

25km

Souci mécanique pour Frédéric Guesdon, qui attend sa voiture.

26km

Dernier écart: 1'10".

27km

5 secteurs vont s'enchainer en 12 kilomètres, dont Cysoing (4 étoiles) à l'instant et le Carrefour de l'Arbre (5 étoiles).

28km

On ne s'entend pas beaucoup mieux devant! Beaucoup d'attaques qui désorganisent complètement le groupe. C'est un bon moment pour placer une belle et vraie attaque...

29km

Conséquence, le groupe Flecha revient de l'arrière. Ca commence à sentir bon pour les hommes de tête.

29km

Partie de dupes entre Cancellara, Ballan et Hushovd. le Suisse ne veut plus rouler tout seul. Il se relève. L'écart risque de remonter de façon significative. "Moi, je ne roule plus", semble dire le Suisse à ses deux collègues.

30km

Petite temporisation et l'écart remonte: 40 secondes de retard pour Cancellara, Hushovd et Ballan.

31km

Suspense total dans ce Paris-Roubaix 2011.. Rappelons que l'équipe Quick Strep a tout perdu avec les deux chutes et les deux crevaisons de Tom Boonen et Sylvain Chavanel.

33km

Il reste encore 7 secteurs pavés à franchir, dont le fameux Carrefour de l'Arbre (5 étoiles), à un peu moins de vingt kilomètres de l'arrivée.

34km

Le Français est repris et le groupe se reforme. Cancellara, Hushovd et Ballan ne sont plus qu'à 25 secondes.

35km

Attaque de Frédéric Guesdon devant.

36km

Dernier écart: 30 secondes. Cancellara, Hushovd, Ballan, voilà le trio majeur de ce Paris-Roubaix. Sauf que les trois costauds sont pour l'instant encore derrière le groupe de tête, où figurent de gros clients comme Quinziato, Guesdon ou Roelandts.

37km

Thor Hushovd monte sur le trottoir à la sortie d'un virage! Et Cancellara qui remet une mine alors que Ballan est revenu. Ce trio n'est plus qu'à 40 secondes de la tête de course.

37km

Stangelj a été repris devant et ils sont 16 à présent dans ce groupe de tête.

37km

Thor Hushovd ne quitte pas la roue de Fabian Cancellara. Le Norvégien est très à son affaire aujourd'hui, même si cancellara fait lui aussi forte impression.

38km

Attaque de Fabian Cancellara. Impassible, Thor Hushovd suit le Suisse.

39km

Dernier écart: 1'20".

40km

Gorazd Stangelj (Astana) sort seul du groupe de tête. Il a l'air facile, mais tout seul à 40 kilomètres de l'arrivée, c'est tout de même osé pour le champion de Slovénie...

41km

Toujours 1'10" de retard pour le groupe cancellara, qui n'a pas repris grand chose par rapport à l'écart d'avant Mons-en-Pevèle (1'35").

42km

Sylvain Chavanel se trouve dans un groupe attardé derrière le groupe Cancellara, en compagnie de Leukemans, Boom ou Eisel.

43km

Le duel à distance est engagé entre le groupe de 20 et le groupe Cancellara-Hushovd-Flecha-Ballan.

44km

Cancellara ne se relève pas à la sortie de Mons-en-Pevèle. Il insiste. Ce groupe récupère Rasch qui va pouvoir se sacrifier pour son leader Thor Hushovd et tenter d'opérer la jonction.

45km

Alessandro Ballan a opéré la jonction avec Cancellara, Hushovd et Flecha. Ce quatuor sort du secteur de Mons-en-Pevèle avec un peu plus d'une minute de retard sur la tête de course.

45km

Le podium de l'édition 2010 vient de passer à l'atatque: Cancellara, Hushovd, Flecha. Pas de surprise...

46km

Cancellara est suivi par Hushovd et Flecha. Derrière, le trou est fait. Alessandro Ballan est un tout petit peu plus loin.

46km

Impressionnant Fabian Cancellara. Tout le monde peine à suivre dans son sillage.

47km

Fabian Cancellara prend les choses en main. Juan Antonio Flecha et Thor Hushovd sont dans la roue du Suisse.

47km

Accélération de Thor Hushovd dans le peloton !

48km

Sylvain Chavanel est sur le point de revenir sur le peloton, juste avant l'entrée dans Mons-en-Pevèle. Course très courageuse du Poitevin, victime d'une crevaison puis d'nue chute en quelques minutes tout à l'heure.

48km

Entrée des hommes de tête dans Mons-en-Pevèle (5 étoiles).

49km

1'30" d'avance pour les hommes de tête.

50km

Encore une chute dans le peloton! Said Haddou (Europcar) et Bjorn Leukemans (Vacansoleil), sont touchés, mais ils repartent.

52km

Le peloton a levé le pied, permettant aux hommes de tête de reprendre un peu plus d'une minute d'avance.

53km

Grosse passe d'armes à venir dans Mons-en-Pevèle. Cancellara, Hushovd, Ballan sont tous bien au chaud dans le peloton.

55km

Dans moins de cinq kilomètres les coureurs vont aborder le troisième secteur classé 5 étoiles, celui de Mons-en-Pevèle, peut-être le plus difficile de tous.

56km

30 secondes de retard pour le peloton.

57km

Nouvelle chute! Cette fois, on retrouve Filippo Pozzato (Katusha) au sol. L'Italien se relève mais son vélo est bien abimé il attend d'être dépanné.

58km

4 coureurs sont en train de rentrer sur les hommes de tête. On va donc avoir 21 hommes devant, avec un peloton à 45 secondes environ.

59km

Crevaison de David Boucher.

60km

Le peloton est beaucoup moins loin que ce que l'on nous annonçait. Il n'y a en réalité que 40 secondes entre le groupe de tête et le peloton, mené par l'équipe Garmin-Cervelo. Thor Hushovd fait travailler ses hommes.

61km

L'équipe Omega Pharma prend les choses en main en tête de la course. La formation belge a David Boucher, Andre Greipel et Jurgen Roelandts dans ce groupe de 17 et elle a donc tout intérêt à faire le forcing.

62km

CHUTE DE SYLVAIN CHAVANEL! Lourde chute du Poitevin sur le bord du trottoire. Rien de dramatique, il se relève, mais la poisse continue pour Quick Step. Chavanel repart mais il ne devrait pas pouvoir revenir cette fois.

63km

2 minutes d'écart entre la tête de course et le peloton.

63km

Composition du groupe de tête: Maarten Tjallingi (Rabobank), Martin Elmiger (AG2R), Timon Seubert (NetApp), Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun), Mitchell Docker (Skil), David Boucher (Omega-Pharma), David Veilleux (Europcar), Andre Greipel (Omega Pharma), Koen de Kort (Skil) and Gorazd Stangelj (Astana), Johan Van Summeren (Garmin), Lars Ytting Bak (HTC-Highroad), Jurgen Roelandts (Omega Pharma), Manuel Quinziato (BMC Racing Team), Lars Boom (Rabobank), Frederic Guesdon (FDJ), et Baden Cooke (Saxo).

64km

Ils sont maintenant 17 en tête de la course après la jonction entre les échappés et le poursuivant. Attention, beaucoup de sérieux clients ici...

65km

Tom Boonen est en train de revenir sur un groupe. Le Belge a failli abandonner mais Wilfried Peeters, son directeur sportif, lui a dit de continuer. Mais le découragement n'est pas loin pour le Flamand de l'équipe Quick Step...

66km

Bonne nouvelle pour Sylvain Chavanel. Le Français, avec un petit groupe, est en train de revenir sur l'arrière du peloton principal. Tom Boonen a vraiment chuté au pire moment.

67km

Les hommes de tête dans la zone de ravitaillement. Il n'y a que 30 secondes entre les 10 de devant et le groupe Guesdon. Le peloton, lui, est à deux minutes. Tom Boonen au-delà de trois minutes.

68km

Boonen repart près d'une minute après sa chute. Il parait complètement désabusé. Sylvain Chavanel, lui, est passé au travers de cette chute.

69km

CHUTE DE TOM BOONEN! Sur les pavés, Boonen a été pris dans une chute collective. Quelle journée noire pour le triple vainqueur de Paris-Roubaix.

70km

Le groupe Boonen est en train de revenir sur le peloton. Il n'a plus que 25 secondes de retard sur le peloton principal.

71km

Bjorn Leukemans revient sur le groupe Boonen-Chavanel. Il y a une dizaine de coureurs dans ce groupe de chasse.

72km

Composition du groupe des poursuivants: Johan Van Summeren (Garmin-Cervélo), Matthew Hayman (Team Sky), Lars Bak (HTC-Highroad), Jürgen Roelandts (Omega Pharma-Lotto), Manuel Quinziato (BMC), Lars Boom (Rabobank) et Baden Cooke (Saxo Bank). Ils sont à 45 secondes des hommes de tête.

74km

L'équipe Quick Step est pour l'instant la grande perdante de cette phase de course, avec ses deux leaders, Tom Boonen et Sylvain Chavanel, à une minute des favoris.

75km

LE POINT: Le groupe de tête compte 1 minute d'avance sur le groupe Guesdon. Le peloton des favoris avec Cancellara, Hushovd et Cie est à 1'45". Le groupe Boonen/Chavanel est à 2'45", soit à une minute du peloton principal.

76km

Crevaison de Sylvain Chavanel! Nouveau coup dur pour l'équipe Quick Step, qui est en train de tout perdre. D'autant que le Français met du temps à se faire dépanner. Chavanel va sans doute attendre Boonen maintenant.

76km

Steegmans a tout donné et se relève. Boonen n'a plus d'équipier. Il est environ à 800 mètres du peloton principal où figure Cancellara et les autres favoris.

77km

A la sortie du secteur 15, le groupe de contre-attaquants a pris ses distances par rapport au peloton des favoris. Il y a là de très sérieux outsiders, comme Quinziato, Guesdon, Boom, Cooke, Bak, Roelandts ou Van Summeren.

78km

Nouvelle crevaison de Bjorn Leukemans. Quelle poisse pour le Belge aujourd'hui, qui multiplie les incidents. C'est le lot de Paris-Roubaix.

79km

Tom Boonen mène un groupe d'une vingtaine de coureurs et ne laisse à personne le soin de chasser pour recoller sur le peloton principal.

79km

Un petit groupe s'est isolé en tête du peloton après une attaque de Frédéric Guesdon. Mais le gros du peloton est juste derrière.

80km

Le peloton est revenu à 1'20" des hommes de tête.

80km

Chute de Lloyd Mondory, en pleurs au bord de la route.

80km

Gert Steegmans a attendu Boonen. Il va se sacrifier pour son leader.

81km

Tom Boonen va-t-il pouvoir revenir? Ca va être très difficile pour le triple vainqueur de l'épreuve, d'autant qu'il y a un secteur pavé qui va s'enchaîner dans quelques instants. Il va devoir s'imposer une grosse poursuite pour revenir.

82km

Incroyable. Un des équipiers de Boonen vient de passer à côté de lui sans le voir ! Tom hurle mais en vain! Le voilà qui est enfin dépanner, mais que de temps perdu...

83km

Problème mécanique pour Tom Boonen (Quick Step) ! Au coeur de la Trouée d'Arenberg, le Belge est à l'arrêt et personne pour le dépanner. Il attend, il attend et il est tout simplement en train de perdre ce Paris-Roubaix 2011.

84km

Chute de Dominik Klemme, un des plus précieux équipiers de Fabian Cancellara.

84km

Crevaison de Geraint Thomas. Il est dépanné par Bradley Wiggins.

84km

Sebastian Langeveld (Rabobank) imprime un énorme tempo en tête du peloton.

85km

Le champion de Suisse Martin Elmiger qui est en tête dans la trouée. le peloton y est à son tour, en file indienne.

85km

2400 mètres à couvrir avant de sortir de la trouée d'Arenberg (5 étoiles). Une trouée où les pavés sont cette année recouverts d'un tapis herbeux.

86km

Les hommes de vont aborder la Trouée d'Arenberg dans quelques instants ! Toujours un très grand moment de Paris-Roubaix.

87km

C'est Roger Hammond qui a chuté avec Haussler. Le Britannique ne repartira pas. Très mauvaise nouvelle pour l'équipe Garmin-Cervelo, qui perd un de ses meilleurs éléments, sur le podium en 2004 et encore 4e l'an dernier.

88km

Chute! Deux coureurs de l'équipe Garmin-Cervelo sont à terre. Heinrich Haussler se relève et repart vite mais son coéquipier a beaucoup plus de mal à se remettre en selle.

88km

Problème mécanique pour George Hincapie. Il va falloir rentre vite avant la trouée d'Arenberg, qui approche.

89km

Rappel de la composition du groupe de tête après la jonction: Martin Elmiger (AG2R-La Mondiale), Timon Seubert (Team NetApp), Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun), Mitchell Docker (Skil-Shimano), Nelson Oliveira (RadioShack), David Boucher (Omega-Pharma Lotto), Marteen Tjallingi (Rabobank), David Veilleux (Europcar), Andre Greipel (Omega Pharma-Lotto), Koen de Kort (Skil-Shimano) et Gorazd Stangelj (Astana).

92km

STAT - . 38 - L'âge de Gilbert Duclos-Lassalle (38 ans et 8 mois exactement) lors de sa seconde victoire en 1993. Duclos est le plus vieux vainqueur de Paris-Roubaix. L'expérience est un facteur important dans cette épreuve. Depuis 20 ans, seuls trois coureurs se sont imposés à Roubaix à moins de 29 ans: Frédéric Guesdon, Tom Boonen et Fabian Cancellara.

94km

Bonne nouvelle pour Jimmy Engoulvent. Après un changement de vélo, le Français a réussi à revenir devant.

97km

STAT: . 5,7 - La place moyenne de Tom Boonen sur Paris-Roubaix en neuf participations. A l'exception de sa 24e place en 2003, le Flamand a toujours terminé parmi les 10 premiers, avec trois victoires (2005, 2008, 2009), et deux autres podiums (3e en 2002 et 2e en 2006 après le déclassement de trois coureurs devant lui). Depuis son premier succès en 2005, sa place moyenne est franchement exceptionnelle: 2,7.

99km

LES FAVORIS: FABIAN CANCELLARA (Leopard) - La semaine dernière, il était archi-favori du Tour des Flandres. Parce qu'il ne s'est pas imposé sur le Ronde, Fabian Cancellara parait un peu moins au-dessus du lot à l'heure d'établir la hiérarchie des prétendants. Mais le Suisse n'en reste pas moins le premier nom qui vient à l'esprit. Malgré son coup de moins bien au pied de Grammont, sa condition est excellente. Intrinsèquement, il est le plus fort.

2010 Paris-Roubaix Fabian Cancellara
101km

Dernier écart: 2'20".

103km

Jimmy Engoulvent a eu un problème mécanique. Le Français a été distancé par le reste de l'échappée. Le coureur de l'équipe Saur-Sojasun navigue à 200 mètres de ses anciens compagnons de route et ne parvient pas à recoller.

104km

Nous sommes à une vingtaine de kilomètre de la Tourée d'Arenberg, deuxième des quatre secteurs opavés classé en 5 étoiles. Là, la course prendra évidemment une toute autre dimension.

106km

Beaucoup, beaucoup de monde sur le bord des routes, surtout dans les secteurs pavés. Il fait un temps absolument magnifique aujourd'hui avec une température quasiment estivale, proche des 25 degrés.

107km

L'écart continue de monter: 2'05".

108km

Frédéric Guesdon et George Hincapie ont pris ce matin le départ de leur 16e Paris-Roubaix. Le Français et l'Américain entrent dans l'histoire au rang des plus fidèles de la "reine des classiques". Contrairement au Belge Raymond Impanis et au Néerlandais Servais Knaven, qui ont disputé leur seizième course respectivement en 1962 et 2010, les deux coureurs n'ont pas toujours franchi la ligne d'arrivée.

110km

Vainqueur de la Roue Tourangelle cette saison, David Veilleux n'a pas perdu de temps pour s'adapter à son nouvel environnement. Comment est-il arrivé à séduire Jean-René Bernaudeau : "En fin de saison dernière, je suis allé au Vendée U. Je n'ai jamais fait partie de l'équipe mais j'ai observé et fait un stage avec l'équipe. Mon entraîneur a appelé Jean-René qui recherchait un coureur à l'aise sur les classiques, quelqu'un qui sait frotter. Il a vu que j'avais des résultats en Amérique du Nord."

113km

Dernier écart: 1'45".

115km

LES FAVORIS: TOM BOONEN - Comme l'année passée, Boonen a rendez-vous avec l'histoire dimanche; Une quatrième victoire lui permettrait de revenir à la hauteur Roger De Vlaeminck et de devenir co-recordman des victoires. Il en a sans aucun doute les moyens. Mais il n'est peut-être plus le coureur qui lui a permis de triompher trois fois à Roubaix et deux fois sur le Ronde. La semaine dernière, il est resté un peu court dans tous les moments chauds de la course.

0410_itw_Boonen
118km

Composition du groupe de tête après la jonction: Martin Elmiger (AG2R-La Mondiale), Timon Seubert (Team NetApp), Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun), Mitchell Docker (Skil-Shimano), Nelson Oliveira (RadioShack), David Boucher (Omega-Pharma Lotto), Marteen Tjallingi (Rabobank), David Veilleux (Europcar), Andre Greipel (Omega Pharma-Lotto), Koen de Kort (Skil-Shimano) et Gorazd Stangelj (Astana).

120km

Beaucoup de chutes aujourd'hui. Simon Clarke (Astana) tombe lourdement. Le coureur, que l'on avait vu échappé avec Sylvain Chavanel la semaine dernière sur le Tour des Flandres, est en larmes. Il semble touché à l'épaule et va abandonner.

122km

Jonction entre les deux groupes devant. Nous avons donc désormais 10 hommes en tête avec un peloton repoussé à 1'20".

124km

Le manager de l'équipe AG2R-La Mondiale, Vincent Lavenu, veut "faire mieux que l'année dernière: on avait mis un coureur dans les dix premiers (Sébastien Hinault 9e), j'espère en mettre un dans les cinq". "Les coureurs sortent des classiques flamandes avec des ambitions: Lloyd Mondory a fini cinquième de Gand-Wevelgem, ils ont été présents à l'avant dans le Tour des Flandres... Ce Paris-Roubaix devrait pouvoir satisfaire notre équipe", a-t-il estimé.

125km

Le point: Les 7 hommes de tête comptent 35 secondes d'avance sur un groupe de 4 poursuivants et 1'20" sur le peloton.

127km

Chute à l'arrière du peloton. Le Français Lloyd Mondory notamment se retrouve au sol. Une vingtaine de coureurs est attardée après cette chute et une série de crevaisons.

128km

Au tour de Björn Leukemans d'être victime d'une crevaison dans le secteur pavé de Capelle sur Ecaillon. Dépanné par un équipier, le Belge va pouvoir rentrer lui ausis après un effort.

130km

LES FAVORIS: THOR HUSHOVD (Garmin): Troisième en 2009. Deuxième en 2010. Vainqueur en 2011? Malheureusement pour Thor Hushovd, ce n'est pas si simple. Moins présent en ce début de saison que les années précédentes, le Norvégien n'a guère brillé jusqu'ici. Mais il ne faut pas trop s'attarder sur son piteux Tour des Flandres. C'était déjà le cas l'an dernier et ça ne l'avait pas empêché de briller sur les pavés français une semaine plus tard. Paris-Roubaix est LA course qui le fait rêver.

132km

Crevaison de Sylvain Chavanel (Quick Step). Il va reprendre tranquillement sa place dans le peloton. Il vaut mieux crever maintenant que dans la tourée d'Arenberg...

133km

Dernier écart: 1'10".

135km

Dominique Arnould, directeur sportif de l'équipe Europcar, se félicite sur le site officiel de la formation vendéenne d'avoir placé une de ses cartouches à l'avant : "C'est très bien. Ils sont sortis 6 bornes avant le premier secteur, c'est très bien. Il devrait prendre du champs car le ravitaillement ne devrait plus tarder. Pour l'instant tout va bien pour nous et nous n'avons aucun incident mécanique."

136km

Crevaison de David Boucher (Omega). Le Français laisse filer le reste de l'échappée. Il va avoir du mal à revenir avant d'être repris par le peloton. Il a 250m à combler pour revenir en tête.

138km

Cancellara reste évidemment le grand favori de cette course. "Ca va être vraiment dur, Paris-Roubaix avec 22-23 degrés. On verra ce qui se passe après les premiers secteurs pavés, après le passage d'Arenberg... Je suis prêt, je me sens bien", a confié le Suisse, qui ne se lancera pas dans la même épopée que l'an dernier: "Cette année, faire quelque chose à 45-50 kilomètres de l'arrivée, c'est vraiment loin... S'il y a quinze coureurs ensemble, je pense que ce ne sera pas possible."

141km

Changement de vélo pour Fabian Cancellara (Leopard Trek).

143km

Un an après avoir terminé hors délai, l'Australien Matthew Goss aimerait terminer "dans le Top 10". "Je veux vraiment faire un bon résultat. On a une bonne équipe (HTC) alors je pense qu'on peut espérer un bon résultat", a estimé le vainqueur de Milan-Sanremo. "C'est une course sans répit, les secteurs s'enchaînent et 51,5 kilomètres, c'est long sur ses routes", a-t-il souligné.

2011 Milan-Sanremo Matthew Goss (HTC) Trophee
145km

L'écart redescend sous la minute: 55 secondes.

147km

LES FAVORIS: ALESSANDRO BALLAN (BMC):Psychologiquement, les soubresauts des 48 dernières heures avec son implication dans l'affaire Mantoue auront-elles perturbé l'ancien champion du monde? C'est fort possible. Il constitue pourtant l'alternative la plus sérieuse à Cancellara et Boonen pour cette édition 2011. L'Italien n'a plus été à ce niveau depuis le printemps 2008 et il dispose d'une réelle force collective autour de lui. Même Boonen ne sera pas aussi bien entouré.

Alessandro Ballan BMC Racing 2010
150km

Dernier écart: 1'25".

153km

STAT: . 0 - La France attend une victoire dans Paris-Roubaix depuis 14 ans et le sacre de Frédéric Guesdon en 1997. Pire, le cyclisme tricolore n'a plus placé un seul de ses représentants sur le podium depuis cette victoire. Une vraie misère. Le meilleur résultat d'un français sur les 13 dernières éditions reste la 5e place de Frédéric Moncassin en 1998. Moncassin, Gouvenou, Guesdon, Coyot, Mengin, Brard, Chavanel et Hinault sont les seuls Français à avoir figuré dans le Top 10 depuis 1997.

156km

Premier écart : 50 secondes d'avance pour les six hommes de tête.

158km

On atteint le cap des 100 kilomètres de course. A noter l'abandon d'Arnaud Coyot (Saur-Sojasun), un des bons spécialistes français de Paris-Roubaix (un Top 10 à son actif dans sa carrière et il était encore 12e l'an dernier).

161km

Les échappés viennent de franchir le premier secteur pavé du jour, à Troisvilles. Ils comptent 50 secondes d'avance sur le peloton.

165km

Composition du groupe de tête: Jimmy Engoulvent (France, Saur-Sojasun), Mitchell Docker (Australie, Skil-Shimano), Nelson Oliveira (Portugal, RadioShack), Simon Seubert (Allemagne, Team Netapp), David Boucher (France, Omega-Pharma Lotto), Marteen Tjallingi (Pays-Bas, Rabobank) and David Veilleux (Canadien, Europcar).

167km

Huit coureurs sont désormais en tête à l'a suite de l'offensive de Martin Elmiger. On trouve notamment devant le Français Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun) et le Néerlandais le Hollandais Marteen Tjallingi (Rabobank).

170km

Attaque de Martin Elmiger (Ag2R-La Mondiale).

173km

Peloton très étiré et en file indienne. Rythme très soutenu dans ce Paris-Roubaix pour l'instant.

175km

Le Belge Kevin Ista (Cofidis) a tenté d'attaquer mais il a été repris au bout de quelques kilomètres sans avoir pu creuser l'écart.

178km

LES FAVORIS - SYLVAIN CHAVANEL (Quick Step): Jamais le Français n'avait exposé ses capacités avec autant de conviction que lors du Tour des Flandres la semaine dernière. Il semble avoir évacué la frustration née de sa deuxième place derrière Nick Nuyens. Il préfère retenir le positif: il tient la forme de sa vie et entend bien en profiter dimanche. Il ne se cache plus."Je sais que j'ai les capacités pour gagner", a-t-il lancé vendredi.

2011 Sylvain Chavanel (Quick Step)
180km

Peloton groupé à 20 kilomètres du premier secteur pavé.

185km

L'Australien Stuart O'Grady, vainqueur en 2007, est prêt à tout donner pour son leader Fabian Cancellara... ou pallier une possible défaillance. "Fabian a montré qu'il était en forme pour (gagner) mais s'il me donne le feu vert, je suis prêt à y aller. Tout peut arriver dans Paris-Roubaix, aucune situation ne me surprendra", a-t-il assuré. L'Australien prédit une course ouverte: "On lance beaucoup de noms mais je pense que ce sera une course d'opportunistes."

190km

Neuvième du dernier Paris-Roubaix après avoir été décroché dans les derniers kilomètres, Sébastien Hinault (AG2R) espère jouer le podium cette saison.

192km

JONCTION. Les six hommes de tête sont repris par un peloton vigilant.

203km

Les six fuyards comptent toujours 35 secondes d'avance. Le peloton reste vigilant et ne laisse pas partir les échappés.

205km

Moyenne de la première heure de course : 46,3 km/h.

208km
Martin MOSNIERMartin MOSNIER

S'estimant en meilleure forme que l'an passé, Tom Boonen (Quick Step) se voit devant Fabian Cancellara en cas d'arrivée au sprint sur Paris-Roubaix.

214km

STATS : 4. Comme sur le Tour des Flandres, personne n'a jamais pu signer plus de quatre victoires sur Paris-Roubaix. Un seul homme y est parvenu: Roger De Vlaeminck. Le Gitan reste le plus grand spécialiste de l'histoire de la course. Outre ses quatre succès (1972, 1974, 1975, 1977), il est monté au total à neuf reprises sur le podium entre 1970 et 1981 et a terminé à 13 reprises parmi les 10 premiers. Qui dit mieux? Personne. Mais Tom Boonen peut égaler son record de victoires dimanche.

216km

A 56 kilomètres du premier secteur pavé, les six hommes de tête ont augmenté leur avance à 35 secondes. Rappel de leur identité: Bradley Wiggins (Team Sky), Marco Bandiera (Quick Step), Mirko Selvaggi (Vacansoleil-DCM), Anthony Ravard (Ag2R-La Mondiale), Bert De Backer (Skil-Shimano) et Luis Pasamontes (Movistar).

224km

Alors que le Letton Aleksejs Saramotins (Cofidis) a été repris par le peloton, trois hommes en sont sortis: Anthony Ravard (Ag2R-La Mondiale), Bert De Backer (Skil-Shimano) et Luis Pasamontes (Movistar) ont rejoint le trio de tête (Wiggins, Bandiera, Selvaggi) mais tout ce beau monde n'a que dix secondes d'avance.

228km

Une semaine après la tactique bancale du Tour des Flandres, qui a laissé plus d'un observateur sceptique, l'équipe Quick Step a joué l'union sacrée avant Paris-Roubaix. Qu'on se le dise, il n'y a pas l'ombre du début d'une anicroche dans les relations entre Tom Boonen et Sylvain Chavanel. "Il n'y a pas lieu de polémiquer, a assuré le Français. Avec Tom, on s'entend super bien et je n'ai aucun problème. Je sais qu'il m'apprécie."

230km

Après une erreur qui lui a coûté cher sur le Tour des Flandres, où il a terminé deuxième derrière Nick Nuyens, Sylvain Chavanel (Quick Step) a l'intention de se rattraper ce dimanche. En tout cas, "les jambes sont là" dit le Français.

235km

Bradley Wiggins (Team Sky), Marco Bandiera (Quick Step) et Mirko Selvaggi (Vacansoleil-DCM) sont partis à leur tour. Au km 24, ils possèdent 18 secondes sur le Letton Aleksejs Saramotins (Cofidis) et 25 sur le peloton.

240km

STATS: . 0 - La France attend une victoire dans Paris-Roubaix depuis 14 ans et le sacre de Frédéric Guesdon en 1997. Pire, le cyclisme tricolore n'a plus placé un seul de ses représentants sur le podium depuis cette victoire. Une vraie misère collective. Le meilleur résultat d'un français sur les 13 dernières éditions reste la 5e place de Frédéric Moncassin en 1998. Moncassin, Gouvenou, Guesdon, Coyot, Mengin, Brard, Chavanel et Hinault sont les seuls Français dans le Top 10 entre 97 et 2010.

243km

Malgré son 16e départ, Frédéric Guesdon (FDJ) refusait samedi de parler de "routine" pour évoquer Paris-Roubaix.

245km

QUI EST LE VRAI FAVORI? Il y a une semaine, avant le Tour des Flandres, la donne était simple. Limpide, même. Sur la ligne de départ, il y avait Fabian Cancellara et les autres. Jamais le Suisse n'avait à ce point fait figure d'épouvantail avant une grande classique. Mais son échec sur le Ronde redistribue les cartes avant Paris-Roubaix. Cancellara a affiché une fragilité inattendue. Il reste évidemment l'homme à battre.

246km

Nouvelle tentative de sortie avec le Russe MikhaïlI Ignatyev (Katusha), le Néerlandais Roy Curvers (Skil-Shimano) et l’Américain Ben King (RadioShack). ils sont repris après trois km d'échappée.

253km

Deux hommes tentent de sortir du peloton: il s'agit de l’Italien Adriano Malori (Lampre-ISD) et de l’Allemand Andreas Schillinger (Team Netapp). Le peloton les avale rapidement.

255km

Et un premier abandon signalé après trois kilomètres: c'est l’Ukrainien Vitaliy Buts (Lampre-ISD).

10:33

Pour notre consultant Jacky Durand, il n'y a qu'un seul grand favori aujourd'hui: Fabian Cancellarra évidemment.

10:29

Les coureurs ont pris le départ à 10h22, à la sortie de Compiègne. Aucun forfait dans le peloton de 197 concurrents n'a été enregistré. La météo prévoit un beau temps sur l'ensemble du parcours. L'arrivée est prévue sur l'anneau du vélodrome de Roubaix aux alentours de 16h45.

 

Voici la liste complète des engagés. Un peloton de 197 coureurs a été enregistré samedi à Compiègne à la veille du départ.

 

LEOPARD TREK: 1. Cancellara (SUI), 2. Klemme (GER), 3. Mortensen (DEN), 4. Nizzolo (ITA), 5. O'Grady (AUS), 6. Posthuma (NED), 7. Stamsnijder (NED), 8. Weylandt (BEL)

 

GARMIN-CERVELO: 11. Hushovd (NOR), 12. Farrar (USA), 13. Hammond (GBR), 14. Haussler (AUS), 15. Klier (GER), 17. Rasch (NOR), 18. Vanmarcke (BEL), 19. Vansummeren (BEL)

 

TEAM SKY: 21. Flecha (ESP), 22. Arvesen (NOR), 23. Barry (CAN), 24. Hayman (AUS), 25. Hunt (GBR), 26. Stannard (GBR), 27. Thomas (GBR), 28. Wiggins (GBR)

 

HTC HIGH ROAD: 31. Goss (AUS), 32. Bak (DEN), 33. Brammeier (IRL), 34. Cavendish (GBR), 35. Degenkolb (GER), 36. Eisel (AUT), 37. Rasmussen (DEN), 38. Smukulis (LAT)

 

QUICK STEP: 41. Boonen (BEL), 42. Bandiera (ITA), 43. Sy. Chavanel (FRA), 44. Ciolek (GER), 45. Stauff (GER), 46. Steegmans (BEL), 47. Van Impe (BEL), 48. Van Keirsbulck (BEL)

 

OMEGA PHARMA: 51. Greipel (GER), 52. Debusschere (BEL), 53. Hansen (AUS), 55. Neyens (BEL), 56. Reynes (ESP), 57. Roelandts (BEL), 58. Sieberg (GER), 60. Boucher (FRA)

 

BMC RACING: 61. Ballan (ITA), 62. Burghardt (GER), 63. Hincapie (USA), 64. Kristoff (NOR), 65. Quinziato (ITA), 66. Schär (SUI), 68. Zahner (SUI), 70. Murphy (USA)

 

KATUSHA: 71. Pozzato (ITA), 72. Gusev (RUS), 73. Hoste (BEL), 74. Ignatyev (RUS), 75. S. Ivanov (RUS), 76. Kuschynski (BLR), 77. Paolini (ITA), 78. Trusov (RUS)

 

AG2R LA MONDIALE: 81. Hinault (FRA), 82. Elmiger (SUI), 83. Goddaert (BEL), 84. Houanard (FRA), 85. Lemarchand (FRA), 86. Minard (FRA), 87. Mondory (FRA), 88. Ravard (FRA)

 

VACANSOLEIL: 91. Leukemans (BEL), 92. De Gendt (BEL), 93. Devolder (BEL), 94. Gardeyn (BEL), 95. Mol (NED), 97. Selvaggi (ITA), 98. Veuchelen (BEL), 99. Bozic (SLO)

 

SAUR-SOJASUN: 101. Coyot (FRA), 102. Casper (FRA), 103. Engoulvent (FRA), 104. Lemoine (FRA), 105. Martias (FRA), 106. Mathéou (FRA), 107. Païani (FRA), 108. Poulhiès (FRA)

 

RABOBANK: 111. Boom (NED), 112. Bos (FRA), 113. Flens (NED), 114. Langeveld (NED), 115. Leezer (NED), 116. Tjallingii (NED), 117. Van Winden (NED), 118. Wynants (BEL)

 

FDJ: 121. Guesdon (FRA), 122. Bonnaire (FRA), 123. Bonnet (FRA), 124. Chainel (FRA), 125. Delage (FRA), 126. Hutarovich (BLR), 127. Ladagnous (FRA), 128. Rollin (CAN)

 

SKIL-SHIMANO: 131. Veelers (NED), 132. Curvers (NED), 133. De Backer (BEL), 134. De Kort (NED), 135. Docker (AUS), 136. Kittel (GER), 137. Kluge (GER), 138. Reimer (GER)

 

LIQUIGAS: 141. Sagan (SVK), 143. Cimolai (ITA), 144. Guarnieri (ITA), 145. E. King (USA), 146. Koren (SLO), 147. Marangoni (ITA), 148. Oss (ITA)

 

COFIDIS: 151. Keukeleire (BEL), 152. Duque (COL), 153. Ista (BEL), 154. Labbe (FRA), 155. Petit (FRA), 156. Saramotins (LAT), 157. Sijmens (BEL), 158. Zingle (BEL)

 

LAMPRE: 161. Buts (UKR), 162. Hondo (GER), 163. Kondrut (UKR), 164. D. Krivtsov (UKR), 165. Malori (ITA), 166. Righi (ITA), 168. Szeghalmi (HUN)

 

SAXO BANK: 171. Cooke (AUS), 172. Jorgensen (DEN), 173. Klostergaard (DEN), 174. Larsson (SWE), 175. Marycz (POL), 176. Roberts (AUS), 177. Tosatto (ITA), 180. Tanner (AUS)

 

RADIOSHACK: 181. McEwen (AUS), 182. Beppu (JPN), 183. B. King (USA), 184. Oliveira (POR), 185. Rast (SUI), 186. Rosseler (BEL), 187. Selander (USA), 188. Sergent (NZL)

 

EUROPCAR: 191. Pichot (FRA), 192. Séb. Chavanel (FRA), 193. Claude (FRA), 194. Gaudin (FRA), 195. Gène (FRA), 196. S. Haddou (FRA), 197. Turgot (FRA), 198. Veilleux (CAN)

 

MOVISTAR: 201. Amador (CRC), 202. Erviti (ESP), 203. I. Gutierrez (ESP), 204. Konovalovas (LTU), 205. Oyarzun (CHI), 206. Pasamontes (ESP), 207. F. Perez (ESP), 208. Rojas (ESP)

 

ASTANA: 211. A. Davis (AUS), 212. Clarke (AUS), 213. Gourov (KAZ), 214. V. Iglinskiy (KAZ), 216. Lorenzetto (ITA), 217. Stangelj (SLO), 218. Vaitkus (LTU)

 

NETAPP: 231. Baer (SUI), 232. Barta (CZE), 233. Baumann (GER), 234. Cozza (USA), 235. Gottfried (GER), 236. Retschke (GER), 237. Schillinger (GER), 238. Seubert (GER)

 

BRETAGNE-SCHULLER: 241. Le Bon (FRA), 242. Bonsergent (FRA), 243. Delpech (FRA), 244. Dion (FRA), 245. Duret (FRA), 246. Halleguen (FRA), 247. Malacarne (FRA), 248. Vachon (FRA)

 

Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue pour suivre EN DIRECT l'édition 2011 de Paris-Roubaix.

 
 
 

Résultats Paris - Roubaix - Course en ligne - Messieurs

CoureurEquipesTempsDiff
1Johan Vansummeren  (BEL) Garmin  6:07:28   
2Fabian Cancellara  (SUI) Trek  6:07:47  +19.000 
3Maarten Tjallingii  (NED) Belkin  6:07:47  +19.000 
4Grégory Rast  (SUI) RadioShack  6:07:47  +19.000 
5Lars Bak  (DEN) HTC - Highroad  6:07:49  +21.000 
6Alessandro Ballan  (ITA) BMC Racing  6:08:04  +36.000 
7Bernhard Eisel  (AUT) HTC - Highroad  6:08:15  +47.000 
8Thor Hushovd  (NOR) Garmin  6:08:15  +47.000 
9Juan Antonio Flecha  (ESP) Team Sky  6:08:15  +47.000 
10Mathew Hayman  (AUS) Team Sky  6:08:15  +47.000 
11Frédéric Guesdon  (FRA) FDJ.fr  6:08:15  +47.000 
12Lars Boom  (NED) Belkin  6:08:15  +47.000 
13Björn Leukemans  (BEL)   6:08:15  +47.000 
14Jürgen Roelandts  (BEL) Lotto  6:08:15  +47.000 
15Mitch Docker  (AUS) Giant  6:08:15  +47.000 
16Damien Gaudin  (FRA) Europcar  6:08:15  +47.000 
17Martin Elmiger  (SUI) AG2R  6:08:15  +47.000 
18Tomas Vaitkus  (LTU) Astana  6:08:15  +47.000 
19John Degenkolb  (GER) HTC - Highroad  6:09:38  +02:10.000 
20Sep Vanmarcke  (BEL) Garmin  6:09:38  +02:10.000 
21André Greipel  (GER) Lotto  6:11:11  +03:43.000 
22Baden Cooke  (AUS) Tinkoff - Saxo  6:11:11  +03:43.000 
23Gabriel Rasch  (NOR) Garmin  6:11:11  +03:43.000 
24Manuel Quinziato  (ITA) BMC Racing  6:11:11  +03:43.000 
25David Veilleux  (CAN) Europcar  6:11:13  +03:45.000 
26Sebastian Langeveld  (NED) Belkin  6:11:34  +04:06.000 
27Tom Veelers  (NED) Giant  6:12:14  +04:46.000 
28Tyler Farrar  (USA) Garmin  6:12:14  +04:46.000 
29Kevyn Ista  (BEL) Cofidis  6:12:14  +04:46.000 
30Jens Keukeleire  (BEL) Cofidis  6:12:14  +04:46.000 
31Matteo Tosatto  (ITA) Tinkoff - Saxo  6:12:14  +04:46.000 
32Markus Burghardt  (GER) BMC Racing  6:12:14  +04:46.000 
33Steve Chainel  (FRA) FDJ.fr  6:12:14  +04:46.000 
34Sébastien Turgot  (FRA) Europcar  6:12:14  +04:46.000 
35Kristof Goddaert  (BEL) AG2R  6:12:14  +04:46.000 
36Ian Stannard  (ENG) Team Sky  6:12:14  +04:46.000 
37Michael Schär  (SUI) BMC Racing  6:12:14  +04:46.000 
38Sylvain Chavanel  (FRA) Omega Pharma - Quick-Step  6:12:14  +04:46.000 
39Sébastien Chavanel  (FRA) Europcar  6:12:14  +04:46.000 
40Sébastien Minard  (FRA) AG2R  6:12:14  +04:46.000 
41Sébastien Rosseler  (BEL) RadioShack  6:12:14  +04:46.000 
42George Hincapie  (USA) BMC Racing  6:12:14  +04:46.000 
43Gustav Larsson  (SWE) Tinkoff - Saxo  6:12:14  +04:46.000 
44Gorazd Štangelj  (SLO) Astana  6:12:14  +04:46.000 
45Imanol Erviti  (ESP) Movistar  6:12:14  +04:46.000 
46Tom Leezer  (NED) Belkin  6:12:22  +04:54.000 
47Maxim Gurov  (KAZ) Astana  6:14:10  +06:42.000 
48Robbie McEwen  (AUS) RadioShack  6:16:44  +09:16.000 
49Andreas Klier  (GER) Garmin  6:16:44  +09:16.000 
50Alex Rasmussen  (DEN) HTC - Highroad  6:17:34  +10:06.000 
51Bert De Backer  (BEL) Giant  6:17:38  +10:10.000 
52David Boucher  (BEL) Lotto  6:17:38  +10:10.000 
53Sébastien Hinault  (FRA) AG2R  6:17:38  +10:10.000 
54Leonardo Duque  (COL) Cofidis  6:17:38  +10:10.000 
55Maarten Neyens  (BEL) Lotto  6:17:38  +10:10.000 
56Jean-Lou Paiani  (FRA) Sojasun  6:17:38  +10:10.000 
57Marcel Sieberg  (GER) Lotto  6:17:38  +10:10.000 
58Kasper Klostergård  (DEN) Tinkoff - Saxo  6:17:38  +10:10.000 
59Alexandre Pichot  (FRA) Europcar  6:17:38  +10:10.000 
60Rony Martias  (FRA) Sojasun  6:17:42  +10:14.000 
61Saïd Haddou  (FRA) Europcar  6:17:42  +10:14.000 
62Mathieu Claude  (FRA) Europcar  6:17:42  +10:14.000 
63Jonas Jørgensen  (DEN) Tinkoff - Saxo  6:17:42  +10:14.000 
64Timon Seubert  (GER) NetApp  6:17:44  +10:16.000 
65Jimmy Engoulvent  (FRA) Sojasun  6:17:44  +10:16.000 
66Koen de Kort  (NED) Giant  6:17:44  +10:16.000 
67Nico Sijmens  (BEL) Cofidis  6:17:44  +10:16.000 
68William Bonnet  (FRA) FDJ.fr  6:17:44  +10:16.000 
69Jimmy Casper  (FRA) Sojasun  6:20:26  +12:58.000 
70Robert Retschke  (GER) NetApp  6:20:26  +12:58.000 
71Fumiyuki Beppu  (JPN) RadioShack  6:20:26  +12:58.000 
72Bjorn Selander  (USA) RadioShack  6:20:26  +12:58.000 
73Jan Bárta  (CZE) NetApp  6:20:26  +12:58.000 
74Jean-Luc Delpech  (FRA) Bretagne  6:20:26  +12:58.000 
75Mickaël Delage  (FRA) FDJ.fr  6:20:26  +12:58.000 
76Benjamin King  (USA) RadioShack  6:20:26  +12:58.000 
77Daniel Oss  (ITA) Cannondale  6:20:26  +12:58.000 
78Kristjan Koren  (SLO) Cannondale  6:20:26  +12:58.000 
79Cyril Lemoine  (FRA) Sojasun  6:20:26  +12:58.000 
80Gaël Malacarne  (FRA) Bretagne  6:20:30  +13:02.000 
81Romain Lemarchand  (FRA) AG2R  6:20:30  +13:02.000 
82Mirco Lorenzetto  (ITA) Astana  6:20:30  +13:02.000 
83Roy Curvers  (NED) Giant  6:20:30  +13:02.000 
84Daniele Righi  (ITA) Lampre  6:20:30  +13:02.000 
85Yohann Gène  (FRA) Europcar  6:20:30  +13:02.000 
86Peter Sagan  (SVK) Cannondale  6:20:32  +13:04.000 
87Gerald Ciolek  (GER) Omega Pharma - Quick-Step  6:20:34  +13:06.000 
88Dennis van Winden  (NED) Belkin  6:20:34  +13:06.000 
89Kevin Van Impe  (BEL) Omega Pharma - Quick-Step  6:20:43  +13:15.000 
90Bradley Wiggins  (ENG) Team Sky  6:21:18  +13:50.000 
91Adrien Petit  (FRA) Cofidis  6:21:18  +13:50.000 
92Romain Zingle  (BEL) Cofidis  6:21:18  +13:50.000 
93Jaroslaw Marycz  (POL) Tinkoff - Saxo  6:21:21  +13:53.000 
94Martin Mortensen  (DEN) Trek  6:21:21  +13:53.000 
95Dominique Rollin  (CAN) FDJ.fr  6:21:21  +13:53.000 
96Simon Zahner  (SUI) BMC Racing  6:21:27  +13:59.000 
97Marco Bandiera  (ITA) Omega Pharma - Quick-Step  6:21:30  +14:02.000 
98Danilo Hondo  (GER) Lampre  6:25:10  +17:42.000 
99Dimitri Krivtsov  (UKR) Lampre  6:25:10  +17:42.000 
100Alan Marangoni  (ITA) Cannondale  6:25:10  +17:42.000 
101Mathieu Halleguen  (FRA) Bretagne  6:25:10  +17:42.000 
102Michael Barry  (CAN) Team Sky  6:25:10  +17:42.000 
103Alán Pérez  (ESP) Euskaltel  6:25:10  +17:42.000 
104Stéphane Bonsergent  (FRA) Bretagne  6:25:10  +17:42.000 
105Stijn Devolder  (BEL) Vacansoleil  6:25:10  +17:42.000 
106Adam Hansen  (AUS) Lotto  6:25:10  +17:42.000 
107Michael Baer  (SUI) NetApp  6:25:10  +17:42.000 
108Andreas Schillinger  (GER) NetApp  6:25:10  +17:42.000 
109Gatis Smukulis  (LAT) HTC - Highroad  6:28:28 (OTL)  +21:00.000 
110Geraint Thomas  (WAL) Team Sky  6:29:40 (OTL)  +22:12.000 
111Matt Brammeier  (IRL) HTC - Highroad  6:29:40 (OTL)  +22:12.000 
112Aleksejs Saramotins  (LAT) Cofidis  6:36:21 (OTL)  +28:53.000 
113Martin Reimer  (GER) Giant  6:37:33 (OTL)  +30:05.000 
114Luke Roberts  (AUS) Tinkoff - Saxo  6:42:40 (OTL)  +35:12.000 
115Stuart O'Grady  (AUS) Trek  6:42:40 (OTL)  +35:12.000 
116Marcel Kittel  (GER) Giant  6:49:14 (OTL)  +41:46.000 
117Miguel Mínguez  (ESP) Euskaltel  6:49:14 (OTL)  +41:46.000 
118Vitaliy Kondrut  (UKR) Lampre  6:58:44 (OTL)  +51:16.000 
119Dominic Klemme  (GER) Trek  DNF   
120Giacomo Nizzolo  (ITA) Trek  DNF   
121Joost Posthuma  (NED) Trek  DNF   
122Tom Stamsnijder  (NED) Trek  DNF   
123Wouter Weylandt  (BEL) Trek  DNF   
124Roger Hammond  (ENG) Garmin  DNF   
125Heinrich Haussler  (AUS) Garmin  DNF   
126Kurt-Asle Arvesen  (NOR) Team Sky  DNF   
127Jeremy Hunt  (ENG) Team Sky  DNF   
128Matthew Goss  (AUS) HTC - Highroad  DNF   
129Mark Cavendish  (IMN) HTC - Highroad  DNF   
130Tom Boonen  (BEL) Omega Pharma - Quick-Step  DNF   
131Andreas Stauff  (GER) Omega Pharma - Quick-Step  DNF   
132Gert Steegmans  (BEL) Omega Pharma - Quick-Step  DNF   
133Guillaume Van Keirsbulck  (BEL) Omega Pharma - Quick-Step  DNF   
134Jens Debusschere  (BEL) Lotto  DNF   
135Vicente Reynés  (ESP) Lotto  DNF   
136Alexander Kristoff  (NOR) BMC Racing  DNF   
137John Murphy  (USA) BMC Racing  DNF   
138Filippo Pozzato  (ITA) Katyusha  DNF   
139Vladimir Gusev  (RUS) Katyusha  DNF   
140Leif Hoste  (BEL) Katyusha  DNF   
141Mikhail Ignatiev  (RUS) Katyusha  DNF   
142Sergei Ivanov  (RUS) Katyusha  DNF   
143Aliaksandr Kuchynski  (BLR) Katyusha  DNF   
144Luca Paolini  (ITA) Katyusha  DNF   
145Nikolai Trussov  (RUS) Katyusha  DNF   
146Steve Houanard  (FRA) AG2R  DNF   
147Lloyd Mondory  (FRA) AG2R  DNF   
148Anthony Ravard  (FRA) AG2R  DNF   
149Thomas De Gendt  (BEL) Vacansoleil  DNF   
150Gorik Gardeyn  (BEL) Vacansoleil  DNF   
151Wouter Mol  (NED) Vacansoleil  DNF   
152Mirko Selvaggi  (ITA) Vacansoleil  DNF   
153Frederik Veuchelen  (BEL) Vacansoleil  DNF   
154Borut Božic  (SLO) Vacansoleil  DNF   
155Arnaud Coyot  (FRA) Sojasun  DNF   
156Romain Mathéou  (FRA) Sojasun  DNF   
157Stéphane Poulhiès  (FRA) Sojasun  DNF   
158Theo Bos  (NED) Belkin  DNF   
159Rick Flens  (NED) Belkin  DNF   
160Maarten Wynants  (BEL) Belkin  DNF   
161Olivier Bonnaire  (FRA) FDJ.fr  DNF   
162Yauheni Hutarovich  (BLR) FDJ.fr  DNF   
163Matthieu Ladagnous  (FRA) FDJ.fr  DNF   
164Roger Kluge  (GER) Giant  DNF   
165Davide Cimolai  (ITA) Cannondale  DNF   
166Jacopo Guarnieri  (ITA) Cannondale  DNF   
167Ted King  (USA) Cannondale  DNF   
168Arnaud Labbe  (FRA) Cofidis  DNF   
169Vitaliy Buts  (UKR) Lampre  DNF   
170Adriano Malori  (ITA) Lampre  DNF   
171Bálint Szeghalmi  (HUN) Lampre  DNF   
172David Tanner  (AUS) Tinkoff - Saxo  DNF   
173Nélson Oliveira  (POR) RadioShack  DNF   
174Jesse Sergent  (NZL) RadioShack  DNF   
175Andrey Amador  (CRC) Movistar  DNF   
176José Iván Gutiérrez  (ESP) Movistar  DNF   
177Ignatas Konovalovas  (LTU) Movistar  DNF   
178Carlos Oyarzún  (CHI) Movistar  DNF   
179Luis Pasamontes  (ESP) Movistar  DNF   
180Francisco Pérez  (ESP) Movistar  DNF   
181José Joaquín Rojas  (ESP) Movistar  DNF   
182Allan Davis  (AUS) Astana  DNF   
183Simon Clarke  (AUS) Astana  DNF   
184Valentin Iglinskiy  (KAZ) Astana  DNF   
185Javier Aramendía  (ESP) Euskaltel  DNF   
186Jonathan Castroviejo  (ESP) Euskaltel  DNF   
187Pierre Cazaux  (FRA) Euskaltel  DNF   
188Gorka Izagirre  (ESP) Euskaltel  DNF   
189Jon Izagirre  (ESP) Euskaltel  DNF   
190Daniel Sesma  (ESP) Euskaltel  DNF   
191Eric Baumann  (GER) NetApp  DNF   
192Steven Cozza  (USA) NetApp  DNF   
193Alexander Gottfried  (GER) NetApp  DNF   
194Johan Le Bon  (FRA) Bretagne  DNF   
195Renaud Dion  (FRA) Bretagne  DNF   
196Sébastien Duret  (FRA) Bretagne  DNF   
197Florian Vachon  (FRA) Bretagne  DNF   
AAG2R     
AAstana     
ABMC Racing     
ABretagne     
ACofidis     
AEuropcar     
AEuskaltel     
AFDJ.fr     
AGarmin     
AHTC - Highroad     
AKatyusha     
ALampre     
ATrek     
ACannondale     
AMovistar     
ANetApp     
ALotto     
AOmega Pharma - Quick-Step     
ABelkin     
ARadioShack     
ASojasun     
ATinkoff - Saxo     
AGiant     
ATeam Sky     
AVacansoleil     
-
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus